EdF (M)

La France sort vainqueur de la bataille lilloise

32126529140_6acefefdaf_kCertains présentaient ce quart de finale France-Suède comme une finale avant la lettre. Et il a tenu toutes ces promesses, envoyant les Bleus en demi-finales après leur victoire 33-30.

S’il vous fallait un indicateur de l’intensité de ce quart de finale, il suffisait de jeter un coup d’oeil au visage de Ludovic Fabregas après un quart d’heure de jeu, haletant et demandant à ses coachs de le faire sortir. Un combat de tous les instants, une fière lutte dans laquelle les Français frappaient les premiers. En mettant systématiquement la balle à l’intérieur, ils provoquaient non seulement des sanctions contre les Suédois mais, surtout, ils mettaient des buts. Et c’était finalement le plus important, tant les Suédois trouvaient eux aussi facilement la solution. Passé le premier pénalty au dessus de Niclas Ekberg, Thierry Omeyer allait plus souvent chercher le ballon dans ses filets qu’il ne les arrêtait. Mais la France marquait…(10-8, 14′). Sauf que les hommes de Didier Dinart allaient peu à peu s’enliser, buter sur un Mikael Appelgren impeccable mais sans régler leur problèmes défensifs. Lukas Nilsson pillonait tout ce qu’il pouvait et Jim Gottfridsson y allait de ses buts en appui. Les Bleus se voyaient rattrapés, dépassés et sauvaient même une balle de +3, sur un plongeon de Daniel Narcisse pour couvrir son but vide. Cédric Sorhaindo en mettait un dernier avant la pause mais les Bleus retournés menés aux vestiaires (15-16, MT).

Narcisse et Rémili tiennent la barque

france-bresil-narcisse-7571Comme face aux Islandais, les Français ressortaient des vestiaires surmotivés. Une défense enfin imperméable, des arrêts de gardien, des engagements rapides et surtout, un Kentin Mahé parfait à conversion des jets de 7m, telles étaient les recettes de ce renversement de situation. Tout aurait même été parfait si Valentin Porte ne gâchait pas une balle de +4 sur contre-attaque, achevant peut-être des Suédois dans les cordes (23-20, 41′). Car eux ne faisaient preuve d’aucune mansuétude pour monter les ballons au moindre arrêt d’Appelgren. Et quand ce n’était pas Jerry Tollbring dans son aile, c’était Niclas Ekberg dans l’autre qui trompait Vincent Gérard, qui trouvait quand même le moyen de sortir un ballon de +2 adverse à l’entrée des dix dernières minutes avant que Nédim Rémili n’empile deux buts et une interception, remettant les Bleus en tête à l’entrée du money-time (28-26, 52′). Les Suédois allaient complétement exploser dans les dix minutes, exsangues à l’image de Jim Gottfridsson envoyant un ballon dans les nuages, alors que Narcisse montrait qu’il était l’homme des grandes occasions avec ses deux buts importantissimes dans les cinq dernières minutes. Une minute cinquante à jouer, Didier Dinart posait son temps-mort et Nikola Karabatic libérait tout un stade. Les Bleus sont en demies, mais qu’est-ce que ça a été dur ! La France affrontera jeudi soir à 20h45 à Paris le vainqueur du match Qatar – Slovénie.

Les statistiques :

FRANCE – SUEDE 33:30 (15:16)
Arbitres : O. Lopez Raluy, A. Sabroso Ramirez

France : Gérard (9 arrêts / 25 tirs dont 0/1 pén), Omeyer (2 arrêts / 15 tirs); Rémili (6/8), O. Nyokas, Narcisse (2/4), N. Karabatic (3/5), Mahé (9/10 dont 7/7 pén), N’Guessan (2/5), Accambray, Abalo (1/2), Sorhaindo (2/3), Guigou (1/1), Fabregas (5/5), Dipanda, Porte (2/5), Mem

Suède : Palicka (1 arrêt / 12 tirs dont 0/3 pén), Appelgren (11 arrêts / 32 tirs dont 0/4 pén); Jeppsson (3/3), Darj, Tollbring (4/4 dont 1/1 pén), Ekberg (4/7 dont 0/1 pén), Konradsson (1/1), Pettersson, Frend Ofors, Lagergren (3/6), Gottfridsson (7/9), Stenmalm (1/1), Zachrisson (0/2), A. Nilsson (1/2), Nielsen (1/1), L. Nilsson (5/8)

A Lille, Kevin Domas

63 CommentairesPoster un commentaire

  1. Averell - le 24 janvier 2017 à 20h32

    YEEEESSSSS!!!!!

  2. Jpf_hb - le 24 janvier 2017 à 20h36

    Magnifique !

  3. Averell - le 24 janvier 2017 à 20h46

    Un match comme on les aime:
    du combat
    de l'intensite
    des arrets de gardiens
    du suspens
    et surtout, surtout, la victoire de la france a la fin!

Afficher tous les commentaires

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).