Recherche

Pas de résultat

Veuillez taper au moins 3 caractères...

EDF (M)

L. Fabregas : "Beaucoup de confiance !"

, par Isakovic

FRANCE-3571

Mission accomplie pour les Bleus qui se sont imposés avec maîtrise contre la Slovènie (31-25) en demi-finale dans un Bercy en furie. Les français étaient heureux du travail accompli mais gardent en tête que le plus dur reste à faire : s’imposer dimanche en finale.

FRANCE-3510Nedim Rémili : « Lorsque je ne débute pas la rencontre, je prends mon mal en patience. Je donne tout ensuite quand je rentre sur le terrain. C’est juste énorme d’être en finale mais le plus important, c’est de la gagner. Toute ma famille était là dans les tribunes, c’est une chance. Mais cela ne servira à rien si on n’a pas la médaille d’or au final. On sait qu’on aura un gros match en finale. Evidemment qu’on y pense un peu mais on essaye de ne pas se disperser. On n’est pas morts mais un peu fatigués quand même. Peu importe, on donnera tout en finale. »

Ludovic Fabregas : « On a fait une grosse entame de match. On a eu l’opportunité de vite creuser l’écart. Derrière, on a su préserver cette avance. On  a beaucoup de confiance. On s’est beaucoup donnés en défense et on passe encore la barre des 30 buts en attaque. On est fatigués car on se bat sur tous les ballons. On a envie de donner une bonne image.  On a désormais deux jours pour récupérer. Vincent Gérard a fait un petit match sympa (rires) ! C’est un choix fort de l’aligner d’entrée, on n’était pas inquiets par rapport à Vincent. Il  a un comportement exemplaire depuis le début. Nous sommes bien plus que de simples joueurs qui évoluent ensemble dans la même équipe. C’est historique de jouer une nouvelle finale à Bercy. Je suis content de pouvoir donner du plaisir à tout ce public. »

FRANCE-3229Cédric Sorhaindo : « On a su faire corps dans l’adversité. On ne se ménage pas. On est évidemment satisfaits d’être en finale. Vincent Gérard est à l’image de toute l’équipe : mobilisé. Titi l’a soutenu, encadré. Il n’y a que du positif à retenir. »

Michael Guigou : « Il fallait être solide d’entrée mais on n’a pas réussi à tuer le match en première période. En jouant à sept contre six, les slovènes ont su rester dans la partie. On met beaucoup d’énergie, en défense et en attaque. Les rotations nous aident énormément. On savait avant la compétition qu’on aurait besoin de tout le monde. Cela nous permet d’arriver plus frais dans les moments décisifs. On est bien, en forme. On est déjà tournés vers la finale. Je n’ai pas de préférence pour notre adversaire. »

Propos recueillis par Olivier Poignard, à Bercy

Prochain match TV

HBC Nantes

20:45

Ven. 31 Mai.

USAM Nîmes Gard

Voir le programme TV
0 0 votes
Évaluation de l'article
7 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Fab
Fab
7 années il y a

Ah le titi nationale beaucoup de monde le trouve individuelle mais ce soir il a montré qu’il était là pour une équipe

AVOSCAN
AVOSCAN
7 années il y a

TITI …. commence gentiment à passer le relais….
il a l’intelligence de ne pas s’offusquer des choix des entraîneurs…
c’est vraiment un homme…
Un énorme bonhomme

Averell
Averell
7 années il y a

Je mets une petite piece sur un enorme match de Titi en finale!

jpf_hb
jpf_hb
7 années il y a
Répondre à  Averell

et d'Abalo aussi, pour faire taire les rageux ^^

jpf_hb
jpf_hb
7 années il y a

"C’est un choix fort de l’aligner d’entrée", exactement !
Omeyer en "2nd gardien" c'était impressionnant à voir hier en début de match, il fera encore peut être l'euro 2018, mais ensuite il arrêtera surement avant de faire la compétition de trop

Averell
Averell
7 années il y a
Répondre à  jpf_hb

Oui, c'est sur qu'un jour, prochain, il arretera.
Alors c'est vrai que pour l'instant, par rapport a son potentiel, il fait une competition un peu moyenne.
Mais quand je vois certaines de ses prestations encore avec le PSG, il est encore au top.
Finalement, faut juste accepter que meme omeyer peut etre moyen sur une competition.
Je ne suis pas sur pour autant qu'il soit deja plus ou moins fini.
Y a pas le record de lavrov a battre? 42 ans, non?

pulpompa
pulpompa
7 années il y a

En même temps je trouve que ce n'étais pas vraiment une compétition de gardiens, il n'y en a pas un qui a fait un énorme mondial à part peut-être la paire suédoise, mais Landin, toujours irrégulier, les espagnols assez moyens…
Ah si! le gardien du POPB a fait un bon mondial lui.

7
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x