CDF (M) – 32ème

Dijon, seule victime de Proligue


Les 32èmes de finale de la Coupe de France ont vu la logique hiérarchique respectée lors des rencontres disputées vendredi et samedi. Avant les derniers matches dimanche, seul Dijon a été éliminé parmi les clubs de Proligue qui faisaient leur entrée en lice à ce niveau de la compétition.

Les clubs de Proligue, qui ne pouvaient pas se rencontrer entre eux pour leur entrée en Coupe de France ce week-end, ont évité le piège sur les parquets des clubs de Nationale 1. La surprise est cependant venue de Dijon, pourtant en forme en championnat (5ème), qui a été battu par Sarrebourg (32-29). Les joueurs de Jackson Richardson menaient de deux buts à la pause (14-16) avant de subir un véritable passage à vide en attaque. Dorian Vallet, auteur de neuf buts, a été l’un des bourreaux du DMH.

Chartres, large vainqueur à Saintes (30-38), a pu s’appuyer sur Rémi Feutrier (7 buts) pour faire la différence et prendre rapidement le large dans le premier acte (13-19 à la pause). Le gardien Candeias a lui aussi profité du festival offensif de sa formation pour inscrire deux buts depuis ses cages. L’autre co-leader de Proligue, Pontault, a évité le piège à Hazebrouck (25-30) malgré une belle prestation de son adversaire (15-15 à la mi-temps). Valentin Aman (9 buts), Jean-Pierre Dupoux (8 buts) ou encore Nikola Jukic (6 buts) ont été les principaux atouts offensifs des pontellois.

Pour son match délocalisé chez son voisin pontellois, Torcy n’a pas réussi à renverser Caen (29-35). Les Vikings ont pu compter sur un duo Pleta (7 buts) – Moran (8 buts) efficace pour faire la différence en toute fin de match (27-28 à la 53ème minute). Sélestat n’a eu aucun mal de son côté à prendre le meilleur sur St Brice (N2), en s’imposant de sept buts (23-30). Rudy Seri a terminé meilleur buteur du SAHB avec sept buts à son actif. La rencontre la plus serrée entre clubs de N1 et de Proligue fut celle entre Pau-Nousty et Billère (30-31). La fin de match a été marquée par le carton rouge de Jokic, l’égalisation de Pau (28-28) puis les tirs aux buts qui ont finalement souri au BHB. Arnaud Tabarand a détourné deux tirs aux buts.

Avant les quatre derniers matches prévus dimanche, quatre clubs de N1 ont validé leur billet pour les 16èmes de finale (Boulogne-Billancourt, Amiens, Sarrebourg et Grenoble) ainsi qu’un club de N2 (Venissieux).

Les résultats :

Saintes (N1) – Chartres (Proligue) : 30-38
Pau-Nousty (N1) – Billère (Proligue) : 30-31
Bruges (N1) – Limoges (Proligue) : 30-33
Hazebrouck (N1) – Pontault-Combault (Proligue) : 25-30
Torcy (N1) – Caen (Proligue) : 29-35
Boulogne-Billancourt (N1) – Vernouillet (N1) : 36-31
Stade Valeriquais (N1) – Amiens (N1) : 26-27
Sarrebourg (N1) – Dijon (Proligue) : 32-29
Vesoul (N2) – Nancy (Proligue) : 30-34
Epinal (N1) – Besançon (Proligue) : 25-32
Saint-Brice (N2) – Sélestat (Proligue) : 23-30
Lyon Caluire (N2) – Nice (Proligue) : 24-30
Venissieux (N2) – Annecy le Vieux (N2) : 31-29
Frontignan Thau (N1) – Grenoble (N1) : 27-31

Les matches prévus dimanche :

Lanester (N1) / Cherbourg (Proligue)
Savigny (N3) / Saint-Marcel Vernon (Proligue)
Villeurbanne (N1) – Créteil (Proligue)
Ajaccio (N2) / Istres (Proligue)

Olivier Poignard

1 CommentairePoster un commentaire

  1. tregor - le 24 novembre 2017 à 11h27

    Les joueurs de Tremblay sont excellents, mais ils n'arrivent pas à gagner suffisamment de matchs par rapport à leur niveau… Ben semble avoir du mal à performer avec eux !

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).