CdF (M)

Montpellier élimine Paris, Nancy et Chambéry en demi-finales

Après Dunkerque hier, Nancy, Chambéry et Montpellier se sont qualifiés cet après-midi pour les demi-finales de la coupe de France.

Le tenant de la coupe de France ne viendra pas à l’AccorHotels Arena en mai pour défendre son titre. Le Paris Saint-Germain est tombé à Montpellier (31-32), dans un match d’une grande intensité. Le MHB a globalement dominé la rencontre, comptant trois buts d’avance en première période et jusqu’à cinq en seconde, quand Valentin Porte a marqué dans le but vide pour mettre les siens à 25-20. Si Thierry Omeyer a fermé la boutique dans les derniers instants, ses coéquipiers ont trop raté, butant sur un Vincent Gérard impeccable dans sa cage et perdant de nombreux ballons en jouant à sept contre six. C’est seulement la deuxième fois depuis 2012 que Paris n’atteint pas la finale de la coupe de France. En 2017, c’était déjà Montpellier qui avait barré la route de la finale à Paris en venant s’imposer dans la capitale.

Plus tôt dans l’après-midi, Nancy était sorti vainqueur du duel entre les deux équipes de Proligue encore en lice dans la compétition. Face à Saran, les hommes de Stéphane Plantin ont accéléré en début de seconde période, alors que les deux formations étaient à égalité à la pause (16-16). Les Lorrains décrochent là une qualification historique. En demi-finale, ils seront opposés à Dunkerque.

Enfin, dans l’autre match entre formations de l’élite, Chambéry a fait cavalier seul face à Nantes pour aller chercher sa qualification (36-32). Grâce à un excellent Julien Meyer, les Savoyards ont rapidement pris les commandes de la rencontre pour ne plus les lâcher. En tête de cinq buts à la pause, ils ont conservé leur avantage pour se qualifier.

Les demi-finales mettront aux prises Nancy et Dunkerque d’un côté et Chambéry et Montpellier de l’autre, dans un nouveau Clasico pour le club héraultais. Elles auront lieu les 5 et 6 avril prochains.

Le tirage au sort :

Nancy – Dunkerque
Chambéry – Montpellier

Kevin Domas

HandNews & CasalHand

125 CommentairesPoster un commentaire

  1. grosboulic - le 10 mars 2019 à 21h50

    Une belle leçon de coaching de Raul Gonzalez Serdarusic ! Combien de buts encaissés dans la cage vide, pour combien de buts marqués en jouant à 2 pivots ?

    • jpf_hb - le 13 mars 2019 à 10h06

      Au final j'ai du mal à croire que le jeu à 7 leur coûte le match. Ok Ils ont pris beaucoup de buts sans gardien. Même des fois ça a permis de creuser l'écart à +5 pour Montpellier, mais ils ont réussi à revenir à -1 sur les 5 dernières minutes quand même en partie grâce à ça.

  2. Vinch1 - le 10 mars 2019 à 21h52

    Sacré match des Montpelliérains. Vraiment l'impression que c'est la grinta, l'ambiance, qui a aidé à la gagne… avec une défense vraiment hallucinante d'intensité.
    Je ne suis pas assez "qualifié", mais je trouve que Paris a abusé du jeu à 7 vu le nombre de fois où ils se sont fait punir.
    Chambé_MHB, encore une finale avant la lettre…

Afficher tous les commentaires

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).