Pro D2

Le président du DBHB attendait mieux

Thierry-Desserey
Huitième de Pro D2 à la trêve, Dijon est loin de ses ambitions initiales. Même si le championnat est très serré et que rien n’est joué pour la montée en LNH, le président dijonnais, Thierry Desserey, a exprimé sa déception sur cette première partie de saison dans les colonnes du “Bien Public”.

Sous les feux des projecteurs depuis l’arrivée de l’icône Jackson Richardson sur le banc de touche, Dijon était forcément très attendu lors de la phase aller de Pro D2. Outre son entraîneur, l’arrivée de plusieurs joueurs ayant connu la LNH (Gutfreund, François-Marie, …) ne faisaient que rehausser le statut de favori du DBHB. Mais la réalité du terrain a été bien différente lors des 13 premiers matches de l’année. Dans un championnat surprenant où sept équipes se tiennent en quatre points, le moindre faux pas se paye cash.

Dijon en a fait l’amer expérience en concédant cinq défaites. Le groupe, remanié à plus de 50% à l’intersaison, a encore besoin de trouver ses automatismes. La déception se fait néanmoins ressentir du côté du président Thierry Desserey. “C’est vrai, je suis déçu de la première partie de saison, confie-t-il dans le Bien Public. On a bâti un nouveau projet au DBHB avec un nouvel entraîneur pour 3 ans, avec aussi une équipe plus solide et un bon recrutement. J’attendais forcément autre chose.” Les dernières rencontres de l’année 2015 ont été éprouvantes pour les bourguignons. “On est monté en puissance jusqu’à Billère (9ème journée) et puis après on a dégringolé, ce n’est pas normal, déplore-t-il. Je suis déçu par certaines recrues. Mais je reste confiant sur le potentiel de cette équipe pour la deuxième partie de saison. “

Pub Espace Pronos Proligue

13 CommentairesPoster un commentaire

  1. genshi girac - le 1 janvier 2016 à 09h25

    La Pro D2 a élevé son niveau.
    Elle est devenu bien plus homogène qu’il y a 4 ans.
    Quand on voit selestat à la traîne alors qu’ils ont l’ambition de remonté … Istres aussi… On a tout compris ! Chaque match sera important pour chaque équipe et ce qui est bien cette saison jusqu’à la dernière journée il faudra se battre !! Que ce soit pour la montée, les play off ou la descente.

  2. Ladscar69 - le 1 janvier 2016 à 11h58

    C’est un message subliminal adresse à Richardson. Pas sûr que le président apprécie le fait que son nouveau coach célèbre et médiatique aille se disperser sur les antennes de BeIn Sport pendant la trêve pour soi-disant retrouver des potes (et surtout prendre un bon petit chèque pour bien démarrer 2016…). Et il a entièrement raison car les résultats de ce coach ne le justifient pas du tout. Heureusement pour lui que sa notoriété de le protège car d’autres se seraient fait virer pour moins que cela….

  3. Math 29 - le 1 janvier 2016 à 15h16

    La D2 puis la Pro D2 a toujours été l’enfer… Les gros se sont souvent cassé les dents. Les équipes ayant du vécu dans la division ont historiquement le dessus sur les effectifs remaniés… Quant à Sélestat outre le fait que c’est 1 club qui se meurt depuis des années (c’est 1 chose de ne pas exister en LNH, c’est autre chose de cartonner en Pro D2) il ya le problème du coach… Pour Istres Derot a dit dès la prépa que son équipe ne serait pas dans les clous… Il avait raison…

Afficher tous les commentaires

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).