Euro 2016 (F)

Déjà des surprises !

 

 

Crédit photo: EHF

Crédit photo: Uros Hocevar / EHF

Deux surprises ont ouvert cet Euro avec deux résultats que l’on n’attendait pas. Tout d’abord, la défaite des Pays-Bas face à l’Allemagne dans le groupe B (celui de la France) mais aussi avec la Suède, chez elle qui fait tomber l’Espagne. 

Crédit photo: Stéphane Pillaud / EHF

Crédit photo: Stéphane Pillaud / EHF

Une journée de passée et déjà des rebondissements. Tout d’abord dans le groupe qui nous intéresse, celui de la France où l’un des favoris s’est déjà incliné. Il s’agit en effet des Pays-Bas, vice-championnes du monde. Les filles de Michael Biegler ont déjoué les plans des Hollandaises pour finalement s’imposer (27-30, FM). Et pourtant le début de rencontre est bel et bien à l’avantage des coéquipières de Tess Wester. Intraitables, elles empêchent les Allemandes de trouver le chemin des filets pendant huit minutes, ce qui leur permet de mener de cinq longueurs (9-4, 18′). En défense l’Allemagne semble accuser le coup jusqu’à un réveil collectif qui inverse la tendance. Petit à petit, l’écart fond pour n’être plus que d’un but à la pause (14-13, MT). Les joueuses de la Manshaft continuent de faire douter la formation d’Helle Thomsen qui n’arrive plus à jouer son jeu à l’exception de Nycke Groot qui tente de maintenir sa formation à flot. Clara Woltering dans son but fait le show et sème le doute chez les tireuses adverses. Si les Pays-Bas ne sont pas loin, leurs espoirs d’éviter la défaite s’éteignent lorsque Svenja Huber inscrit le 28e but allemand sur son aile (25-28, 57′).  Au final les Allemandes, que les Françaises retrouvent mardi, s’imposent et créent la sensation dans ce groupe B.

Le classement: 

1. France 2 pts

2. Allemagne 2 pts

3. Pays-Bas 0 pt

4. Pologne 0 pt

La Suède réussit son entrée !

Dans le groupe A, la Suède a fait forte impression en dominant l’Espagne. D’entrée de jeu, les hôtes de la compétition ont mis les ingrédients qu’il fallait pour faire tomber les vice-championnes d’Europe. Avec une défense agressive, des ballons qui sont poussés à fond, les Suédoises mettent un quart d’heure pour prendre les commandes (6-5, 15′). Pourtant la défense articulée autour de l’ancienne de Metz, Lara Gonzalez, est en place et permet à Navarro de faire des parades mais c’est insuffisant. L’attaque hispanique ne parvient pas à transpercer le mur jaune. Trop imprécise à l’image de Marta Mangue, la pensionnaire de Brest, qui perd beaucoup trop de ballons la sélection espagnole accuse le coup. A la pause, les locales ont déjà quatre buts d’avance (14-10, MT). La deuxième période n’est qu’une répétition de la première. Les filles de Jorge Duenas peinent à trouver de la continuité dans son jeu et c’est ce qui cause cette statistique qui en dit long: 17 pertes de balle au cours du match. Insuffisant face à une équipe de Suède gonflée à bloc dans une salle comble, vêtue de jaune pour l’occasion. Même si Carmen Martin tente de faire bouger les choses dans les rangs de son équipe, rien n’y fait. Aucune réaction de la part de ses coéquipières ce qui permet à la Suède de bien entrer dans son Euro (25-19, FM). 

Crédit photo: Uros Hocevar / EHF

Crédit photo: Uros Hocevar / EHF

La dernière rencontre de la journée était entre la Serbie et la Slovénie. Un matcb qui a permis à deux joueuses phares du championnat de France, aussi coéquipières à Metz, de s’affronter. Il s’agit bien entendu d’Ana Gros et de Slandana Pop-Lazic. Les deux Messines ont d’ailleurs été à l’honneur puisque la première a inscrit huit buts et la seconde six. Dans ce festival offensif, c’est la Serbie qui a tiré son épingle du jeu. Devant durant toute la première mi-temps (17-16, MT), les Serbes se sont cependant fait une petite frayeur à leur retour sur le parquet. En effet, Ana Gros a fait parler la poudre à deux reprises pour remettre les siennes devant (17-18, 32′). Cela a tout de même été insuffisant pour prendre définitivement le dessus. Avec une Sanja Radosavljevic bien inspirée sur son aile gauche (8/9), la Serbie reprend assez rapidement les commandes pour ne plus les lâcher et terminer tranquillement avec deux buts d’avance (36-34, FM).

Le classement: 

1. Suède 2 pts

2. Serbie 2 pts

3. Slovénie 0 pt

4. Espagne 0 pt

Maxime Cohen

2 CommentairesPoster un commentaire

  1. ngouma amede - le 5 décembre 2016 à 07h02

    ce juste les premiers matchs,certaines nations de handball ki sont des habituer a cette competition vont sortire du loup lors de la 2e journée!

    • leFnake - le 5 décembre 2016 à 09h58

      le question est : qu'est-ce qu'ils faisaient dans le loup ???

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).