Mondial U20

On reste sur notre faim

Pauline Robert - FRA BRE - Mondial junior 2016 F

Source : IHF

L’équipe de France féminine juniors termine les phases de poules par un nul face au Brésil 29 à 29. Un résultat qui n’arrange pas les bleuettes, derrière ces mêmes brésiliennes à la différence de but et quatrième du groupe. En conséquence, c’est le Danemark qui les attend en huitième de finale.

On est en droit d’espérer un miracle. Car ne nous leurrons pas, sortir ce Danemark lundi 11 juillet à 15h15 serait un miracle : les Danoises avancent invaincues, leur titre de championne d’Europe sous le bras et un parcours déjà brillant dans les classes jeunes. Mais ces juniors en ont la capacité au regard du potentiel technique et physique entrevu par brides depuis le début de la compétition. Aux plus pessimistes, on rappellera que les juniors – masculins – étaient sortis quatrièmes de leur poule après une ultime défaite contre la Tunisie. Pourtant, ils vont faire un beau parcours éliminant l’Allemagne et battant la Croatie vice-championne d’Europe… Et on verrait bien les Kieffer, Depuiset ou Sajka reprendre le rôle des Minel, Desbonnet et Camarero.

Un nul rageant

Sajka France JuniorC’est avec un sept remodelé que les Bleues ont commencé le match puisque Cira Lo rentre dans la compétition en remplacement de Ornella Dos Reis et débutait la rencontre dans les buts. Le début de match est bleu, contrairement au deux dernières rencontres, ce qui laissait augurer le meilleur (4-1, 6e). Même si les deux équipes se rendent coup pour coup (11-9 ; 11-12 ; 14-12), on sent qu’il en manque peu pour que le match tourne totalement en faveur des Françaises, seulement perforées par l’incroyable arrière gauche, Mariane Fernandes (15/23 !) auteure de 8 des 13 buts de son équipe à la pause (15-13, MT). Au contraire, c’est un trou d’air entre la 35e et la 45e qui complique l’issue du match. Passages en force, passes ratées et tirs manquées, les ingrédients sont les mêmes depuis le début de la compétition et gâchent la partition (20-22, 47e). La fin de match est un mano-à-mano entre Marie Hélène Sajka (photo) et Bruna De Paula et c’est l’arrière droite française s’en tire mieux (28-27, 57e). Avant que Fernandes n’intervienne pour que le Brésil repasse devant un très court instant avant qu’Ilona Kieffer joue à son tour du filet. Fernandes aura un dernier tir qui finira sur le poteau, mais l’issue au classement aurait été le même (29-29, SF). Place maintenant au temps des exploits.

La feuille de match

France – 29

Exclusion : Sercien Ugolin.

Camille Depuiset (GB – 7/21) ; Cira Lo (4/19) ; Juliette Huynh (GB) – Kimberley Bouchard ; Elsa Deville (3/7) ; Alicia Toublanc ; Marie-Hélène Sajka (7/12) ; Océane Sercien-Ugolin (3/8) ; Kim Andretti ; Nelly Plazanet (3/8) ; Camille Mandret (1/1) ; Pauline Robert (3/3) ; Diankemba Nianh ; IIona Kieffer (Cap – 6/8) ; Manon Grimaud ; Dyeneba Sylla (3/6).

Brésil – 29

Exclusions : Maia, Damascena, De Souza, Carneiro, Borba, Lima.

Alice Silva (GB – 16/45) ; Maite Dias (GB) – Bruna De Paula (7/11) ; Camila Maia (1/1) ; Aline Bedmarski ; Daniele De Santana (0/1) ; Mariane Fontanes (15/23) ; Cecilia Mousinho ; Nicole Damascena ; Marilene De Souza ; Talita Carneiro (0/2) ; Ana Claudia E. Silva ; Ana Luiza Borba (0/1) ; Griela Moraes (3/5) ; Ligia Da Silva (2/3) ; Juliana Lima (1/2).

Maxime Thomas

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).