Euro 2016

Un dernier effort pour les Polonais

Jurecki-Pologne-2

Les Polonais ne sont pas encore en demi-finale de leur championnat d’Europe. Mais après leur victoire 32-27 face à la Biélorussie, seule une défaite (ou un nul, sous conditions) contre la Croatie pourrait les empêcher d’arriver à leurs fins.

En effet, en cas de défaite face à la Croatie de moins de 7 buts, les Polonais devront espérer que la France perde contre la Norvège afin de décrocher leur qualification. Si ils perdent de 5 buts ou plus, ils seront éliminés quel que soit le résultat de la France. Et en cas de match nul contre la Croatie, les Polonais devront espérer une défaite ou un match nul de la France contre la Norvège pour filer en demi finale.

Mais en l’emportant ce soir face à la Biélorussie, les hommes de Michael Biegler ont gardé toutes leurs cartes en main puisqu’une victoire contre la Croatie les propulserait directement en demi finale indépendamment du résultat de France-Norvège. Siarhei Rutenka blessé sur la première action, on sentait que le match allait être compliqué, même si Krzysztof Lijewski était laissé au repos. Au contact pendant vingt minutes, les Biélorusses allaient lâcher à l’approche de la pause, la faute aux arrêts de Slawomir Szmal et à la fougue (pourrait-on dire la folie?) de Michal Jurecki. L’arrière gauche, transcendé, scorait trois fois en cinq minutes pour donner six buts d’avance à la Pologne au repos (19-13).

Un dernier quart d’heure pour faire tourner

L’écart allait continuer à grandir, même si Siarhei Shylovich (6 buts) faisait tout pour que le bateau ne prenne pas trop l’eau. Peine perdue, un quart d’heure plus tard, la Pologne comptait dix buts d’avance, grâce à un but de Piotr Grabarczyk dans le but vide (28-18, 46′). La victoire acquise, Michael Biegler faisait tourner ses troupes pour les reposer en vue du match face à la Croatie. Le banc polonais étant ce qu’il est, cela s’en ressentait sur le score et les Biélorusses recollaient, revenant jusqu’à quatre longueurs à quelques instants du gong. Vainqueurs 32-27, avec une nouvelle énorme prestation de Michal Jurecki (9 buts), la Pologne n’a plus qu’à faire un effort pour passer en demi.

POLOGNE – BIELORUSSIE 32:27 (19:13)

POLOGNE : Szmal (11/27 dont 1/5 pén), Wyszormirski (4/15); K. Lijewski, Krajewski (1/2), Bielecki (2/8 dont 1/2 pén), Wisniewski (2/3), M. Jurecki (9/11 dont 1/1 pén), Konitz, Grabarczyk (2/2), Glinski, Syprzak (3/5), Daszek (5/5), Gebala (0/1), Lucak, Szyba (6/9), Chrapkowski (2/3)

BELARUS : Kishou (3/15 dont 0/1 pén), Saldatsenka (9/32 dont 1/2 pén), Brouka, Kulesh (4/13), Khadkevich (3/7 dont 2/3 pén), Pukhouski (5/8 dont 2/2 pén), Rutenka, Nikulenkau (0/1), Shylovich (6/9), Patsykailik (0/1), Yurynok (4/5), Baranau (1/2), Prakapenia, Karalek (4/4), Tsitou

A Cracovie, Kevin Domas

HandNews & CasalHand

3 CommentairesPoster un commentaire

  1. Dan - le 26 janvier 2016 à 00h40

    Mauvais en math Dalibor ?? la Pologne est aussi éliminée en cas de victoire la Franca et de défaite de leur part contre la Croatie. Pas forcément de la science-fiction…

    • _vince_ - le 26 janvier 2016 à 08h40

      exact, ça fait beaucoup d'approximation sur les derniers articles.
      Je rajouterai que même avec Victoire de la France et nul de la Pologne, la Norvège passe !!

  2. Lövgren - le 26 janvier 2016 à 11h18

    L’article est mis à jour, merci pour votre vigilance 😉

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).