CdF (F)

Breizh power !

Brest-Coupes de France-4191

L’AccordHôtel Arena était hier soir toute de blanc vêtue. Le Brest Bretagne Handball, qui annonçait 1200 supporters, était en réalité poussé par au moins 2000 personnes venues de toute l’Armorique et dont le cœur a rapidement chaviré en finale de Coupe de France face à Toulon Saint-Cyr Var Handball. Car, si les Varoises auront bien résisté en première période, la seconde mi-temps fut une démonstration de force pour les Bretonnes. Le BBH décroche la Coupe de France 2016, la première jamais obtenue par un club de D2F, et conclut sa saison magique par un succès historique. Les Brestoises jouent la Coupe EHF l’an prochain.

Le début de rencontre est particulièrement plaisant. Les deux équipes souhaitent jouer rapidement vers l’avant et les défenses sont un peu dépassées. Marta Mangue rayonne déjà au sein de l’attaque bretonne mais Sanne Van Olphen n’est clairement pas en reste (5-5, 11′). Djénéba Tandjan donne pour la première et dernière fois l’avantage à Toulon depuis son aile mais l’intenable Elodie Le Calvé permet aux siennes de reprendre les commandes du match (6-8, 17′). Les filles de Thierry Vincent offrent une prestation solide en défense mais perdent trop de ballons en contre-attaque et s’épuisent sur attaque placée. A la mi-temps, Brest a creusé un petit trou (9-13, MT).

Au retour des vestiaires, les choses se compliquent d’entrée pour Toulon. Face au mur blanc, les MANGUE Marta-Brest-210516-1585Varoises ne trouvent plus de solution et se heurtent, aussi, à Daniela Pereira, assurément l’une des grandes artificières du succès de Brest dans cette compétition (10-16, 37′). Sanne Olphen et Astride N’Gouan remobilisent leur équipe à la suite du temps-mort de Thierry Vincent (13-16, 41′) et, un 3-0 plus loin, c’est Laurent Bézeau qui donne son carton vert à la table. Dès lors, Brest va irrémédiablement s’échapper. Les solutions bretonnes sont désormais multiples et les Toulonaises encaissent les coups, manquant de rotation sur la base arrière la faute à leurs blessées. Nely Carla Alberto, pour son dernier match avec la formation blanche et noire, rend une très belle copie et donne sept buts d’écart à Brest (15-22, 53′). Tout Bercy se met à chanter “qui ne saute pas n’est pas breton” alors que Marta Mangue s’amuse avec un 360° sur jet de 7 mètres. Brest s’envole vers son deuxième succès de la saison, une victoire incroyable, après avoir éliminé Fleury, Metz et battu Toulon Saint-Cyr, un bel habitué des finales françaises, en finale (16-25, FT). Un succès qui, déjà, en appelle d’autres.

WALLEN Angelica-Toulon-210516-1388Laurent Bézeau (Brest) : “Cette victoire vient récompenser un groupe qui a eu un état d’esprit exceptionnel tout au long de la saison. Nous aussi, on est passé par quelques moments difficiles et les filles ont toujours su resté mobilisées. J’ai pris mon pied à les entraîner tout au long de l’année. J’ai une pensée pour celles qui nous quitteront cet été mais qui ont tant donné au BBH, y compris aujourd’hui en finale. Je me mets à la place de Toulon qui, à cause d’un calendrier étrange, n’avait pas joué depuis un moment et qui, en plus, avait des blessées. J’ai un groupe de filles très bien, je suis vraiment très très heureux ce soir.”

Thierry Vincent (Toulon) : “Brest mérite 1000 fois sa victoire. Elles ont été supérieures à nous durant tout le match. On a pas su masquer nos nombreuses absences et on a souffert sur ce match. On n’avait qu’un seul bras sur la base arrière, un sacré bras je vous l’accorde, mais c’était trop peu face à une telle équipe. Elles ont été plus puissantes que nous, avaient une plus grande densité physique. C’est évidemment une grosse déception de s’incliner en finale mais il faut savoir reconnaître lorsqu’on a été battu par plus fort que nous.”

Marine Desgrolard (Brest) : “C’est beaucoup d’émotion… de fierté aussi. En début de saison, la Coupe de France n’était pas forcément un objectif et puis ça l’est un peu devenu. On a réalisé trois exploits dans cette compétition, c’est énorme. Le coach nous a dit qu’on ne l’avait pas volé et je crois qu’il a raison. En première période, on crée un petit écart alors qu’à un moment, leur défense en stricte nous met en difficulté. On pensait pas forcément être devant pendant tout le match mais on savait qu’on avait une profondeur de banc que, peut-être, Toulon n’avait pas. J’ai la chance de jouer avec plein de grandes joueuses. C’est génial.”

Marion Limal (Brest) : “Quand on a vu tous ces gens venus nous supporters, lorsqu’on est entrées sur le parquet face à ce mur blanc, c’était un sentiment exceptionnel. On a été sérieuses pendant tout le match, on est très très heureuses d’avoir gagné ce titre. Même lorsque Toulon repasse devant, on n’a pas paniqué. Ce trophée met un point final à notre saison de la plus belle des manières et c’est une très belle récompense pour tous nos supporters.”

Supporters-Brest-210516-1681

Toulon Saint-Cyr – Brest Bretagne 16-25 (9-13).
Toulon. Gardiennes : Bettacchini 8 arrêts, Serdarevic 3. Joueuses : Serna 0/1, N’Gouan 2/3, Gaudefroy 2/6, Van Olpen 6/13, Tandjan 2/5, Ciavatti 0/1, Puleri 1/3, David 0/1, Catani 0/5, Fofana, Wallen 2/6, Thiero.
Brest. Gardiennes : Pereira 15 arrêts, Dangueuger. Joueuses : Tissier 2/3, Durand, Le Hir 4/4, Copy 2/2, Le Maire 2/3, Akoa 1/5, Le Calvé 3/5, Alberto 4/6, Limal 1/3, Desgrolard 1/1, Mangue 5/10, Marie – Joseph.

HandNews & CasalHand

4 CommentairesPoster un commentaire

  1. Sasori9 - le 22 mai 2016 à 13h14

    Il y a bcp Ex HAC dans cette équipe donc elles se connaissent, Mangué qui apporte l'expérience, le public est à la cause Bretonne, Brest est impérial sur le terrain. Toulonaise ne peut rien faire même si il y a une révolte des Marins de 35 à 45ème minute. Malheureusement pour elles, il y a Pereira qui veille.
    Les ex Havraises n'ont pas oublié l'humiliation d'il y a 4 ans parce que Alberto, Pereira, Tissier se sont bien défoulé sur Toulon.
    Il y a peu de buteuses chez Toulon, bcp bléssées, ca n'aide pas hélas.
    Belle victoire de Brest. C'est la 1ere fois qu'un club de D2 bat les ténors de LFH avant de gagner la coupe de France !

  2. lamirabel29 - le 22 mai 2016 à 16h08

    et c'est pas fini, vivement la saison prochaine 😉
    Vive le hand, vive le BBH

  3. jpf - le 22 mai 2016 à 22h29

    Bein qui rediffuse 3X le match Paris Montpellier et 0 celui de Brest… Vive la médiatisation du hand féminin !

Afficher tous les commentaires

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).