Pro D2

Massy et Dijon prennent une option

Réault Massy 2

Début des play-offs de ProD2 hier soir, Dijon et Massy ont pris un avantage non négligeable avant les matchs retour, prévus à Mulhouse et Selestat ce weekend.

Après deux défaites en saison régulière, Massy ne partait pas forcément favori face à Selestat. Mais les hommes de Benjamin Braux ont désormais cinq buts d’avance avant de se déplacer en Alsace dimanche. Déjà privés de Julien Meyer, Igor Vujic et Olivier Jung, les visiteurs allaient perdre leur gardien Jérémy Sargenton au bout de dix minutes, sur un contact avec Enzo Cramoisy. Le portier avait pourtant tenu la baraque sur le début de match, tandis que ses coéquipiers n’arrivaient pas à concrétiser leurs occasions. Deuxième coup dur quelques minutes plus tard, le carton rouge direct contre Yoan Eudaric, qui laissait ses coéquipiers dans la panade. Pendant que Yohan Herbulot empilait les tirs de loin, ses adversaires repeignaient les murs du COS, en shootant onze fois hors cadre dans la seule première période. A -5 à la pause, Sélestat pouvait s’estimer heureux (11-6).
Les Alsaciens allaient continuer à faire le yoyo en seconde période, remontant à trois buts peu après la pause (14-11, 39′) sous l’impulsion d’un Rudy Séri enfin dans le bon sens avant de, de nouveau, baisser la tête, de perdre des ballons de façon assez incompréhensible et de pointer à sept longueurs neuf minutes plus tard (20-13, 48′). Hugo Kriszt, le jeune gardien du centre de formation, parvenait à maintenir Sélestat à flot en se mettant au diapason de Perisic, toujours au rendez-vous dans la cage massicoise. Au final, Massy s’impose 23-18 et partira en Alsace avec un pécule de cinq buts, l’écart exact sur lequel il s’était incliné en saison régulière.

Les réactions :

Gaudin SelestatChristian Gaudin : J’ai eu une désagréable surprise ce soir, j’ai senti mes joueurs fébriles. On sait que c’est un match qui se déroule en deux temps, il nous reste encore une heure à jouer. J’espère qu’on le sera moins sur le match retour. Maintenant, il ne faut pas tout mettre à la poubelle, notamment défensivement, on a réussi à tenir, ce qui a fait notre force cette saison. Après la blessure de Jérémy et le carton rouge de Yoann, on a été un petit peu perturbés mais Hugo a fait une belle entrée, c’est un jeune gardien du centre de formation qui a prouvé ce soir qu’on avait raison de lui faire confiance. Offensivement, on s’est créé les solutions mais on a tiré à côté de la cage ! Je comprends peut être un peu mieux pourquoi Saran, la semaine passée, a tiré beaucoup à côté, je me rends compte que c’est peut être la salle (narquois). Mes joueurs ont fait comme ceux de Saran la semaine passée dans les cinq dernières minutes. Quoi qu’il en soit, on ne pourra pas réfléchir dimanche, il va falloir tout donner.

Braux MassyBenjamin Braux : Cet écart de cinq buts ne veut rien dire. On a fait un super match défensivement, il n’y a rien à dire, on a eu des gens héroïques qui se sont jetés sur tous les ballons, on a eu des gens qui ont été au delà de nos espérances, même dans l’envie. On s’est mis dans les conditions pour pouvoir produire un gros match. Il y a des faits de jeu qui permettent qu’on fasse le trou, mais je tire surtout mon chapeau à la défense. En attaque, on le sait, on n’est pas la meilleure équipe du monde mais on a été disciplinés. On n’a pas un projet de jeu révolutionnaire par contre on a été rigoureux et ce qui nous amène là. Il va falloir récupérer avant le match retour, car mentalement comme physiquement, la dépense énergétique a été énorme. Il va y avoir du travail sur la récupération. On n’a pas sorti tout ce qu’on voulait sortir sur le terrain, on va peut être s’en servir pour là bas, on sait que ça va être la folie dans leur salle. On voulait avant tout sortir une grosse prestation à domicile, c’est fait, mais ça veut rien dire, si on regarde la saison passée, on avait soi-disant fait un bon résultat à Chartres, on se chie derrière…Il y aura 0-0 au début du match, ce soir, je suis juste fier de mes gars, pas content, fier. J’ai dit à Greg Carnier et Mathieu Lamy que je ne voulais pas que ce soit leur dernière au COS.

Dijon fait aussi le break

Ighirri Mulhouse 3Dans l’autre match de la soirée, Dijon a également pris une avance non négligeable sur Mulhouse, en l’emportant 32-27. Après un début de match canon dans le sillage de Jordan François-Marie (6-2, 6′), les Dijonnais ont du se contenter de deux buts d’avance à la pause (16-14, MT) avant de ré-accélérer après le repos. Quelques arrêts de Neboja Stojinovic, quelques montées de balle bien menées par Kevin Rondel, le trou était fait avant la fin, puisqu’à sept minutes de la fin, les hommes de Jackson Richardson comptaient sept buts d’avance (29-22, 53′). Malgré un petit coup de moins bien dans le final, les locaux partiront en Alsace avec cinq buts d’avance ce weekend. Avec l’espoir, eux aussi, de créer la surprise.

Kevin Domas

Pub Espace Pronos Proligue

10 CommentairesPoster un commentaire

  1. cricri54 - le 19 mai 2016 à 13h15

    Attention : Dijon se rendra à Mulhouse pour le match retour (et non pas à Billères.
    Allez les bleus, Dijon et toute la Bourgogne sont derrière vous.

  2. genshi girac - le 19 mai 2016 à 13h39

    Mhsa 5 années de suite …….. On peut se demander si ce n’est pas fait expres … Ont ils vraiment le budget pour monter ?!

  3. Elmer - le 19 mai 2016 à 14h29

    Je pense qu’on aura droit à une finale selestat / dijon… je vois mal Mulhouse en passer six au DBHB avec la forme actuelle et Massy va avoir du mal en Alsace.
    Et puis pour la finale désolé pour mes amis alsaciens , mais allez Dijon ^^

Afficher tous les commentaires

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).