EdF (M)

“La Norvège, des matchs capitaux”

L’équipe de France affrontera à deux reprises la Norvège dans le cadre des qualifications pour le prochain championnat d’Europe. Même si le match retour à Clermont-Ferrand marquera l’arrêt des carrières internationales de Thierry Omeyer et Daniel Narcisse, l’objectif est clairement ciblé : deux victoires pour, déjà, décrocher le billet pour la Croatie.

La liste que Didier Dinart et Guillaume Gille ont dévoilé lundi ne laisse pas l’ombre d’un doute. Si le championnat du monde en France de janvier marquait une étape importante, hors de question d’entamer un nouveau cycle trois mois plus tard, alors que l’équipe de France va affronter deux fois en une semaine la Norvège, face à laquelle elle a remporté la finale du Mondial en janvier (33-26). « Ce sont des matchs capitaux pour nous face à une équipe qui nous avait éliminé du dernier Euro et qui nous a posé énormément de problèmes en finale du championnat du monde. On joue tout sur ces deux matchs » explique Didier Dinart, joint hier. Et peu importe que le match retour, à Clermont-Ferrand, marque la fin de la carrière internationale de Thierry Omeyer et Daniel Narcisse, pas question de laisser l’émotion prendre le dessus sur l’enjeu sportif. « L’équipe de France ne va pas aborder les matchs face à la Norvège comme le jubilé de deux joueurs qui lui ont énormément apporté. Titi et Daniel ont toujours eu un engagement sans faille en sélection et il paraît évident qu’ils seront dans ce registre pour nous aider à nous qualifier pour l’Euro en Croatie » assène le sélectionneur, qui partira sur cette semaine internationale avec dix-huit joueurs.

Meyer avec les A, Mem et Lenne avec les juniors

Crédit Photo : Laury Rousseau

La seule nouveauté dans la liste livrée lundi concerne le poste de gardien de but. Le Toulousain Wesley Pardin, en difficulté dans son club, n’a pas été convoqué, pas plus que Cyril Dumoulin, numéro trois dans la hiérarchie et qui sera remplacé en mai par le Chambérien Julien Meyer. A 20 ans, celui-ci connaitra son premier rassemblement chez les A et sera là avant tout pour apprendre, comme Dika Mem et Yanis Lenne avant lui. Ceci afin de préparer la succession de Thierry Omeyer. « Sachant que Vincent Gérard sort d’un excellent championnat du monde et que Thierry reste notre capitaine, il n’y aurait sans doute pas eu la place de jouer pour Cyril Dumoulin. J’ai donc préféré appeler un jeune joueur » explique le sélectionneur, qui ne veut néanmoins pas faire de Meyer son numéro deux attitré dans quelques mois : « C’est la performance au poste qui va primer, et je ne m’interdis rien ». D’ailleurs, Dika Mem et Yanis Lenne, les récents champions du monde, ne seront pas de la semaine norvégienne. Ils iront renforcer l’équipe junior, sans que rien ne soit remis en cause, selon le récent meilleur entraineur du monde IHF : « On parle de décloisonnement vers le haut, et l’arrivée rapide de Ludovic Fabregas chez les A en est la preuve. Mais cela peut aussi aller dans l’autre sens. L’équipe de France peut se passer de Dika Mem ou de Yanis Lenne. La filière fédérale fonctionne très bien, et ce retour chez les juniors de deux joueurs le montre. » Reste que, en cas de double victoire face à la Norvège, les Bleus pourront déjà réserver leur avion pour la Croatie en janvier prochain. Mais il restera encore deux matchs à disputer dans ces éliminatoires, en Lituanie et face à la Belgique, à Montbéliard. L’occasion de laisser au repos des joueurs sur les terrains depuis le mois de juillet dernier et qui n’ont eu que quelques jours de vacances depuis ? « On ne va pas commencer à spéculer sur le mois de juin avant même d’avoir fait un travail cohérent en mai » conclut Dinart. Reste que, connaissant la facilité du Guadeloupéen à intégrer des nouveaux joueurs en équipe de France, on pourrait bien voir quelques nouvelles têtes à la mi-juin.

Kevin Domas

26 CommentairesPoster un commentaire

  1. Tezzele - le 12 avril 2017 à 12h39

    Je voudrais bien aller en Croatie alors deux victoires ça m’irais bien moi aussi

  2. Toto - le 12 avril 2017 à 12h53

    2 victoires en mai et ça sera l’occasion de voir tournat en juin (pour tous les rageux qui l’attendent depuis quelques temps)

  3. SAHB Fan - le 12 avril 2017 à 13h09

    Effectif de l’edf pour l’euro 2018 :
    Gardiens : Vincent GÉRARD, Cyril DUMOULIN
    Pivots : Cédric SORHAINDO, Luka KARABATIC, Ludovic FABREGAS
    Ailiers gauches : Michael GUIGOU, Olivier NYOKAS
    Arrières gauches : Mathieu GREBILLE,
    Nikola KARABATIC, Timothey N’GUESSAN
    Demi-centre : Kentin MAHE
    Arrières droits : Valentin PORTE, Nedim REMILI, Adrien DI PANDA
    Ailiers droits : Luc ABALO, Yanis LENNE

Afficher tous les commentaires

Laisser un commentaire

Champs requis *

Handnews sur Facebook
En direct Voir toutes les brèves