Proligue

E. Feuchtmann : “Le projet de Nancy m’a convaincu”

Crédit photo : Mondial 2017

L’international chilien Emil Feuchtmann s’est engagé jeudi pour deux saisons avec Nancy. Le demi-centre symbolise les ambitions du club nancéen, bien décidé à jouer la montée en Starligue à court terme.

Nancy veut changer de monde, et pour y parvenir, rien de mieux que de recruter un joueur venant du bout du monde. Avec Emil Feuchtmann, né en Patagonie dans la ville de Punta Arenas, le club nancéen s’attache les services du meilleur joueur du Chili, habitué au jeu européen pour avoir sillonné le Vieux Continent depuis plusieurs années. Les dirigeants nancéens ont un objectif clair : doubler le budget en deux ans, en passant de 1,1 million d’euros à 2,2 millions, pour jouer la montée en Starligue et s’installer ensuite durablement au plus haut niveau. Avec l’entrée prévue du club de foot nancéen (Ligue 1) à hauteur de 15% du capital de la nouvelle SASP des handballeurs, les envies de première division s’en trouvent décuplées.

L’arrivée d’Emil Feuchtmann est un premier signal positif. A bientôt 34 ans, il va connaître son quatrième championnat européen après l’Autriche (West Wien), l’Allemagne (Neustadt et Aschersleben) et la Suisse (Wackler Thun) depuis 2015. « J’ai décidé de rejoindre Nancy car j’ai été intéressé par le projet du club, confie-t-il à Handnews. L’entraîneur m’a expliqué qu’il voulait construire une équipe solide pour jouer la montée en première division à court terme. C’et ce projet qui m’a convaincu. »

Un joueur d’expérience

L’aîné de la fratrie Feuchtmann, la famille de handballeurs qui a fortement contribué au développement du handball au Chili avec des initiatives des quatre frères et sœur, a disputé le mondial en France avec sa sélection. Il a grandement contribué à décrocher le premier succès en phase de poules de son pays contre la Biélorussie (28-32) à Rouen. Son expérience sera précieuse pour Nancy dans un championnat de Proligue de plus en plus homogène. « J’aurai des responsabilités dans cette équipe, confie-t-il, car je serai l’un des plus âgés du groupe. Cela fait un moment que j’étais intéressé pour venir jouer en France. Je suis très heureux que cela se concrétise avec le projet nancéen. »

En arrivant en France, Emil Feuchtmann n’est que le troisième joueur chilien de l’histoire à évoluer dans un club professionnel de l’Hexagone. Ses coéquipiers en sélection, Victor Donoso à Billère, et Rodrigo Salinas à Nantes, avaient ouvert la voie il y a deux ans. « J’ai parlé avec Rodrigo avant de prendre ma décision, confie Emil. Il m’a dit que la Proligue était un championnat agréable, avec l’objectif de se développer. C’est notamment le cas de son club de Chartres. Il y a de l’exigence, et c’est ce qui m’a plu. » L’international chilien pourrait bien être la bonne pioche du mercato de la deuxième division. Une chose est sûre : avec son arrivée, Nancy marque clairement sa volonté de franchir un cap dès la saison prochaine.

Olivier Poignard

Pub Espace Pronos Proligue

1 CommentairePoster un commentaire

  1. Lolo - le 24 février 2017 à 17h46

    Faux il y a eu Victor donoso à Billere avant tt le monde lol… Il faut se renseigner.

Laisser un commentaire

Champs requis *

Handnews sur Facebook
En direct Voir toutes les brèves