Golden League -J3

Les Bleues terminent par une défaite face à la Norvège

Malgré ses deux premières victoires face au Danemark et à la Hongrie, les Bleues ne sont pas parvenues à l’emporter face à la Norvège qui jouait sur son parquet (23-21). Des petites imperfections offensives qu’il faudra ajuster avant le début de l’Euro face à la Russie le 29 novembre à Nancy.

Difficile ce troisième match en quatre jours pour les Françaises qui ont du mal à résister face à la Norvège, qui jouait chez elle. Pour leur dernière sortie avant d’affronter la Russie en match d’ouverture (29 novembre à Nancy), les protégées d’Olivier Krumbholz ont montré quelques signes de faiblesse face à des Norvégiennes qui se sont saisies de toutes les pertes de balle tricolores pour enfoncer le clou sur la première période. Et elles ont été nombreuses, quinze exactement. Des mauvaises transmissions, des fautes offensives, rien n’a aidé les coéquipières de Grâce Zaadi à déranger leur adversaire qui a bien exploité le jeu sur grand espace. Des ballons montés à la vitesse de l’éclair qui ont fait le bonheur d’Heidi Loke (6/6 en première période), bien placée sur ces phases de jeu. Il aurait fallu gommer cela pour pouvoir avoir plus de cartes à jouer. Sur attaque placée, la donne n’était pas la même. Autour de Camille Ayglon et de Béatrice Edwige, la 0-6 a bien fonctionné, comme la 1-5 lorsqu’Estelle Nze-Minko était sur le parquet. Ce deuxième système défensif a permis de récupérer des bons ballons qui ont eu du mal à être poussé sur grand espace tant les Norvégiennes repliaient rapidement. Ces bonnes séquences défensives n’étaient pas assez nombreuses pour permettre au Bleues un retour avant la mi-temps (14-9, MT). 

Attaque en berne

Forcément, en deuxième période, Olivier Krumbholz est reparti avec ce qui avait fonctionné en première. Une défense 1-5, très étagée avec une Estelle Nze-Minko précieuse devant, malgré qu’elle soit plus timide dans l’autre moitié de terrain. Une base solide qui a permis aux Bleues de n’encaisser qu’un but lors des huit premières minutes (15-12, 37′). Malgré cela, elles n’arrivaient pas à revenenir dans la rencontre. Pas affolées, les Norvégiennes ont laissé passer l’orage, avant de remettre la main sur le ballon, perturbant toujours autant le jeu d’attaque français, qui buttait sur une bonne Silje Solberg qui s’est faite plaisir et qui a permis à Katerine Lunde de se reposer aux côtés de Stine Oftedal, qui n’a pas ôté son survêtement d’échauffement. A six mètres mais aussi de loin, elle a été redoutable. Encore trop tendres dans ce qu’elles ont pu proposer sur cette rencontre, les Bleues ne sont pas parvenues à inquiéter leur adversaire, même si elles sont revenues dans le money-time et terminent donc cette deuxième étape de Golden League avec une défaite (23-21). Des détails qui restent tout de même importants, qu’il faudra régler avant d’entrer dans la compétition face à la Russie, qui elle aussi, ne laisse pas beaucoup de marge d’erreur à ses adversaires. Gros point noir pour la Norvège, la blessure au genou d’Amanda Kurtovic qui a quitté le terrain à chaudes larmes et la salle sur un civière. Une deuxième absence de poids à ce poste après le forfait de Nora Mork qui elle se soigne d’une rupture des ligaments croisés. Les Norvégiennes retrouveront l’Allemagne à Brest pour leur premier match de l’Euro.

Maxime Cohen

HandNews nouvelle application

3 CommentairesPoster un commentaire

  1. Sasori9 - le 25 novembre 2018 à 21h34

    Comme hier, l'attaque peine….

    • Averell - le 26 novembre 2018 à 18h11

      J'ai pas vu ce match, mais a la vue des 2 premiers, je dirais plus precisement la finition.
      Parce que contre le Danemark et la Hongrie, y avait vraiment des beaux mouvements d'attaque.

      • Imladrik - le 27 novembre 2018 à 13h04

        Pas que la finition, cette fois. Il y a aussi eu beaucoup de pertes de balles, de fautes techniques, etc.
        Sur les stats du match, les françaises avaient à un moment autant de réussite au tir que les norvégiennes, mais tiraient beaucoup moins.
        Le retour sur la fin du match reste à souligner

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).