CAN 2016

Kader Rahim et l’Algérie pour un doublé ?

Alors que les Bleus sont en pleine préparation pour l’Euro 2016 qui se déroulera en Pologne, les nations africaines le sont aussi, pour la CAN qui elle se jouera en Egypte. Kader Rahim, international algérien qui évolue sous les couleurs d’Istres (Pro D2) nous parle de cette compétition et de son début de saison sous les couleurs provençales.

 

Credit photo : Guillaume Boitiaux

Credit photo : Guillaume Boitiaux

En fin de contrat avec l’USAM à l’issu de la saison 2014-2015, son arrivée en Provence s’est faite en cours de saison « La saison a commencé tardivement. Je suis content d’avoir signé à Istres, c’est un club ambitieux. J’y avais fait un essai de trois jours et après ça s’est fait naturellement. J’ai eu une offre au Qatar mais d’un point de vue sportif ce n’est pas intéressant ». Une signature qui concrétise la fin de son long combat contre une blessure à l’épaule qui est aujourd’hui une anecdote qui ne l’inquiète plus « Je retrouve mon shoot de loin, ça fait du bien ! Je peux enfin m’exprimer à 100% que ce soit en attaque ou en défense. Avec toute la préparation que j’ai dû faire je me sens encore mieux qu’avant. Je tiens à remercier le club d’Istres qui m’a laissé ma chance alors que la saison était entamée. J’espère retrouver la LNH très vite que ce soit à Istres ou ailleurs ».

La CAN pour un doublé

Ce bon début de saison lui permet donc de retrouver la sélection nationale pour préparer la CAN 2016 qui se déroulera en Egypte du 21 au 30 janvier prochain où l’Algérie remettra son titre en jeu. «  On enchaîne avec un stage en Serbie, après on va en Slovénie  et après on retourne quelques jours en Algérie pour prendre la direction l’Egypte pour la compétition. Pour moi, ça va faire ma troisième CAN avec les « A », j’en ai disputées cinq avec les jeunes. Cette année on pourrait accrocher plein de belles choses, le mondial en France en 2017 mais aussi les JO de 2016 à Rio ». En sélection, l’arrière gauche istréen retrouve donc avec lui en sélection des visages connus du public français comme Sylvain Kieffer, Moahmed Mokrani, Sassi Boultif ou encore Ichem Kaabeche, son compatriote à Istres.

En Egypte où l’on avait vu une ambiance de folie pour un match de moins de 18 ans, l’Algérie ouvrira le bal face à l’organisateur de la compétition. Un match capital puisque l’Egypte fait partie des prétendants au titre, tout comme l’Algérie qui se trouve dans le même groupe. Dans l’autre groupe, la Tunisie part largement favorite même si on ne peut pas exclure une petite surprise de la part du Congo ou de l’Angola.

Les groupes:

Groupe A : Algérie, Cameroun, Egypte, Gabon, Maroc, Nigeria

Groupe B : Angola, Congo, Kenya, Libye, RD Congo, Tunisie

Maxime Cohen

13 CommentairesPoster un commentaire

  1. Nanasse69 - le 6 janvier 2016 à 12h36

    En effet dans le groupe de l’Algerie, l’Égypte sera un concurrent dangereux pour la 1ère place. La tunisie n’a à priori pas d’adversaire à sa taille et son entrée véritable dans la compétition risque de se faire dès la seconde phase, avec en ligne de mire une demi finale tunisie / Algérie ou Tunisie /Égypte pour un billet pour Rio 2016 en cas de victoire de la CAN! Bonne chance à Kader, Sylvain, Oussama, Marwen et les autres…

  2. Nino - le 6 janvier 2016 à 12h40

    Pourquoi Sylvain Kieffer est mentionné ?

    • korogho - le 6 janvier 2016 à 13h37

      Il a la double nationalité.

Afficher tous les commentaires

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).