CDL (1/8)

Istres élimine Chambéry

Décidément, le calvaire est loin d’être terminé au Chambéry Savoie Mont-Blanc. Nouvelle étape difficile ce week-end, la Coupe de la Ligue qui voit s’imposer Istres 31 à 33 au Phare. Istres est la seconde équipe de Proligue à aller en quart de finale avec Sélestat.

La première chose à dire, c’est que cette victoire est amplement méritée pour Istres. Devant près de la totalité du match, les provençaux ont pourtant failli passer à la trappe. Les savoyards ont en effet eu un sursaut d’orgueil, de 12-20 à la 34e à 23-22 à la 48e, menés par Fahrudin Melic (9/14 dt 6/7 à 7m) et avec un but de Julien Meyer qui réveilla la salle. Malgré l’énorme partie de Robin Cappelle (18/45 à 40%), les jaunes et noirs ont même eu les balles de match (32-30, 63e) s’appuyant sur les multiples parades et une interception de Yann Genty et une roucoulette de Queido Traoré. Mais c’est Nicolas Boschi qui va avoir le dernier mot avec quatre des cinq dernières réalisation de son équipe. Istres file en quart et Chambéry retourne dans le brouillard avant la trêve.

HandNews & CasalHand

26 CommentairesPoster un commentaire

  1. Paul - le 22 octobre 2017 à 19h45

    Ça sent le changement de coach!!!

    Faut pas trop attendre, Mr le président.

    Mettez un mec avec des valeurs, genre Busselier !!!

    • Panda Man - le 23 octobre 2017 à 09h39

      Busselier est deja au commande… il n’est pas numéro 1 par manque de diplôme c’est tout.
      Donc le problème en réalité ne vient pas du coach mais des dirigeants qui ont fait des choix peu judicieux en terme d’effectif!
      Facile de dire que le problème vient du coach… il faut peut être se poser la question de l’évolution de Chambéry par rapport aux autres club ces 5 dernières années. En terme d’effectif, de budget, de structures… d’autres clubs ont su profiter plus intelligemment du développement du championnat, Chambéry avec ses dirigeants dinosaures qui se sont reposés sur un passé presque glorieux ont cru que ça allait suffire.

  2. julien - le 22 octobre 2017 à 19h57

    Difficile d’accabler une nouvelle fois le(s) coach(s) après telle prestation face à une équipe de ProD2. Chambéry était mené de 7 buts en 2e mi-tps et recolle assez miraculeusement pour arracher les prolongations.

    Le président va peut-être sortir une 73e excuse pour justifier le niveau actuel de l’équipe ?
    La faute des commentateurs de Bein lors du “petit accrochage” avec le président mercredi ? La coupe de la Ligue ne les intéressait pas ? La fondue n’était pas bonne à midi ?

Afficher tous les commentaires

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).