Recherche

Pas de résultat

Veuillez taper au moins 3 caractères...

Pro D2

Le président du DBHB attendait mieux

, par Mocanu

Thierry-Desserey Huitième de Pro D2 à la trêve, Dijon est loin de ses ambitions initiales. Même si le championnat est très serré et que rien n'est joué pour la montée en LNH, le président dijonnais, Thierry Desserey, a exprimé sa déception sur cette première partie de saison dans les colonnes du "Bien Public".

Sous les feux des projecteurs depuis l'arrivée de l'icône Jackson Richardson sur le banc de touche, Dijon était forcément très attendu lors de la phase aller de Pro D2. Outre son entraîneur, l'arrivée de plusieurs joueurs ayant connu la LNH (Gutfreund, François-Marie, ...) ne faisaient que rehausser le statut de favori du DBHB. Mais la réalité du terrain a été bien différente lors des 13 premiers matches de l'année. Dans un championnat surprenant où sept équipes se tiennent en quatre points, le moindre faux pas se paye cash.

Dijon en a fait l'amer expérience en concédant cinq défaites. Le groupe, remanié à plus de 50% à l'intersaison, a encore besoin de trouver ses automatismes. La déception se fait néanmoins ressentir du côté du président Thierry Desserey. "C’est vrai, je suis déçu de la première partie de saison, confie-t-il dans le Bien Public. On a bâti un nouveau projet au DBHB avec un nouvel entraîneur pour 3 ans, avec aussi une équipe plus solide et un bon recrutement. J’attendais forcément autre chose." Les dernières rencontres de l'année 2015 ont été éprouvantes pour les bourguignons. "On est monté en puissance jusqu’à Billère (9ème journée) et puis après on a dégringolé, ce n’est pas normal, déplore-t-il. Je suis déçu par certaines recrues. Mais je reste confiant sur le potentiel de cette équipe pour la deuxième partie de saison. "

Prochain match TV

Slovénie

09:00

Jeu. 25 Juil.

Danemark

Voir le programme TV
0 0 votes
Évaluation de l'article
13 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
genshi girac
genshi girac
8 années il y a

La Pro D2 a élevé son niveau.
Elle est devenu bien plus homogène qu’il y a 4 ans.
Quand on voit selestat à la traîne alors qu’ils ont l’ambition de remonté … Istres aussi… On a tout compris ! Chaque match sera important pour chaque équipe et ce qui est bien cette saison jusqu’à la dernière journée il faudra se battre !! Que ce soit pour la montée, les play off ou la descente.

Ladscar69
Ladscar69
8 années il y a

C’est un message subliminal adresse à Richardson. Pas sûr que le président apprécie le fait que son nouveau coach célèbre et médiatique aille se disperser sur les antennes de BeIn Sport pendant la trêve pour soi-disant retrouver des potes (et surtout prendre un bon petit chèque pour bien démarrer 2016…). Et il a entièrement raison car les résultats de ce coach ne le justifient pas du tout. Heureusement pour lui que sa notoriété de le protège car d’autres se seraient fait virer pour moins que cela….

Math 29
Math 29
8 années il y a

La D2 puis la Pro D2 a toujours été l’enfer… Les gros se sont souvent cassé les dents. Les équipes ayant du vécu dans la division ont historiquement le dessus sur les effectifs remaniés… Quant à Sélestat outre le fait que c’est 1 club qui se meurt depuis des années (c’est 1 chose de ne pas exister en LNH, c’est autre chose de cartonner en Pro D2) il ya le problème du coach… Pour Istres Derot a dit dès la prépa que son équipe ne serait pas dans les clous… Il avait raison…

Aquitain64
Aquitain64
8 années il y a

Oui la PRO D2 est très difficile pour le physique et pour les nerfs .Et une équipe remaniée avec un Entraineur qui Certe a un nom de joueur mais pas de passer T entraîneur c’est compliqué .De plus je le réécris tu Entraine a 100% OU pas ,je comprendrai jamais ces présidents qui accepte des escalade du type allait entraîner une sélection OU partir commenter des matchs .Les matchs à venir se préparent maintenant .De plus à ce niveau d’autres entraîneurs de renom en tant que joueurs se sont casses les dents en pro d2 comme Olivier GIRAUX avec le PSG handball .

Aquitain64
Aquitain64
8 années il y a

Je voulais écrire Olivier GIRAULT .

Sasori9
Sasori9
8 années il y a

Je pense qu'il a sous estimé le D2.

Selestadien
Selestadien
8 années il y a

Ah là je ne pouvais qu'intervenir pour défendre Sélestat 😀 Comme dit plus haut, en ProD2 ce sont les effectifs soudés et constitués qui priment, il n'y à qu'a voir les résultats de Billère, Mulhouse, Nancy qui sont de tout de même rompus à ce niveau. Et à Sélestat (comme à Istres), on ne peut pas dire que c'est la stabilité qui prime : 5 recrues estivales plus 4/5 jeunes joueurs qui jouait en réserve l'année dernière, l'effectif a largement été remanié , pas étonnant que les résultats soient plus ou moins en dents de scie (même si pour Sélestat 4e à 4 points du leader ce n'est pas si catastrophique, c'était l'objectif annoncé en début d'année : être dans les 5 premiers pour participer aux play-offs).
Et non je m'insurge Sélestat n'est pas un club qui se meurt ! Alors certes la saison dernière était catastrophique, mais c'est quand même un club qui a réussi à se stabiliser en LNH avec un petit budget, c'est déjà pas mal pour une ville de 20000 habitants, n'est pas Cesson qui veut), mais le club est reparti sur de bonnes bases avec un effectif jeune et à fort potentiel (peut-être que le nom de Julien Meyer vous dit quelque chose).

Elmer
Elmer
8 années il y a

Mouais franchement aucune équipe en LNH pour le terreau de handball qu’est l’Alsace c’est pas la joie quand même.

Vu l’économie de la région et sa densité de population, aucun sport co ne sort du lot dans cette région… il faudrait peut être songer à s’ouvrir un peu côté alsacien, car comme pour le reste le régionalisme à ses limites…

Enfin bref pour en revenir à l’article, Dijon est capable du meilleur comme du pire… rien n’est joué, mais ils ont déjà grillés quelques jokers (saran/Besançon/istres)

Math 29
Math 29
8 années il y a

À Selestadien, je suis en partie d’accord avec toi, le classement est loin d’être catastrophique mais tu n’as pas enchaîné sur le coach…

Cousinhugo
Cousinhugo
8 années il y a

A Math 29: tu peux préciser ta pensée sur le coach. Vu de loin je n’ai pas l’impression qu’il soit responsable des quelques contre performances enregistrées.
Si ma mémoire est bonne l’objectif annoncé en début de saison était la reconstruction autour des jeunes du club et une place pour les play off.
Objectif toujours atteignable à ce jour.

Math 29
Math 29
8 années il y a

Les résultats ne sont pas si mal, je dis juste que la personne est difficile à supporter sur le long terme, aucun joueur de St Raph’ n’a versé une larme, ils étaient même soulagés…
Je pense que Sélestat est à sa place, avec de bons joueurs, l’effectif se stabilisera (j’espère) et l’an prochain si pas de montée cette année ils seront peut-être bons pour la remontée avant d’exploser selon moi… Si ca reste ainsi

Cousinhugo
Cousinhugo
8 années il y a

Ok je comprends, cet aspect de Gaudin n’était pas parvenu jusqu’à mes oreilles. Il faut dire que son départ de St Raph avait été plutôt discret et ressemblait plus à une fin de cycle qu’à une révolution de palais.
Les seules infos que j’ai, c’est qu’il est très exigeant ce qui m’apparaît plutôt comme une qualité.
Affaire à suivre…

Sélestadien
Sélestadien
8 années il y a

@Math 29 : je connais pas personnellement Gaudin ni ses méthodes de coaching, mais pour ce qu’on peut juger de l’extérieur il fait du bon travail : il a repris une équipe à l’agonie il y a un an (pire défense de LNH entre autre) et en a fait une équipe solide malgré le changement d’effectif en été … Alors certes c’est que la ProD2 mais il a ramené le goût de la victoire à Sélestat, rien que ça c’est pas mal.
Puis on peut pas dire que c’est un mauvais coach, il a tout de même emmené St-Raph de la ProD2 au top 4/5 de LNH, c’est pas mal. S’il pouvait faire la même chose avec Sélestat …
Dans Handaction il y avait un article sur Toni Garcia qui était décrit par ses joueurs comme laissant beaucoup de libertés, au contraire de Gaudin qui est plus directif, et je pense que c’est pas plus mal avec un effectif si jeune.
Enfin pour finir avec le sport co’ en Alsace, c’est un éternel problème de guerres de clochers … chacun préfère avoir son petit club qu’un gros club, il n’y a qu’à voir l’article sur le rapprochement entre le SAHB et Strasbourg … À part le Racing à une époque lointaine et la SIG plus actuellement, il n’y a jamais eu de top clubs de sport en Alsace, pourtant c’est pas le potentiel qui manque comme déjà dit.

13
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x