LBE – J7

Metz a tremblé face à Besançon, Brest tranquille

En clôture de la septième journée de Ligue Butagaz Energie, les deux co-leaders se sont imposés. Metz a du longtemps batailler pour venir à bout de Besançon (28-24) et Brest s’est baladé contre Bourg de Péage (36-20). 

Jamais Metz n’avait été aussi bousculé depuis le début de sa saison ! Et une nouvelle fois, c’est Besançon qui est venu lui rentrer dedans. Devant son public, les Messines font d’abord un départ canon (7-3, 8′) avant de voir les Bisontines s’accrocher et revenir à leur hauteur (9-9, 16′). Impeccables dans leur engagement, Alizée Frécon et ses coéquipières exploitent à merveille chaque perte de balle messine à tel point qu’Amanda Kolczynski jete un froid dans les Arènes au moment de donner l’avantage à l’ESBF (10-11, 20′). A la mi-temps, Metz mène de deux buts (14-12, MT) grâce aux arrêts d’Ivana Kapitanovic. La deuxième période est le théâtre d’un très gros combat sur le terrain (20-20, 43′). Olga Perederiy (7/8) fait preuve d’une grosse solidité pour montrer la voie à Metz et c’est finalement dans les sept dernières minutes que la différence se fait (23-22, 52′). Louise Burgaard donne le +3 à Metz (25-22, 55′) et les Dragonnes s’imposent finalement (28-24, FT). “On savait que ce serait compliqué, explique Emmanuel Mayonnade, l’entraîneur messin dans Le Républicain Lorrain. Ce qui m’a un peu gêné, c’est notre attitude, nos errances parfois, notre instabilité technique et émotionnelle. Dans une semaine comme celle-là, c’est ce sur quoi j’aurais aimé qu’on soit bon, parce que dimanche on a un match dans lequel, sportivement, on peut exister, mais il va bien falloir gérer tout ça. C’est ce qui m’a agacé. Contre Podravka, on a perdu 0 ballon en première période, c’était parfait. Là, ce soir, on a été trop bancal dans notre façon de vivre le match. C’est notre premier match avec autant d’imprécisions et d’imperfections.”

Dans l’autre match du soir, Brest s’est régalé à Bourg de Péage (36-20). D’un très grand sérieux en première période (23-9, MT), les Bretonnes, privées de Marta Mangué, Kalidiatou Niakaté, Amandine Tissier, et toujours de Bella Gulldén et Cléopâtre Darleux, ont pu faire tourner leur effectif en prévision de leur gros match face à Valcea ce week-end. “C’est un régal ! Je suis dans l’accompagnement des joueuses, on est tous dans le plaisir et on se laisse porter, savoure Laurent Bezeau, le technicien breton. On est dans une vraie logique de construction avec l’ambition de progresser à chaque match. On s’était ainsi dit que le meilleur moyen de préparer Valcea était de faire une grande prestation ce soir.” Avec huit buts, Constance Mauny est la meilleure marqueuse de la soirée devant Alicia Toublanc (6) et Coralie Lassource (5).

Au classement général, Brest et Metz mènent toujours la danse avec sept victoires en autant de matchs. Bourg de Péage reste neuvième devant Besançon, dixième.

Pub Espace Pronos LFH

2 CommentairesPoster un commentaire

  1. kine83 - le 10 octobre 2019 à 12h44

    Brest, quelle différence avec la saison passée, il doit y avoir un gros travail mental derrière tout ça…… Bravo

  2. lamirabel29 - le 10 octobre 2019 à 13h44

    Il y a surtout eu un changement de joueuses qui n'ont pas la grosse tête…..
    Bref, maintenant, il faut confirmer le bon début en LdC, et le choc face à Metz le 30.
    Espérons que Gulden sera en forme et au diapason avec la nouvelle équipe….

    Et c'est vrai qu'il y a maintenant dans le staff, une personne chargée du "bien-être" des joueuses…… http://www.brest-bretagnehandball.fr/04-09-19-int

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).