Asobal – J5

Irún accroché à Pampelune


Anaitasuna Pampelune – Bidasoa Irún (Source : compte Twitter officiel Anaitasuna Pampelune)

Au programme de cette cinquième journée, un derby catalan entre Barcelone et Granollers, un déplacement périlleux pour Irún à Pampelune, ou encore la visite de Logroño chez le surprenant promu Nava. On vous résume les faits marquants de la journée.

Résumé de la journée

Le suspense n’était une nouvelle fois pas au rendez-vous lors du derby de Catalogne. Le Barça a facilement disposé de leurs voisins de Granollers, s’échappant de 6 buts à la pause et aggravant la marque en deuxième mi-temps au fil des rotations. Score sans appel : 38-24. Aleix Gómez y est allé de ses 7 buts, confirmant sa bonne forme du moment. En face, seul le pivot Figueras (6 buts) a vraiment surnagé. Malgré les 7 buts d’un Azkue inspiré et les 6 réalisations de Renaud-David, Irún n’a pu ramener qu’un point de son déplacement à Pampelune, au terme d’une lutte acharnée (28-28, voir plus bas). Cuenca partage toujours la tête avec Barcelone après sa facile victoire face à Cangas (32-23). Privés de leur canonnier brésilien Dutra, les co-leaders ont pu compter sur l’efficacité de Marrochi et de l’ailier Sergio López (respectivement 6 et 5 buts) ainsi que sur un grand Maciel dans les cages (16/34, 47%).

León va beaucoup mieux et se place en embuscade derrière les leaders, après être venu à bout de Guadalajara (30-21). À noter le match prodigieux du gardien Slavic (18/33, 55%), les 8 buts du pivot Marchán, et les 6 réalisations de Feutchmann et David Fernández. Bonne semaine pour les Léonais qui ont également gagné ce week-end en EHF Cup, à Vojvodina. Logroño a rompu l’invincibilité du promu Nava, en allant l’emporter sur le score de 27-31, aidés par leur ailier italien Dapiran (6 buts). Dans le reste des rencontres, Puente Genil a battu de justesse Huesca dans un match de mal classés (25-24), Valladolid est allé s’imposer de peu à Benidorm (26-27) et Santander a également gagné sur le fil son duel face à Puerto Sagunto (30-29), portés par les 8 buts de l’arrière portugais Jorge Silva.

La perf de la journée

Irún a souffert jusqu’au bout pour éviter la défaite en terres basques. La performance des joueurs de l’Anaitasuna a été exemplaire dans un match où ils se sont montrés capables de lutter d’égal à égal avec une équipe de Champions League. Les Navarrais viraient même en tête à la pause (17-14), avant de voir revenir Irún en seconde période, par le biais d’une défense renforcée.

Pampelune regorge de joueurs très intéressants à suivre et ce match l’a prouvé une nouvelle fois. Comment ne pas mettre en avant la prestation impeccable du pivot Ander Ugarte (8 buts), international avec l’Espagne. Ou celle de l’arrière gauche capverdien Leandro Semedo, prêté par Porto, auteur de 5 réalisations et dont le tir final aurait pu donner la victoire à son équipe s’il ne s’était pas écrasé sur la barre. Sans oublier l’inusable ailier gauche Carlos Chocarro ou l’arrière gauche argentin Guillermo Fischer (3 buts chacun). La paire de gardiens Henrik NordlanderPatrick Bols n’a pas vraiment brillé sur ce match, mais elle aura également son mot dire tout au long de la saison. Pampelune peut se convertir en l’une des agréables surprises de l’Asobal cette année, une fois que le collectif sera bien huilé.

Et nos Français dans tout ça?

Léo Renaud-David (Irún)

Au Barça, on notera en particulier le bon match offensif de N’Guessan, titulaire au poste d’arrière gauche (5/9) malgré sa non présence dans la dernière sélection de Didier Dinart. Tous les Français ont par ailleurs scoré, Mem avec 3 buts (3/6, titulaire), les pivots Sorhaindo et Fabregas avec 2 (2/2 chacun, Ludovic titulaire). Côté Irún, outre l’excellente prestation de Renaud-David avec 6 buts sur 7 tentatives, les deux autres Français alignés ont marqué à une reprise (1/1 pour Tésorière et 1/2 pour Seri, titulaire). Barthe n’a pas été convoqué pour ce match.

Dans les rangs de Logroño, Scott sorti du banc a réalisé une belle prestation offensive, ponctuée de 4 buts (sur autant de tirs). Enfin, Dourte et Lignières évoluaient l’un contre l’autre ce week-end: le pivot de Valladolid, titulaire, sort une feuille de stats vierge mais se satisfera de la victoire de son équipe, tandis que Jules, rentré en cours de jeu, inscrit un but (1/2).

Résumé vidéo du match Barcelone-Granollers

2 CommentairesPoster un commentaire

  1. Vardarian - le 6 octobre 2019 à 23h19

    Toujours une ambiance infernale au Palau Blaugrana.

    On se croirait à Skopje

    • cochonne - le 7 octobre 2019 à 11h14

      Bonjour
      Oui, c'est terrible il y a plus de monde sur le terrain que dans les tribunes et c'est un derby.

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).