Euro U18

De la fierté et des MVP

CHAMPION Jeune U18 2016

Ils ont réussi à être champions d’Europe. L’objectif fixé était volontairement haut mais pas inatteignable, la preuve. Eric Quintin se fait porte parole du staff et exprime toute sa fierté d’être avec ce groupe. Un groupe récompensé aussi en individuel par la place dans l’équipe majeure de Kyllian Villeminot et Benjamin Richert.

Demi - Quintin

Source : EHF

Eric Quintin était épuisé et fatigué vendredi après la demi-finale face à l’Allemagne. Des doutes balayés depuis par cette magnifique victoire face à la Croatie (40-38) qui le fait chavirer de bonheur à la descente du podium : “La joie ! La joie, le plaisir, la légéreté ! Le bonheur de voir ce groupe, ces garçons qu’on aime beaucoup, et la fierté de voir le jeu proposé. C’était un beau match, pour eux, pour le public, pour les gens qui apprécient le hand. Il y a un peu de tout, mais que du positif. À six buts à vingt minutes de la fin, c’était moyen aussi [rire], mais ils proposent des solutions, il y a encore des complémentarités et il y a de super joueurs. Il y a pas de grande équipe sans super joueurs, et il y en a dans cette équipe” .

MVP : Kyllian Villeminot.

Source : EHF

Source : EHF

Des grands joueurs, il y en a plusieurs. Deux ont eu l’immense honneur de recevoir une petite statuette de meilleur joueur, signe de leur grande compétition. Le premier, Kyllian Villeminot (photo), a même eu la plus belle en ayant le titre de MVP, soit meilleur joueur. Alors qu’il est bousculé en zone mixte par les Espagnols qui le félicitent, il a pris le temps de réagir au match et à ce titre : “Très heureux de cette victoire, c’est énorme ce qu’on a fait ! Je remercie tout le monde, mon coach de m’avoir fait confiance, mes potes sur le terrain, c’est une joie immense. On s’est posé des questions, mais on savait qu’en demi-finale on perdait de neufs buts et on avait réussi à relever la tête… Et revenir au score. On s’est dit qu’on y allait, qu’il n’y avait rien à perdre : on n’avait pas de pression, ce n’était pas chez nous et c’était à eux d’avoir la pression. On a tout donné, je suis vraiment très heureux de cette victoire. Ce titre de MVP, je m’y attendais surtout pas. En début de compétition j’étais en manque de jambes, j’étais pas dedans mentalement… J’ai su me remettre en question, en parler avec Eric [Quintin] et je suis très heureux aussi de ce trophée” .

Benjamin Richert, l’équipe avant tout.

Benjamin Richert MVP jeune FranceLe second élu, c’est Benjamin Richert (photo), nommé meilleur ailier droit. En sortie de vestiaire, son analyse du match avait déjà plus de recul et était très juste : “Comme d’habitude c’était fort en émotion [rire]. À croire qu’on aime bien se faire mener et remonter ! Match très compliqué car on revient mal en deuxième mi-temps. On fait une grosse première avec un gros public… Et on sait que c’est dur quand on a un public comme ça, il faut garder la tête froide. Mais on est pas revenus du vestiaire, on a mal défendu, on s’est pris des buts idiots. On a su revenir avec notre mental, notre force d’équipe. On est une famille, ça nous a servi à pousser.” Une équipe dont son rôle à l’aile droite avec son compère Edouard Kempf a été des plus importants. Un titre de meilleur ailier droit qu’il aurait fallut double, mais c’est lui seul qui a été nommé… À sa plus grande surprise vu qu’il mettra près de 30 secondes à rejoindre le podium ! “Comme vous l’avez vu j’y croyais pas ! J’étais totalement choqué, c’est Kyllian [Villeminot] qui me dit “vas-y c’est toi” !” .

Avant de partir répondre à d’autres sollicitations, il lance un mot qui fera plaisir à beaucoup : “Je voulais en profiter pour passer un petit message à tous les coéquipiers qui n’ont pas été sélectionnés. On pense fort à eux, c’est aussi leur titre : Lilian Martinez, Lucas Petraud, ceux qui ont fait la préparation avec nous, Pierre Rubens… On est pas juste un groupe de 16, c’est un plus gros collectif. On pense à eux.” Décidément, on peut être très fiers.

À Koprivnica, Maxime Thomas

2 CommentairesPoster un commentaire

  1. Rv 37 - le 22 août 2016 à 07h31

    Bravo à tous et sympa de penser à ceux qui se sont préparés et qui n’ont pas été sélectionné.

  2. Sasori9 - le 22 août 2016 à 18h05

    Ca fait deux fois que la France gagne le titre internaionnal en Croatie. Bravo aux jeunes.

Laisser un commentaire

Champs requis *

Handnews sur Facebook
En direct Voir toutes les brèves