Int

L’Espagne s’est régalée contre la Tunisie


L’Espagne a parfaitement réussi sa première sortie dans le costume de champion d’Europe en titre en s’imposant largement (33-19) contre la Tunisie samedi soir dans une Quijote Arena qui a vibré comme aux plus belles heures de Ciudad Real.

Ce premier match amical post Euro avait tout pour être une grande fête, il l’a été à plus d’un titre. Pour leur première sortie en tant que champions d’Europe, les joueurs de Jordi Ribera ont passé une soirée parfaite. Tout avait commencé avec une Quijote Arena pleine à craquer, à guichets fermés, faisant ainsi revivre les souvenirs d’une salle qui a accompagné les plus grands exploits de Ciudad Real par le passé, avant que la crise économique emporte l’ancien club de Didier Dinart sur son passage et une bonne partie du handball ibérique avec elle. L’émotion est encore montée d’un cran avant le match lorsque l’ancien fer de lance des Hispanos, Alberto Entrerrios, a été célébré comme il se devait pour rendre hommage à sa carrière majuscule en sélection. L’actuel adjoint de Thierry Anti à Nantes, présent au centre du terrain avec sa famille, a ainsi vu son maillot floqué du numéro deux rejoindre les cintres de la Quijote Arena. La fédération espagnole a décidé de retirer son numéro afin qu’il reste associé pour toujours à Alberto Entrerrios.

Sur le terrain, ensuite, les champions d’Europe ont prolongé le spectacle en ne faisant qu’une bouchée de la Tunisie. Bien aidés par les arrêts de Rodrigo Corrales, désigné meilleur gardien du match, les espagnols se sont progressivement détachés au tableau d’affichage (7-3, 16′). Rivera (4 buts) et Alex Dujshebaev ont profité des espaces dans la défense tunisienne pour garder un rythme soutenu et rentrer aux vestiaires avec 5 buts d’avance (14-9). Les espagnols ont encore davantage resserré les rangs en seconde période, étouffant leur adversaire qui se présentait avec un effectif très rajeuni et sans Wael Jallouz. Les protégés de l’espagnol Toni Gerona ont laissé les locaux prendre le large (24-14, 45′). L’Espagne a profité de sa défense bien en place et des contre-attaques pour clôturer la fête par un large succès (33-19). Une vraie soirée de fête pour le handball ibérique.

Les statistiques :

Espagne : Gurbindo (3), Ángel Fernández (1), Antonio Bazán (1), Joan Cañellas (4), Goñi (3), David Balaguer (1). Valero Rivera (4 dont 2 pen.), Raúl Entrerríos, Alex Dujshebaev (5), Dani Sarmiento (1), Julen Aginagalde (1), Viran Morros, Aitor Ariño (1), Solé (1), Adrià Figueras (1), Dani Dujshebaev (2), Odriozola (4).

Tunisie : Sanai (1), Rzig, Soussi (1), Chouiref (4), Bacha, Frard (1), Maoua (1), Ghachem, Majdoub (3), Maaref (3), Boughanmi (4), Blel, Jaziri.

Olivier Poignard

HandNews & CasalHand

1 CommentairePoster un commentaire

  1. Philippemhb - le 8 avril 2018 à 20h19

    La Tunisie est forte sur le continent africain mais faible face aux équipes européennes.

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).