CdF (M) – 16e

La Starligue attendue au tournant

Les clubs de Starligue, qui font leur entrée ce week-end en 16èmes de finale de la Coupe de France, devront éviter le piège face à des formations de niveaux inférieurs. Le Petit Poucet, Antibes Juan les Pins (N2), s’attend à une belle fête en recevant Saint-Raphaël.

Alors que les Bleues disputeront leur demi-finale de l’Euro vendredi soir (21h), les six rencontres des 16èmes de finale de la Coupe de France programmées le même soir devront faire preuve d’inventivité pour faire le plein. Ceux qui auront choisi de se déplacer pour assister à l’un de ces matches auront, au choix, un duel a priori déséquilibré sur le papier entre des formations de N1 et d’autres de Starligue, soit une opposition beaucoup plus équilibrée a priori entre Chartres et Cesson ainsi que Massy et Pontault-Combault. Les pontellois, qui recevaient Ivry en quarts de finale de la Coupe de la Ligue mercredi soir, ont certainement laissé quelques plumes dans la bataille conclue après prolongations. A son voisin massicois d’en profiter et de se rappeler au bon souvenir de la Starligue.

Pour Aix, la Coupe devient une priorité

Pour leur entrée en lice, les formations de première division devront éviter le piège. Si le Petit Poucet, Antibes Juan les Pins, pensionnaire de Nationale 2, tentera de faire douter Saint-Raphaël le plus longtemps possible, d’autres clubs de Proligue espèrent bien créer la sensation. Limoges, qui reçoit un Montpellier irrégulier depuis plusieurs semaines, Saran qui affronte Ivry ou encore Créteil qui accueille Tremblay peuvent espérer bousculer la hiérarchie.

Une chose est sûre : la plupart des formations de Starligue ne partiront pas la fleur au fusil. C’est notamment le cas du PAUC qui compte sur un bon parcours en Coupe pour vivre une deuxième partie de saison excitante. « On aborde ce déplacement à Besançon avec beaucoup d’ambition, explique Jérôme Fernandez sur le site du PAUC. Nous sommes éliminés en Coupe de la Ligue et Coupe d’Europe, donc la Coupe de France devient un véritable enjeu pour nous. J’ai envie de vivre un parcours sympa dans cette compétition avec le groupe. Je sais par expérience que ce n’est pas parcequ’on joue une équipe de niveau inférieur que ce sera un match facile. On devra pouvoir s’adapter à la défense atypique de Besançon. »

Le programme des 16e de finale :

Vendredi 14 décembre :
20h – Chartres (Proligue) – Cesson (Starligue)
20h30 – CPB Rennes (N1) – Cherbourg (Proligue)
20h30 – Massy (Proligue) – Pontault (Starligue)
20h30 – Elite Val d’Oise (N1) – Chambéry (Starligue)
20h30 – Billère (N1) – Istres (Starligue)
21h – Villeurbanne (N1) – Nîmes (Starligue)

Samedi 15 décembre :
19h – Nice (Proligue) – Toulouse (Starligue)
20h – Créteil (Proligue) – Tremblay (Starligue)
20h – Rezé (N1) – Dunkerque (Starligue)
20h – Antibes Juan les Pins (N2) – St Raphaël (Starligue)
20h – Besançon (N1) – Aix (Starligue)
20h30 – Saran (Proligue) – Ivry (Starligue)
20h30 – Nancy (Proligue) – Sélestat (Proligue)
20h30 – Limoges (Proligue) – Montpellier (Starligue)

Dimanche 16 décembre :
15h – Dijon (Proligue) – PSG (Starligue)
15h30 – Caen (Proligue) – Nantes (Starligue)

Olivier Poignard

HandNews nouvelle application

1 CommentairePoster un commentaire

  1. Pascal28 - le 17 décembre 2018 à 19h53

    Contrairement à ce qui était annoncé sur la page fb de Chartres , le tirage n’est pas pour aujourd’hui.

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).