Recherche

Pas de résultat

Veuillez taper au moins 3 caractères...

CDF - 1/2

Celles n'a pas démérité face à Brest

, par Kucerka

Sans briller, Brest est venu à bout d'une belle équipe de Celles-Sur-Belle qui a malgré tout dominé cette rencontre (27-24). Le BBH aura donc l'occasion de défendre son titre à Bercy lors des finales de Coupe de France.  Scénario des plus inattendus à Brest. Celles-Sur-Belle, capable de faire trembler le BBH et sa pléiade de joueuses expérimentées. Quasiment impensable. Une équipe de D2 (certes avec le statut VAP) qui vient en Bretagne pour donner une leçon à une équipe qui jouait le tour principal de la Ligue des Champions il y a quelques semaines. La différence entre ces deux collectifs diamétralement opposés s'est faite sur l'envie où d'un côté, le petit poucet a mis tout l'engagement nécessaire pour bousculer le club au plus gros budget en France. Notamment en défense où les Celloises ont mis toute l'agressivité nécessaire pour permettre à leur gardienne, Justine Hicquebrant de réaliser un match d'anthologie. De l'autre côté, c'est Soukeina Sagna qui donnait le rythme, permettant à ses coéquipières de trouver des solutions diverses et variées face à une défense bretonne qui s'oubliait, sans pour autant que l'on sente une réaction arriver, que ce soit du banc ou des joueuses sur le parquet qui pédalaient dans la semoule. Cela permettait donc aux protégées de Pablo Morel, arrivé en début de saison sur le banc cellois, de mener à la mi-temps (11-16, MT).

Des Celloises mal payées

Mais la réaction est arrivée en fin de match de la part des Bretonnes. Dominées de la tête et des épaules depuis le début de la rencontre, elles ont profité des quelques erreurs de leur adversaire pour revenir. Profitant aussi des multiples sanctions des Celloises, déjà privées de Guirassi (rouge direct en première période), pas aidées non plus par les décisons de la paire d'arbitres, accordant notamment le but à Sladjana Pop-Lazic alors que Maud-Eva Copy lui avait asséné une passe du pied (23-23, 54e). Mais après avoir dominé pendant 52 minutes, les "Belles" de Celles, ont cédé du chemin aux Bretonnes qui ont pris le match en mains dans le money-time, l'expérience du collectif aidant tout de même (25-23, 57e). Sans vraiment avoir à fanfaronner sur cette qualification, Laurent Bezeau emmène une nouvelle fois Brest en finale de Coupe de France, bien aidé par Ana Gros qui a tenu les siennes sur le parquet (27-24, FM). 

Maxime Cohen.

 

Prochain match TV

Saran Loiret Handball

19:45

Mer. 17 Avr.

HBC Nantes

Voir le programme TV
0 0 votes
Évaluation de l'article
9 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Morel jean michel
Morel jean michel
5 années il y a

Brest pourra remercier les atbitres quoi les ont remises dans le match sur 2 ou 3 decisions en leurs faveurs. Meme si dans l ensemble leurs prestations n est pas mauvaise

RAJOELISON
RAJOELISON
5 années il y a
Répondre à  Morel jean michel

Tout à fait exact.😡

bdid
bdid
5 années il y a

Grand bravo à cette équipe de Celles-sur-Belle !!! Chapeau bas.

gardarem_lo_but
gardarem_lo_but
5 années il y a

"pas aidées non plus par les décisons de la paire d’arbitres" : doux euphémisme, on était à la limite du "vol à la suédoise"…

Bon, sinon, les Bein bashers, vous avez aimé ce match gratuit où on ne vous propose aucun ralenti digne de ce nom ? Pas de retour sur les buts, ni sur les arrêts, ni les situations litigieuses ? La réalisation était plus que minimaliste…
Et oui, c'est péchu le hand, un peu plus que la pétanque, hein !

BHenry
BHenry
5 années il y a

Mettre le match en clair, c’est génial pour notre sport…. Une équipe de D2 qui fait mieux que résister, c’est inespéré… des arbitres qui choisissent leur camp, c’est pas cool… et que dire du journaliste de l’équipe complètement à la rue…. et les larmes du futur ex-entraîneur de Brest, M. Bezeau, avez vous encore des problèmes de dos?

AVOSCAN
AVOSCAN
5 années il y a

On pousse des cris d’orfraies sur un penalty suite à une pseudo passe au pied?
Le pied était il volontaire ?
Si non… c’est sans suite
Si oui…. c’est du vol
Voilà

Sasori9
Sasori9
5 années il y a

Les deux minutes à la 50ème et à la 52ème contre les Celles, le match était plié. Et en plus il n'y a rien !!!

Vu que les nombreuses internationnaux et des nombreux expériences chez les Bretonnes, elels n'ont pas besoin d'aide arbitrage. Je n'aime pas ca. C'est une mauvaise signe pour la finale.

Vinch1
Vinch1
5 années il y a

Salut Salut
Rien à voir avec ce match, mais qq'1 pour dire ce qu'il se passe avec Pineau ? Bezeau est revenu… elle n'est plus là… Je veux pas faire un parallèle avec Portes et d'EDF féminine… mais y aurait pas un truc ?
Merci

Gobert Daniel
Gobert Daniel
4 années il y a

Pauvre Ana Gros , tu aurais dû rester à Metz pour goûter au Nirvâna

9
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x