EHF

La réforme des compétitions aura lieu en 2020

La fédération européenne de handball (EHF) a officialisé aujourd’hui ses plans pour ses différentes compétitions à l’horizon 2020. EURO, Ligue des Champions masculine et féminine et Coupe EHF, l’EHF a décidé de tout revoir en profondeur. Décryptage.

Déjà officialisée depuis 2014, la phase finale de l’Euro masculin comptera désormais 24 équipes (contre 16 actuellement) à partir de 2020. Qui dit plus d’équipes, dit plus de joueurs concernés par cette compétition dans un calendrier de plus en plus démentiel. Dans cette optique, un accord a été trouvé entre l’EHF et le Forum Club Handball, l’entité qui représente les plus grands clubs européens, pour indemniser les clubs qui libèrent des joueurs pour cette compétition et mettre en place une assurance pour les joueurs blessés lors de ces matchs.

Alors que la date limite du dépôt des candidatures pour les droits de diffusion et les droits marketing des compétitions européennes entre 2020 et 2030 approche à grand pas (le 15 novembre 2017), l’EHF a révélé officiellement ce qui avait déjà été évoqué ces derniers mois, notamment au niveau de la Ligue des Champions masculine.

Une Ligue des Champions masculine à 12 clubs

Déjà évoquée cet été dans les colonnes de l’Equipe, la réforme de la Ligue des Champions entrera donc en vigueur en 2020 et comptera douze clubs, peut être étendue à seize par la suite. Les huit champions des plus grands championnats européens ainsi que quatre autre équipes seront qualifiées. Si l’on s’en tient au dernier classement des championnats de l’EHF, les huit pays concernés seraient à l’heure actuelle l’Allemagne, la Hongrie, l’Espagne, la France, la Pologne, le Danemark, la Slovénie et la Macédoine.
Au niveau du format de la compétition, la phase de groupes disparaitra au profit d’un championnat où tout le monde se rencontrera lors des 22 journées de cette première phase. Les huit premières équipes seront qualifiées pour les quarts de finale qui déboucheront sur un Final Four identique à celui existant actuellement.

Cela représente donc un total de 26 matchs joués pour les deux finalistes contre 20 actuellement (voire 18 en finissant premier de la phase de groupe). On va donc assister logiquement à une densification des effectifs des meilleurs clubs européens, à l’image de Kielce qui a déjà annoncé les grandes lignes de son effectif jusqu’à l’horizon 2023.

Le Coupe EHF gagne en galons

Avec 28 clubs participant à la Ligue des Champions actuelle, le gros challenge de l’EHF était donc de trouver comment contenter ces clubs parmi lesquels figureront dans tous les cas des déçus de se voir refuser l’accès à la plus grande compétition européenne. La Coupe EHF laissera donc sa place à la Ligue Européenne qui comptera 24 clubs, dans un format similaire à l’ancienne Ligue des Champions avec une phase de groupes suivie des matchs à élimination directe débouchant sur un Final 4.

Promise à une grande hétérogénéité au niveau des clubs, il sera intéressant de voir quel intérêt cette compétition générera parmi les spectateurs.

La Challenge Cup, actuelle troisième compétition européenne, conservera son format actuel avec uniquement des matchs à élimination directe mais changera de nom et sera rebaptisée…Coupe EHF.

Relooking des compétitions féminines

La Ligue des Champions féminine aura elle aussi droit à des changements. Elle comptera toujours 16 équipes mais la phase de groupes sera jouée en deux groupes de huit équipes contre quatre groupes de quatre équipes actuellement. Les quatre premiers de chaque groupe se qualifieront pour les quarts de finale suivis d’un Final 4.

La Coupe EHF conservera son format actuel mais sera rebaptisée Ligue Européenne féminine tandis que la Challenge Cup sera rebaptisée Coupe EHF comme chez les hommes.

L’EHF se rapproche des clubs

En marge de ces changements, un Memorandum a été signé le 16 octobre 2017 entre l’EHF et le Forum Club Handball alors que le précédent, signé en 2014 expirait en Juin 2018. Valable jusqu’en 2030, ce nouveau Memorandum enterre la hache de guerre entre les deux entités et va même plus loin, puisqu’une société commune va être crée avec un nombre égal de représentants de l’EHF et du FCH. Cette société gérera tout ce qui est relatif à la Ligue des Champions masculine et représente donc une victoire pour les clubs qui réclamaient depuis longtemps d’avoir plus de poids dans les décisions relatives à cette compétition.

Le Memorandum couvre également des changements au niveau structurel, notamment une représentation plus importante des clubs au sein du Professional Handball Board et de l’EHF Executive Committee, et des améliorations techniques.

Pub Espace Pronos EHFCL

53 CommentairesPoster un commentaire

  1. Jb - le 20 octobre 2017 à 15h05

    Mon Dieu, 22 matchs avant les quarts, soit près d’une saison complète de LNH ! Et sinon on a consulté les joueurs un peu ? Du coup, on va vraiment faire des équipes de 20-25 joueurs ? ou on autorise le dopage ?

    Déjà quand on entend Karabatic hier après le match ironiser sur le fait qu’il n’y ait “que” 3 matchs pendant la trêve internationale pour la Golden League plutôt que 5 et qui plus est face à des équipes pas dégueues… Bref !

    Reste à savoir comment seront sélectionnés les 4 autres équipes ? Du coup, on peut supposer qu’il n’y aura que maximum 2 équipes françaises en ldc voire tout simplement 2 équipes au max d’un même pays.

    ça va être sympa pour réorganiser le calendrier du championnat et j’ose même pas imaginer côté allemand avec 18 équipes dans le championnat. Je pense que l’équipe allemande sélectionnée en LDC ou même française devra clairement faire un choix entre jouer à fond la ldc ou le championnat national !

  2. jbclamence35 - le 20 octobre 2017 à 15h07

    Ils ne savent pas ce qu'ils font…

    • Jack3544 - le 20 octobre 2017 à 15h54

      Malheureusement si!

Afficher tous les commentaires

Laisser un commentaire

Champs requis *

Handnews sur Facebook
En direct Voir toutes les brèves