CdL

Paris, dernier qualifié pour le Final Four

On espérait un choc entre Paris et Montpellier ce soir pour le dernier quart de finale de coupe de la ligue. Le suspens n’aura tenu qu’une vingtaine de minutes, ce qui est toujours un quart d’heure de plus que lors de la rencontre de championnat entre les deux équipes il y a trois semaines. Peu après le quart d’heure de jeu, les deux équipes étaient encore roue dans roue, tandis que Descat et Truchanovicius rendaient coup pour coup à Hansen et Kounkoud. Dix minutes plus tard, les Parisiens rentraient au vestiaire avec sept buts d’avance (19:12) et l’affaire était dans le sac. Il faut dire que même sans Nédim Rémili, Henrik Toft Hansen et Luka Karabatic, tous blessés, le PSG a dominé la rencontre, grâce notamment à Nikola Karabatic et à Kamil Syprzak. Le Polonais, seul pivot valide de l’effectif, a trouvé le chemin des filets à neuf reprises, désarçonnant à lui tout seul la défense héraultaise. Montpellier, amputé au bout de trois minutes de Gilberto Duarte, salement touché au genou droit, ne s’est remis la tête à l’endroit que quand l’écart était fait. Sous l’impulsion de Diego Simonet et Kyllian Villeminot, les hommes de Patrice Canayer ont bien recollé à quatre buts en fin de rencontre. Sans inquiéter leurs adversaires, finalement vainqueurs 34:30. Et qui iront donc défendre leur titre au Mans en mars prochain.

Kevin Domas

18 CommentairesPoster un commentaire

  1. Onestar - le 5 décembre 2019 à 23h58

    Je pense qu’il va vraiment y avoir un gros écart en fin de saison entre Paris et le dauphin du championnat Toulouse.

  2. greg - le 6 décembre 2019 à 00h03

    Quel match de Syprak comme dirait Canayer !

    Montpellier n’est pas Barcelone et Paris n’est pas Kiel, c’est là qu’on voit la nette différence entre le haut de la poule de Barcelone/Paris et le haut de celle de Kiel/Montpellier

    • Barto04 - le 6 décembre 2019 à 08h45

      Il s'agit d'un match de coupe de la ligue, donc je ne vois pas trop l'interêt de comparer les poules de ligue des champions ici. les 2 favoris de la LDC sont dans la même poule donc le haut de la poule de Paris est plus fort. Et alors ? Tout le monde sait qu'il y a une classe ( ou plus ) d'écart entre le PSG et le MHB. Pour les battre chez eux, même avec les blessés, il faut faire le match parfait ce qui n'a pas été le cas. Des blessés il en a malheureusement aussi du coté de Montpellier. L'axe Grebille-Duarte manque cruellement en défense

Afficher tous les commentaires

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).