Asobal – J10

Les Français en vue

Timothey N’Guessan (FC Barcelone)

Au menu de cette dixième journée, la visite du Barça chez l’étonnant promu Nava, tandis qu’Irún se déplaçait à Guadalajara. Le dauphin León jouait à Santander, et Logroño accueillait les Andalous de Puente Genil.

Résumé de la journée

Le leader Barcelone est allé à s’imposer à Nava (voir plus bas) sur le score de 24-39. Nouvelle promenade de santé pour les Catalans, qui ont pu compter sur un Timothey N’Guessan en feu (10 buts), un Pérez de Vargas intraitable (14/25, 56% d’arrêts) et les belles perfs de Dolenec et Entrerríos (5 buts chacun). León conserve sa deuxième place en s’imposant à Santander (22-27) avec 8 réalisations du jeune demi-centre croate Lucin. Contre-performance pour Irún qui ne revient qu’avec 1 point de son déplacement à Guadalajara (26-26) et laisse ainsi León s’échapper au classement. Les Basques ont buté sur une excellente défense orchestrée par le gardien iranien Barkhordari (18/44, 41%) qui semble avoir ravi définitivement la place de titulaire au mythique Hombrados.

Cuenca a retrouvé le chemin de la victoire en allant gagner sobrement à Valladolid (25-28). Logroño de son côté bat péniblement Puente Genil (35-34) dans un match sans grandes défenses. Les Riojanos peuvent remercier leur gardien Jorge Pérez qui a sauvé son équipe de l’égalisation en stoppant un pénalty dans les dernières secondes. Granollers confirme son renouveau en maîtrisant Huesca à domicile (29-25) grâce notamment aux 8 buts de l’arrière brésilien Oswaldo Guimarães. Cangas et Benidorm se neutralisent 27 à 27. Enfin, festival offensif à Puerto Sagunto où les locaux se donnent de l’air en battant Pampelune 37-34, grâce à ses Brésiliens Pozzer (10 buts) et Dija Cruz (9).

Au classement, le Barça reste leader invaincu (10 victoires) et León conserve sa deuxième place (9V-1D pour un total de 18 points). Irún (7V-2N-1D) et Cuenca (8V-2D) se partagent la troisième position avec 16 points, suivis par Logroño (7V-3D, 14 points).

La perf de la journée

Jour de fête à Nava de la Asunción, paisible bourgade perdue au fin fond de l’immense Castille…La vraie perf de la journée est là : l’équipe de handball de ce petit village de 2 790 âmes (au dernier recensement de 2018) s’est permis le luxe de recevoir ni plus ni moins que l’ogre barcelonais, 9 fois champion d’Europe. Une journée inoubliable pour les dirigeants, le staff et les joueurs de ce club modeste, sans oublier bien évidemment les supporters qui ont célébré ce match comme il se devait.  Dans un pavillon plein à craquer (d’une capacité pour 1 000 personnes), les fans n’ont cessé de chanter et animer leur équipe, et ce même avec l’écart progressif du score. Au final le résultat importait peu : tout le village a savouré avec fierté ce moment unique.

Autre performance dans ce même match : Entrerríos a dépassé la barre des 1 500 buts en Asobal, pour un total actuel de 1 503. À 38 ans, cette authentique légende du handball espagnol devrait prendre sa retraite à la fin de la saison.

Et nos Français dans tout ça?

Robin Dourte

Cette journée s’est révélée productive pour les Français de l’Asobal. Côté Barça, outre les 10 buts de N’Guessan (10/14 et titulaire), les deux pivots ont signé un 2/2 aux tirs (Sorhaindo titulaire, Fabregas entré en cours de match). Mem n’était pas convoqué pour cette rencontre. Pour Irún, Renaud-David était aligné d’entrée de jeu et a inscrit 4 buts (4/9). Seri a converti 2 de ses 4 tentatives. Barthe, de retour de blessure, a aussi trouvé le chemin des filets adverses (1/4), tandis que Tésorière a de nouveau assuré en défense (aucune tentative de but).

Sorti du banc de Logroño, Scott a scoré à 4 reprises (4/8). Malgré la défaite de son équipe, Dourte a été impeccable. Entré en cours de jeu, le pivot tricolore signe un 6/6 et s’impose petit à petit comme l’une des principales armes offensives de Valladolid (meilleur buteur sur ce match, 1 exclusion à son actif). Enfin, Lignières n’a joué que quelques minutes à Cangas (0/0).

 

Résumé vidéo Nava-Barcelone (source : compte Youtube Asobal) :

3 CommentairesPoster un commentaire

  1. alex - le 17 novembre 2019 à 03h11

    Mem si c’est face à une faible équipe d’Asobal, très content pour N’Guessan qui j’espère retrouvera un peu de temps de jeu et de la confiance en LDC

    • handy - le 17 novembre 2019 à 08h56

      N’Guessan a fini hier 2e meilleur buteur de Barcelone avec 6 buts lors de la victoire face à Aalborg 44-35

  2. Dede83 - le 17 novembre 2019 à 08h03

    Dourte prend de l’ampleur c bien pour l’avenir

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).