Recherche

Pas de résultat

Veuillez taper au moins 3 caractères...

LFH - Transfert

Gros à Brest, c'est fait

, par Dalibor

Dans les tuyaux depuis plusieurs semaines, Brest a officialisé aujourd'hui l'arrivée d'Ana Gros pour les deux prochaines saisons. Meilleure arrière droite du championnat français lors des trois dernières saisons, la Slovène a choisi de rester en France malgré plusieurs propositions à l'étranger.

"Nous sommes particulièrement heureux d’accueillir Ana parce que nous la voulions assidument et elle était convoitée par les plus grands clubs d’Europe, explique Jean-Luc Le Gall, le coordinateur sportif du BBH. Elle était clairement l’une des cinq ou six joueuses que tout le monde s’arrachait sur le marché, tous postes confondus."

A 27 ans, Ana Gros connaîtra le sixième club de sa carrière. "J’ai vraiment beaucoup réfléchi, explique l'intéressée. Cela fait quatre ans que je suis à Metz, je m’y sens très bien et j’y ai connu beaucoup d’émotions. Ici, c’est comme ma deuxième maison. Mais je suis aussi professionnelle et à un moment, il faut savoir prendre des décisions même si c’est dur. Je ne suis pas la première joueuse à partir chez le rival, c’est le handball et il faut l’accepter. Je sais que ça parle déjà beaucoup depuis quelques jours mais je ne veux pas me prendre la tête avec ça. Je sais pourquoi j’ai choisi Brest et ce que les gens pensent n’est pas important. C’est ma décision, ma carrière et ma vie."

Gros est la deuxième recrue annoncée par Brest après Pauletta Foppa. Le club breton est toujours en discussions avec Isabelle Gullden mais le CSM Bucarest ne souhaite pas forcément se séparer de sa demi-centre suédoise. Des discussions sont toujours en cours à ce sujet.

Prochain match TV

HBC Nantes

20:45

Ven. 31 Mai.

USAM Nîmes Gard

Voir le programme TV
0 0 votes
Évaluation de l'article
11 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
ANues
ANues
6 années il y a

C'est bien de ne pas entendre les même pipeau, genre Le projet m'a plu, etc!
Le hand pro c'est au final juste un job.
Quand une entreprise te prospose le même poste dans des conditions similaires avec un meilleur salaire…
Quand tu penses que la durée d'un tel job c'est rarement au dela de 40 ans (et encore ça dépend du poste).

Ce qui est positif c'est qu'elle reste en france.
Brest a des moyens financiers bien plus importants que Metz, même si il n'est absolument pas garanti qu'il ira en Ligue des champions la saison prochaine. Mais avec les critères extra sportifs de l'Ehf, Brest est quand même dans de bonnes dispositios (comme cette année).

Pour que Gulden puisse jouer à Brest, il faudra forcément au moins une autre étrangère qui parte. Dispositif JIPES oblige. Et encore, il faudra voir si la LFH conserve le 5+1 (dans ce cas avec signature néo pro) la saison prochaine.
Actuellement il reste : Sand, Idehn, Mangué, PopLazic et Stoljkovic (Geiger étant partie)
MArta Mangué est la plus agée des étrangères, alors qui sait?

Mais reste à savoir si cela apportera du changement comme ça avait été le cas avec le PSGhandball o_O ?

—-> EDIT<—-
d'après le réglement la limitation des non-JIPEs n'est valable QUE sur la feuille de match. Donc Brest peut en effet très bien avoir 10 joueuses étrangères s'il veut.

non-JIPES = joueuse qui n'est pas passée par un Pole Espoir et/ou un Centre de Formation agrée FFHB
C'est le cas de 99,99% des étrangères en D1
Qq binationales sont JIPES

lamirabel29
lamirabel29
6 années il y a

Bienvenue dans l'Ouest Ana 😉
J'ai cru comprendre que le JIPES s'applique sur la feuille de match, donc en théorie, on pourrait avoir plus de 5 étrangères au club, non?

ANues
ANues
6 années il y a
Répondre à  lamirabel29

Après relecture du réglement , c'est en effet uniquement sur la feuille de match que ça s'applique!

Mais j'ai en mémoire une année (peut être 2011) à Metz où il y avait plus d'étrangères que ne l'autorisait la feuille de match. Evidemment ça a géné celles qui se retrouvaient en tribune, et le surnombre a disparu dès la saison suivante. Et y me semble pas qu'une autre équipe en ait fait venir plus que le quota JIPES (variable d'une année à l'autre)

Merci de m'avoir "forcé" à jeter un oeil pour rafraichir mes souvenirs 😀

SMV27
SMV27
6 années il y a

Si Brest continue de bien recruté comme ça, ils deviendront un des cadors Européens dans les années à venir.

Sasori9
Sasori9
6 années il y a

Je pensais qu'elle va quitter la France et choisir un club genre Gyor. Elle reste en France, ca c'est une bonne nouvelle. Brest commence à piller les meilleures joueuses de Metz.

Que Brest joue la LdC, c'est possible si un des deux clubs gagne la EHF Cup et/ou que Metz se qualifie au FF Budapest. EHF offre le wild card une deuxième place pour le championnat de France pour l'année 2018-19. Sinon que Brest soit championne de France, difficile faire face aux Dragonnes.

Ce qui m'inquiète c'est de voir brest fait de bcp de changement de joueuses à chaque saison. A part Mangué et Tissier, au cllub depuis 2015, et les deux petites jeunes issu de formation : les autres sont présent depuis 2016 dont une grosse partie 2017. Il faut du temps pour que l'équipe se connaisse. les clubs qui jouent au LdC, les joueuses sont au club depuis très longtemps genre 5-6 ans.

Pourquoi Gullden ? il y a déja 4 DC au club. Ok Herbrecht va peut être partir à la fin de la saison mais quand même… trop monde pour un poste, ce n'est pas une bonne solution.

J'espère que le président sait ce qu'il fait. La folie de grandeur peut tuer le club.

lamirabel29
lamirabel29
6 années il y a
Répondre à  Sasori9

oui, il y a eu Pop-Lazic l'an dernier, mais l'an prochain c'est l'inverse, c'est Metz qui prend une fille du BBH 😉
LE souci, c'est les contrats de 2 ans…… parfois prolongé d'autre pas, parfois accepté, d'autre pas, N'Gouan qui part pour Metz à refusé sa prolongation par exemple….

Averell
Averell
6 années il y a

Avec l'experience des nombreux clubs feminins francais qui ont fait faillite ces dernieres annees, quelqu'un peut il dire avec precision, voire certitude, que Brest a les reins solides?

Fred_35
Fred_35
6 années il y a
Répondre à  Averell

Je crois que c'est deux frères qui tiennent aussi le club de foot de Brest, et qui sont n°1 des légumes en France!
Après ce qui les aident surtout c'est leur Arena qui est souvent pleine, il n'y a pas de secret….

EDIT
Après recherche ils viennent de construire leur nouveau centre d'affaire, 19Millions d'€ sur fond propres, donc ca a l'air d'aller. C'est l'entreprise LE SAINT

Averell
Averell
6 années il y a
Répondre à  Fred_35

Oui, ca parait bien.
Apres, il faudrait voir leur budget et voir l'origine de leurs recettes.
Il faudrait pas qu'une trop grande partie vienne de leurs fonds perso ou du sponsoring de leur boite, parce que le jour ou ils en ont marre des artichauts et qu'ils font leur valise, le club se casse la gueule.
Mais esperons que ca ne se produira pas et que leurs investissements vont tirer le handball de clubs francais feminin vers le haut.

Imladrik
Imladrik
6 années il y a
Répondre à  Averell

S’il n’y a pas de sous par ailleurs, je ne vois pas comment. Comme aujourd’hui, ça devrait se jouer à 3 ou 4 clubs, pour peu que Metz continue à pouvoir suivre.

lamirabel29
lamirabel29
6 années il y a

Brest a les reins solide http://www.brest-bretagnehandball.fr/14-03-16-comhttp://www.brest-bretagnehandball.fr/03-01-18-une
ça devrait répondre à vos interrogations 🙂
Je trouve aussi qu'il ne faut pas trop d’étranger.ères par club, il faut développer la formation de nos jeunes joueurs.ses

11
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x