LFH – J17

C’est bon pour Besançon, Nice en danger

Besançon

C’était un “huitième de finale” avant l’heure nous disait Alexandra Lacrabère, gâchette numéro 1 de l’OGC Nice, avant de se rendre à Besançon. Mais cette rencontre si importante aura finalement été mal négociée par les Azuréennes parfois même dépassées par la fougue des Bisontines débordantes d’envie durant l’ensemble du match. Après treize minutes à jeu égal (4-4, 13′), ce sont ainsi les filles de Raphaëlle Tervel guidées par Alizée Frécon et Julie Dazet, pourtant toutes deux incertaines avant le match, qui creusent un premier trou (8-5, 20′). Les Niçoises ne vont pas pour autant se laisser faire en resserrant les rangs en défense pour inscrire un 4-0 (8-9, 23′). Puis, d’un coup d’un seul, les filles de Sébastien Gardillou retombent dans leur travers. Au buzzer, Marine Dupuis redonne trois buts d’avance à l’ESBF (13-10, MT) et, au fil de la seconde période, l’attaque niçoise perdra son liant, se reposant bien trop sur Alexandra Lacrabère qui ne peut pourtant pas tout faire (18-14, 38′). Et, quant bien même Nice revient à trois buts (19-16, 44′), Maria Munoz sort de sa boite et décide de réaliser un énorme dernier quart d’heure. Besançon s’impose alors finalement logiquement (29-26, FT) et valide son ticket pour les play-offs de LFH. Une très belle récompense pour cet ESBF, alchimie réussie entre jeunesse et expérience. L’occasion pour Raphaëlle Tervel, l’entraîneur franc-comtoise, de souligner au micro de beIN Sports : “les filles ont livré un match énorme, avec leur cœur, leurs tripes. C’est vraiment la victoire d’une équipe, tout le monde a apporté sa qualité, son petit plus.”

Malgré cette défaite, Nice garde une chance de se qualifier en play-off. Exempt de la dernière journée, l’OGCN aura Nantes-6ainsi les yeux rivés vers la rencontre Toulon Saint-Cyr – Nantes, samedi prochain (20h). Si Nantes s’impose, ce sont les Roses qui joueront les quarts. Si elles font nul ou perdent, ce sont les Aiglonnes qui garderont leur sésame. Et il est aujourd’hui délicat de se prononcer sur l’issue de cette rencontre.

Le NLA, tout d’abord, a manqué de peu de faire chuter la machine messine à domicile. Punies après dix minutes de jeu par deux missiles de Xenia Smits (4-6, 11′), les Roses travaillent et appliquent parfaitement les consignes de Jan Basny sur son temps-mort pour revenir à hauteur des Messines (8-8, 18′)… avant même de les dépasser, profitant d’une double supériorité numérique (12-10, 23′). Mais, juste avant la mi-temps, Ana Gros puis Grace Zaadi, mettent fin à presque dix minutes sans marquer côté Dragonnes pour rentrer aux vestiaires dos à dos (12-12, MT). La deuxième période est un long mano-à-mano (14-14, 37′ puis 18-18, 46′). Revenues à égalité à trois minutes de la fin grâce à Solène de la Bretèche (22-22, 57′), les Nantaises entrevoient la délivrance. C’était sans compter sur deux derniers arrêts de Marina Rajcic ponctués par deux réalisations de Marion Maubon puis Nina Kanto (22-24, FT). Une défaite qu’il faudra vite digérer pour les Nantaises avant de se déplacer dans le Var.

Serdarevic-ToulonCar, en Bourgogne, les Toulonnaises n’ont pas chômé. Venues avec un groupe jeune, les Varoises ont dominé les Dijonnaises (25-27, FT). Les deux équipes auront offert une première période très prolifique (17-18, MT) avant de mieux appliquer les consignes défensives en seconde période. Léa Serdarevic (17 arrêts) dans les buts de Toulon aura sorti le grand jeu pour venir à bout des offensives dijonnaises. Inutile de dire que la jeunesse toulonnaise devrait donc avoir à cœur de régaler son public, samedi prochain, pour le dernier match de sa saison régulière, et sans état d’âme.

Journée 18 – dernière journée :
Metz – Besançon le 4 mars à 20h
Toulon Saint-Cyr – Nantes le 5 mars à 20h
Nîmes – Fleury le 5 mars à 20h
Issy-Paris – Dijon le 5 mars à 20h

Pub Espace Pronos LFH

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).