LBE – J5

Mérignac veut aller chercher sa première victoire

Crédit: Mérignac handball / Kristo photographie

Après quatre journées de championnat dans cette Ligue Butagaz Energie, seuls Mérignac et Dijon n’ont pas réussi à l’emporter. Les deux lanternes rouges du championnat s’affrontent ce samedi en Bourgogne pour tenter de débloquer leur compteur.

Les Girondines se doutaient que l’apprentissage ne serait pas rose en Ligue Butagaz Energie. Le bilan des quatre premières journées en témoigne. Alors que sur les deux dernières saisons, le MHB avait dominé son championnat de D2 (double champion de France), on ne voit toujours pas la moindre victoire arriver à l’horizon, mais le groupe avance. “On arrive à tenir tête aux équipes, en discutant avec les adversaires, elles nous disent qu’on n’est pas facile à jouer, témoigne Victoire Nicolas, arrivée en 2016 au club. On sait que si on joue plus appliqué ça pourra le faire. Même si on perd, le groupe reste soudé, on n’est pas au fond du seau et on continue de bien vivre ensemble”. Le calendrier n’a en effet pas gâté les filles de Philippe Carrara qui découvrent un tout autre rythme depuis leur montée. Un match tous les trois jours et des déplacements parfois compliqués et avec un effectif pas toujours au complet, ça marque. Une fois les repères pris, on pourra penser que ce jeune collectif sera en mesure de grappiller des points sur des matchs serrés et accrochés, comme l’avait fait Bourg-De-Péage lors de son accession en Ligue Butagaz Energie. Après être un peu passées à côté de leur sujet face aux Dromoises lors de la troisième journée (28-21), les Mérignacaises sont en bonne voie, même si elles s’attendent à un combat rude en Bourgogne. “On ne s’attend pas forcément à un match qualitatif entre les deux lanternes rouges. Dijon est une équipe qui a l’habitude de jouer le maintien, qui sait gérer ces matchs. Le groupe a très peu changé, elles ont l’habitude de jouer ensemble, ça va être un combat” reconnaissait la demi-centre, nîmoise d’origine.  C’est donc l’occasion où jamais pour le promu d’essayer décrocher sa première victoire, bien qu’en face, on n’en attend tout autant. Samedi, elles se lèveront donc (très) tôt pour s’envoler vers Dijon et pourquoi pas, un premier succès en championnat. Après être passées complètement à côté de leur première période à Paris (13-3), les Dijonaises comptent bien offrir un match de meilleure facture à leur public pour essayer de remonter au classement et lancer leur saison.

Brest face à sa bête noire

En haut du tableau, Brest tentera de conserver son invincibilité face à Nice, une équipe qui n’a pas pour habitude de réussir aux Bretonnes (en huit confrontations, Brest ne s’est imposé qu’à deux reprises). On se souvient en effet de la demi-finale la saison passée qui avait permis aux filles de Marjan Kolev d’accéder à leur première finale (23-27 au retour). C’est donc un nouveau défi qui attend les coéquipières de Coralie Lassource, bien lancées en ce début d’exercice. Bourg-De-Péage essaiera de capitaliser ses efforts de début de saison avec ce collectif qui prend peu à peu ses marques. Cela passera par une belle performance face à Chambray qui souffrait un peu du manque de Szimonetta Planeta sur la base arrière qui va effectuer son retour. Après avoir laissé échapper le derby du sud à Nice, Toulon recevra Fleury pour tenter de revenir sur les Loirétaines au classement qui sont à deux points. Enfin, la cinquième rencontre du week-end opposera Metz qui semble toujours intouchable à Paris qui tentera de relever le défi en Moselle. En raison de son calendrier européen, Besançon ira à Nantes mercredi.

Maxime Cohen.

samedi

20 heures 

Dijon – Mérignac

Bourg-De-Péage – Chambray

Toulon – FLeury

20H15

Metz – Fleury

dimanche

17H Brest – Nice

mercredi

20H30 Nantes – Besançon

 

Pub Espace Pronos LFH

3 CommentairesPoster un commentaire

  1. MacGyver - le 14 septembre 2019 à 09h27

    Dijon, le groupe a très peu changé, ça c'est sur, on a presque la même équipe qui a fait les plays downs l'année passée, et vu les piètres prestations depuis le début de l'année je ne serais pas surpris d'une victoire de Mérignac sur nos terres.

    • GuyMoselle - le 14 septembre 2019 à 13h52

      faut pas être péssimiste la saison est longue il un à 28 matchs à jouer,

    • lamirabel29 - le 14 septembre 2019 à 18h28

      c'est l'espoir qui fait vivre, courage et bon jeu 🙂

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).