EdF (F)

Les Bleues remportent la Japan Cup

Roxane Frank (France)

L’équipe de France a remporté la Japan Cup, tournoi de préparation au championnat du monde organisé à Tokyo. Les Bleues ont largement battu la Slovénie (33-21) et peuvent se projeter sur le début de la compétition, le week-end prochain.

Alors que le championnat du monde débute dans une semaine au Japon, l’équipe de France féminine semble prête pour la compétition. Les Bleues viennent en effet de remporter la Japan Cup, compétition amicale de préparation, en remportant leurs trois matchs. Après avoir battu le Brésil et le Japon dans la semaine, les joueuses d’Olivier Krumbholz – sans Amandine Leynaud, Grâce Zaadi et Béatrice Edwige, laissées au repos – ont cette fois gagné très largement face à la Slovénie (33-21). Après 17 premières minutes relativement équilibrées (9-9, 17′), les Bleues n’encaissent plus de but et s’envolent au score (15-9, 30′). Un 7-1 au retour des vestiaires a confirmé la large avance des Bleues qui ont pu terminer la rencontre assez tranquillement face à un adversaire diminué notamment par l’absence d’Ana Gros. De cette victoire finalement assez facile à Tokyo, dans la salle des futurs Jeux olympiques, on retiendra notamment la solide performance d’Alexandra Lacrabère (6 buts) et la belle cohésion défensive française, renforcée par les arrêts de Catherine Gabriel en première période et de Roxane Frank en deuxième (respectivement 5 et 6 arrêts).

L’heure des choix approche

“Le niveau de l’adversaire était faible aujourd’hui mais nous avons pu tout de même travailler, affirmait Olivier Krumbholz à la fin du match auprès de la FFHB. La Slovénie avait mis en réserve quelques joueuses. Il fallait jouer dans les conditions qui nous étaient proposées. On a vu de bonnes choses : les anciennes montent en charge tranquillement et les jeunes ont été constantes dans le tournoi avec un apport de qualité. Je suis aussi content de la défense 1-5 qu’on n’avait pas travaillée depuis un moment et qui reste une arme redoutable.” Place maintenant au repos après ces trois matchs en quatre jours, et à la constitution du groupe des 16 qui débutera la compétition. Alors que Pauletta Foppa et Tamara Horacek rejoindront le groupe à l’aéroport ce lundi, le sélectionneur doit choisir lesquelles de ses 20 joueuses il devra mettre de côté pour entamer la compétition. La France affrontera la Corée pour son premier match, samedi matin.

Mickaël Georgeault

4 CommentairesPoster un commentaire

  1. Software8743 - le 24 novembre 2019 à 16h16

    Je me répète… Mais pourquoi faire arriver 2 joueuses APRES les matchs de préparation, à 5 jours du début de la compétition ? Je cherche désespérément une logique svp éclairez moi je loupe sûrement un détail important

    • bdid - le 24 novembre 2019 à 16h24

      C'est peut-être un problème d'argent, de logement, ou bien pour faire un travail physique individuel avec les 2 joueuses. Ou pour l’absorption de produits illicites … Le mieux serait de demander à la FFHB.

    • lamirabel29 - le 25 novembre 2019 à 09h32

      Oui, on se questionne aussi, concernant Foppa, ça m’étonnerai qu'à bientôt 19 ans, elle est besoin de repos ni de condition physique supplémentaire… la Fedé à ptet un contrat de logistique pour 18 joueuses….

Afficher tous les commentaires

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).