LFH – 1/2 PO Aller

Besançon et Metz frappent d’entrée

Les deux demi-finales aller de play-off se déroulaient hier soir. Dans les deux cas, des écarts significatifs ont été fait. Metz s’est imposé à Nantes (32-27) et Besançon a battu Brest (25-21). Dans les deux cas, les retours prévus dans deux semaines seront passionnants.

Besançon va-t-il le faire ? Une semaine après avoir sorti Issy-Paris (30-25 / 17-18), les filles de Raphaëlle Tervel ont à nouveau frappé un grand cours hier contre Brest. Dominateur et capable de faire la différence aux moments clés (9-9, 18′ puis 16-12, MT), solides mentalement lorsque les Brestoises ont mis les gaz (16-16, 37′), l’ESBF a une nouvelle réussi une très bonne fin de match, passant d’+1 anecdotique en demi-finale (21-20, 49′) à un +4 plus significatif en fin de rencontre (25-21, FT). Complètement survoltées dans leur palais des sports, les Bisontines ont finalement croqué leur adversaire, qui se retrouvera sous pression dans son Arena au retour.

“Le match de l’engagement et de l’envie, on l’a perdu, regrette Laurent Bezeau, l’entraîneur breton. On a encore nos chances mais il va falloir faire un très très gros match. Là où je suis un peu inquiet, c’est que si l’on ne démontre pas un autre état d’esprit, ce sera trop compliqué pour nous. Dans ce secteur, on a vraiment pris une leçon avec Besançon. J’ai bien vu le courage des filles qui ont tenté de revenir après la pause mais certaines performances individuelles nous ont aussi tirés vers le bas.” Alice Levêque (6 buts), Chloé Bouquet (5), Alizée Frécon et Aïssatou Kouyaté (4), sans oublier Catherine Gabriel (34% d’arrêts), la dimension collective de la performance de l’ESBF est encore une fois à souligner.

Sur les bords de l’Atlantique, Metz a pris le meilleur sur Nantes. Capables de faire l’écart dès la première période (9-15, MT), les filles de Manu Mayonnade ont ensuite continué à creuser l’écart (14-24, 42′). Maintenant le +10 jusqu’à l’entrée du money-time (20-30, 52′) elles ont finalement encaissé un 4-0 très important pour les Roses en fin de match (25-32, FT). Les Nantaises pourront d’ailleurs regretter un nombre de balles perdues trop important (20) pour espérer renverser le tenant du titre.

HandNews & CasalHand
Pub Espace Pronos LFH

6 CommentairesPoster un commentaire

  1. ANues - le 29 avril 2018 à 14h34

    Metz assure son statut de tueuses
    Besancon est sur le point de faire le holdup de la sasion, ça ça pue par contre õ_Ô
    Une équipe qui a été super moyenne toute l'année en ne gagnant que 8 fois en 22 rencontres, et là en 2 matchs elle se retrouve aux portes de la finalé?????? C'est quoi ce délire de playof tout moisi?

    • Imladrik - le 1 mai 2018 à 00h17

      Quel intérêt d’avoir des play-off s’ils ne font que confirmer le classement de saison régulière ?

    • fangornspirit - le 2 mai 2018 à 13h27

      moi non je n'aime pas trop ce système de play off, je préfère un simple championnat, sauf que avec seulement 12 équipes la saison se terminerait en avril, donc autant mettre des play off. Faudrait que la fédé augmente le nombre d'équipes en D1, pour ça revoir ce système VAP, ça redonnerait de l'attrait à la D2 car c est ridicule que 2 clubs seulement puissent monter (même pas le champion en plus….), mais là encore ça doit être une histoire de gros sous…

Afficher tous les commentaires

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).