Pro D2

Un jeune arrière croate signe à Pontault

jukic-pontault
Après Ludwig Appolinaire en provenance de l’équipe réserve du PSG Handball, Pontault-Combault tient sa deuxième recrue de l’intersaison. Le jeune arrière droit croate Nikola Jukic s’est engagé pour deux saisons.

Comme ce fut le cas la saison passée, Pontault recherche des jeunes joueurs prometteurs, aussi bien sur le marché hexagonal qu’en Europe de l’est. Afin de remplacer Davorin Vranic, l’un des cadres de l’équipe qui portera le maillot de Tremblay la saison prochaine, le club seine-et-marnais s’est tourné vers la Croatie. Nikola Jukic évoluait en effet au Ribola Kastela. Agé de 21 ans, cet international junior croate était suivi depuis deux saisons par les dirigeants pontellois.

Malgré son jeune âge, Jukic s’est mis en avant dans le championnat croate en étant régulièrement parmi les meilleurs buteurs. Reste à savoir s’il parviendra à rapidement s’intégrer dans un nouveau championnat, lui qui a toujours évolué en Croatie. Après les premiers contrats professionnels de Bakary Diallo et Gregorios Ioannou, les prolongations de Valentin AmanJean-Pierre Dupoux et plus récemment Laurent Lagier-Pitre et la signature de Ludwig Appolinaire, Pontault commence à dessiner plus précisément les contours de son effectif version 2016-2017.

Olivier Poignard

Pub Espace Pronos Proligue

1 CommentairePoster un commentaire

  1. lorena - le 31 mai 2016 à 11h42

    Allez, encore un étranger pour la D2 !… Pourtant il me semble que la formation française masculine est mondialement reconnue de qualité. Ce que semble d’ailleurs prouver tous les résultats des équipes masculines représentant la France. Je fais erreur ??

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).