Mondial U19

Réjouissant ! (2/2)

Source : IHF

Le mondial jeune entre dans sa phase finale avec les matchs à élimination directe. Après avoir présenté le premier tableau des huitièmes, il est temps de s’intéresser au second où évoluera l’équipe de France. Des bleuets qui auront un huitième simple sur le papier face au Chili. Chili qui est, de manière surprenante, la seule équipe sud-américaine dans le tableau final.

Pour lire la première partie de l’article, cliquez ici.

Portugal (3C) – Tunisie (2D) : valider les progrès

Source : IHF

S’il doit bien avoir une équipe frustrée par sa place finale à l’issue des cinq premiers matchs, c’est le Portugal. Invaincus après quatre rencontres, en accrochant la Croatie vice championne d’Europe (30-30) et prenant les seuls points lâchés par la Corée du Sud (33-31), les portugais ont perdu le match à deux millions. En perdant d’un but sur le buzzer face au Brésil – éliminé – les portugais passent de la première à la troisième place. Pour une seconde, l’équipe guidée par Luis Frade (piv – photo) est obligée de passer par les redoutables Tunisiens avant, en cas de qualification, de voir arriver la France. Pour trente secondes de trop… Pas un cadeau non plus pour la Tunisie, qui a bien plus maîtrisé son parcours. Avec sa paire de feux follets Mohamed Darmoul (39/63) et Ala Mustapha (26/39) à la barre, ils ont réussis à mettre à terre Slovénie (29-26), Russie (31-30) et Serbie (37-27). Une belle carte de visite.

France (1A) – Chili (4B) : un monde d’écart

Source : IHF

Le Chili s’est qualifié à la surprise générale lors du dernier match. Dans une course à trois avec l’Algérie et la Géorgie, ils ont su profiter de la lourde défaite finale de l’Algérie face au Japon (21-29) avant de remporter leur seule victoire du tournoi face à l’hôte géorgien (29-24) ! Et à la différence de but, les chiliens s’en tirent quelque soit le cas de figure, au désespoir de géorgiens passés à côté du match et dominés de bout en bout dans leur halle de Tbilissi (10-18, MT). La joie du Chili, seul représentant du continent sud-américains après les défaillances du champion argentin et du vice-champion brésilien, est ravissante à voir. Mais face à une équipe de France très bien huilée et en démonstration jusqu’au dernier match face au Danemark (35-26), la fête risque d’être courte.

Danemark (3A) – Allemagne (2B) : quel Danemark sera présent ?

Source : IHF

Le Danemark est l’énigme de cette compétition. On parle d’une équipe capable de battre la France et l’Espagne – soit les deux nations qui surnagent actuellement – à l’Euro en Croatie. On parle aussi d’une équipe capable de laisser – certes admirablement – le point du nul à l’Egypte (28-28), avant de perdre tout ses moyens face au modeste Bahreïn (31-35) ! À cet instant on imagine le pire pour eux, mais ils se refont une forme jusqu’à faire exploser la Norvège (33-20). Cependant dans le dernier match qui devait peut-être leur permettre de sauver la deuxième place, ils ne tiendront pas un quart d’heure face à la France (26-35). À en perdre la raison. Si, de son côté, l’Allemagne est plutôt sûre de soi, malgré une défaite au buzzer face à l’Islande (27-28), la nationalmannschaft doit bien se demander sur quelle équipe elle va tomber.

Corée du Sud (1C) – Russie (4D) : redéfinir les règles

Source : IHF

La Corée du sud première d’un groupe composée de la Croatie, du Portugal, de la Pologne, du Brésil et de l’Argentine. C’est la plus belle surprise offerte par ce début de tournoi. Avec un jeu redéfinissant le handball, fait d’attaque en une touche de balle – ou ce qui en ressemble – de kung-fus et de défenses hautes systématiques, ils ont réussi à emporter quatre de leurs rencontres. La plus mémorables étant contre la Croatie, qui leur rendait 12 cm et 13 kg de moyenne ! Un vent de fraîcheur qu’il faudra toutefois confirmer dans les matchs directs. Face à la Russie qui ne les dominera “que” de 7 cm et 3 kg, la performance est possible. La Russie n’a en effet réussi à s’imposer que par deux fois, contre les très modestes mexicains et face à la Serbie. Un premier tour dont ils ne sortent pas grandi. Cependant le match face à la Tunisie (30-31) aura montré qu’ils possédaient les qualités pour réussir bien mieux.

Le tableau Hall B (16/08)
12h : Tunisie – Portugal
14h15 : France – Chili

16h30 : Danemark – Allemagne
18h45 : Corée du Sud – Russie

Maxime Thomas

2 CommentairesPoster un commentaire

  1. TEZZELE - le 15 août 2017 à 10h17

    Nos minots ont qq égarements mais belle équipe attention à ne pas partir la fleur au fusil mais monsieur Quintin connaît son affaire

    Allez les bleus

  2. Pseudo - le 15 août 2017 à 14h55

    Grâce à toutes les rotations qu’il fait depuis le début de la compétition, on devrait être tranquilles jusqu’en demi finales vu la qualité de nos joueurs et même à ce stade, on sera moins fatigués que d’autres équipes telles que l’Islande ou l’Allemagne/Danemark

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).