LBE – J4

Metz et Brest, seuls invaincus

Après quatre journées, seuls Metz et Brest ont réussi à préserver leur invincibilité dans cette Ligue Butagaz Energie. En bas du classement, Dijon et Mérignac attendent toujours leur première victoire de la saison. 

Pour l’instant, le parcours est sans embuche pour Brest et Metz. Bien qu’elles aient été accrochées en première période à Chambray, les Bretonnes ont fait la différence dans le deuxième acte (16-16, MT). C’est donc à l’usure que les Brestoises ont fait la différence face au collectif de Guillaume Marques qui n’a pas trouvé ce second souffle dans la rencontre pour relancer les siennes. « Évidemment, dans la rotation, on savait que Brest serait plus solide, avouait le tacticien chambraysien sur le site de Brest. C’est devenu compliqué à la fin, on a flanché physiquement. On voyait le match nous échapper et défensivement, on était à la rue, notamment sur les glissements. On a probablement aussi manqué de lucidité ». Le BBH a donc pu fêter convenablement les premières minutes de Coralie Lassource (la capitaine) sous ses nouvelles couleurs (26-31, FM). Il en a été de même pour Metz, qui a probablement laissé moins de chances à Fleury. Pourtant, Alexandra Lacrabère avait le bras chaud (15/23) mais cela n’a pas suffi. Déjà, en première période les Loirétaines courraient après le score (11-18, MT) encaissant trop de buts pour pouvoir espérer jouer des coudes avec le champion de France en titre. Chirurgicales, à l’image de Méline Nocandy (5/5), Marion Maubon (4/4) ou encore Olga Perederiy (5/5), les Lorraines sont rentrées avec une nouvelle victoire dans la musette qui les laisse en tête du classement (27-38, FM).

nice s’offre le derby

Nice s’est offert le derby face à Toulon dans une rencontre étriquée. ” Cette victoire fait beaucoup de bien. Comme très souvent, ce derby n’a pas été très beau à regarder, il n’y a pas eu du beau handball, s’est exprimée Noémie Lachaud sur le site de la LFH. Mais il y a eu énormément d’agressivité, d’engagement physique et mental, et je pense que ce soir nous avons gagné sur ça. Mentalement nous avons été très fortes, nous sommes allées les chercher toute la rencontre”. En effet, si l’on s’en tient au score, il est évident que cette rencontre a été relativement fermée tant les défenses ont pris le dessus (11-7, MT). Nice a encore une fois pu compter sur une bonne Hatadou Sako (13 arrêts) tandis que les Varoises se sont appuyées sur Marie-Paule Gnabouyou et ses six buts. En ayant été devant durant la majorité de la rencontre, les Aiglonnes décrochent ainsi leur troisième victoire de la saison (20-18, FM). Après sa défaite la semaine passée face Brest (29-25), Besançon a fait le travail face à Bourg-De-Péage. Pourtant, ce sont bien les Péageoises qui ont viré en tête à la pause (11-12, MT), grâce notamment aux arrêts de Camille Depuiset dans le but (14 au total). Mais bien revenues du vestiaire, sous l’impulsion d’Alizée Frécon, les filles de Raphaëlle Tervel ont su inverser la tendance pour décrocher leur deuxième victoire de la saison en Ligue Butagaz Energie avant de recevoir Gaia (Por.) samedi en Coupe d’Europe (26-20, FM). 

mérignac et dijon toujours bredouilles

En bas de classement, Dijon et Mérignac sont toujours à la recherche de leur première victoire. Pour les Girondines, ce n’était peut-être pas le bon adversaire pour débloquer son compteur. En effet, Nantes arrivait bien mieux armé que son opposant du soir pour faire basculer le duel en sa faveur. En première période, les protégées de Philippe Carrara, bien que menées, étaient toujours dans le coup (15-18, MT). Mais la différence s’est faite en deuxième période, avec notamment une Blandine Dancette impeccable (7/7). Les Nantaises sont donc rentrées du palais des sports Jean Dauguet avec les trois points d’une large victoire (31-40, FM). Dijon a aussi peiné sur le parquet de Paris 92. Après une première mi-temps apathique, dans laquelle les Bourguignones ont marqué trois buts (13-3, MT), elles ont couru après le score en deuxième pour tenter de se refaire une santé. Après avoir bataillé une demi-heure face à la puissance et la précision de Tamara Horacek notamment (7/8), elles sont parvenues à revenir sans pouvoir espérer l’emporter (25-22, FM). Une nouvelle défaite qui les laisse en queue de peloton, avec Mérignac le promu.

Maxime Cohen.

HandNews nouvelle application
Pub Espace Pronos LFH

11 CommentairesPoster un commentaire

  1. Lanonymuse - le 12 septembre 2019 à 20h55

    Victoires de Brest et Metz les deux équipes favorites de la saison. J’espérais voir la JDA plus en forme sur ce début de saison, c’est compliqué en marquant 3 but en 1 mi-temps, difficile d’avoir La victoire au bout !
    Merignac à La peine aussi c’est Toujours difficile pour les promus

    • MacGyver - le 14 septembre 2019 à 01h09

      ouép ça va être compliqué pour la JDA, le club est trop limité, joueuses, budget,

  2. remi - le 12 septembre 2019 à 22h55

    On va remettre une couche avec les droits TV avec ce clash Marlène Schiappa Villechaize où la ministre me semble très incompétente pour parler du sujet
    https://twitter.com/TomVillechaize/status/1172040126962290693

    autant la semaine dernière j’ai eu tendance à critiquer Villechaize par rapport à sa discussion à Pelletier autant là je pense qu’il a raison de défendre Bein qui en prend plein la figure sur cette affaire alors que eux diffusent quand même du hand féminin… Pourquoi ne pas critiquer les autres chaines de sport ou généraliste qui ne se manifestent pas ?
    Un beau “cri” du coeur de FX aussi dans handaction ce soir sur ce genre d’attaques frontales de politiques sur les réseaux sociaux !
    Bein est quand même la chaine qui a fait le plus pour la médiatisation du handball y compris féminin en très peu de temps, pourquoi toujours les critiquer ?

Afficher tous les commentaires

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).