CdL

Quatre “gros” au tapis !

Crédit photo : Jean-Yves Lhors

Crédit photo : Jean-Yves Lhors

 

Premier tour de la coupe de la Ligue ce soir, et déjà quatre clubs de l’élite sont tombés chez des clubs de Proligue. En attendant le Dijon-Chambéry de demain soir.

Nombreux étaient les entraineurs de Starligue à ne pas forcément faire une fixette sur la coupe de la Ligue, et certains vont pouvoir définitivement rayer cette compétition de leurs préoccupations. La grosse surprise est venue de Pontault-Combault qui a réussi à décrocher la timbale de la soirée en dominant Cesson-Rennes (24-21). Grâce à une monstrueuse première mi-temps de leur gardien portugais Ricardo Candeias (10 arrêts), les Franciliens menaient de sept buts à la pause (14-7). Un écart qui a fondu en deuxième période, mais pas suffisamment pour que les hommes de Yérime Sylla se qualifient. Le carton de la soirée, c’est Tremblay qui l’a signé en dominant largement Nîmes. Eux aussi loin devant à la pause (19-12), grâce aux arrêts de Patrice Annonay et aux buts de Mladen Bojinovic, les hommes de David Christmann n’ont, eux, pas lâché le morceau et l’ont finalement emporté de onze buts (35-26).

Au total, six clubs de Proligue qualifiés

Massot-Pellet Istres 2Tremblay et Pontault ne sont pas les seuls pensionnaires de Proligue qu’on retrouvera en huitièmes de finale. Caen, après sa fessée reçue à Limoges vendredi (27-39), a dominé Sélestat (31-28) tandis que Chartres est venu à bout de Saran (30-29), avec seize buts cumulés pour Eduardo Reig-Guillen et Sylvain Kieffer. Des deux chocs entre éléments de la deuxième division, Istres et Billère sont sortis vainqueurs. Les Provencaux logiquement, en dominant Sannois Saint-Gratien (30-22) sans trembler, grâce à une belle partie de Robin Cappelle dans les buts (12 arrêts). Les Béarnais plus difficilement, même si Cherbourg a fait la course derrière sans jamais pouvoir rattraper son retard et finir par s’incliner (22-23).

Créteil, Dunkerque, Toulouse, les favoris passent

ilic-toulouseCréteil n’est pas passé loin de la correctionnelle à Nancy, mais a fini par s’en sortir, emportant son deuxième succès à l’extérieur en cinq jours. Les Lorrains avaient passé le cap de la mi-temps en tête (16-14) mais ont craqué dans les dix dernières minutes, permettant aux hommes de Christophe Mazel de s’imposer 33 à 30. De même, Toulouse s’est imposé à Massy grâce à une belle fin de première période, où ils ont pris le large (18-11, 29′). Même si les Essonniens ont appuyé sur le champignon après le repos, revenant à deux buts à l’entrée du money-time, c’est logiquement que les coéquipiers de Nemanja Ilic (11 buts) l’ont emporté. Autres Val de Marnais qualifiés, ceux d’Ivry après leur victoire à Besançon (30-26), tandis que Dunkerque a logiquement dominé Valence (26-20). Enfin, Aix, malgré de nombreux absents est venu à bout de Limoges. Dans un match serré de bout en bout, le PAUC s’est imposé sur la plus petite des marges, 31 à 30.

Les résultats :

Nancy (Proligue) – Créteil (Starligue) : 30-33
Chartres (Proligue) – Saran (Starligue) : 30-27
Istres (Proligue) – St Gratien (Proligue) : 30-22
Besançon (Proligue) – Ivry (Starligue) : 26-30
Pontault-Combault (Proligue) – Cesson (Starligue) : 24-21
Massy (Proligue) – Toulouse (Starligue) : 30-33
Tremblay (Proligue) – Nîmes (Starligue) : 36-25
Valence (Proligue) – Dunkerque (Starligue) : 20-26
Limoges (Proligue) – Aix (Starligue) : 30-31
Caen (Proligue) – Sélestat (Starligue) : 31-28
Billère (Proligue) – Cherbourg (Proligue) : 23-22

Jeudi à 20h45
Dijon (Proligue) – Chambéry (Starligue), en direct sur beIN Sports 3

Kevin Domas

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).