LBE – J9

Metz seul en tête, Besançon repart de l’avant

A l’issue de la neuvième journée de Ligue Butagaz Energie, Metz est désormais seul en tête après l’exploit de Dijon face à Brest (27-19). Besançon évite de sombrer dans la zone dangereuse grâce à sa victoire à Paris 92 (25-21). Enfin, Fleury récupère la quatrième place du général. 

Quelle perf’ ! La JDA Dijon, huitième du classement général au coup d’envoi, s’est imposé face à Brest, co-leader, vendredi soir au terme d’un match maîtrisé de bout en bout. Jamais les Brestoises n’auront mené au score au cours de cette rencontre (13-9, MT) alors qu’elles restaient sur un début de saison quasi-parfait (10 victoires et 1 nul, toutes compétitions confondues). Les Dijonnaises, elles, n’ont jamais paniqué même lorsque leur adversaire ont recollé à une longueur (13-12, 36′)… avant de lâcher prise complètement. « C’était un match abouti face à une équipe que je pensais inabordable. Je m’étais dit qu’on pourrait les embêter peut-être une mi-temps, peut-être 45 minutes… , explique Christophe Mazel, l’entraîneur bourguignon sur le site du BBH.  Je pense que les Brestoises étaient émoussées par leurs campagnes européennes, elles n’ont pas joué à leur niveau. C’est en défense qu’on a construit notre match. On savait qu’on pouvait les embêter en mettant beaucoup d’intensité et d’intentions dans les diagonales défensives. En attaque, on a aussi su être patients, à la limite du refus de jeu ». Laurent Bezeau, le manager brestois : «on a pris une grosse claque mais ce n’est pas tant d’avoir perdu qui m’embête, c’est de voir l’ampleur du résultat. On avait dit qu’il fallait connaître certaines tempêtes pour voir la force de notre équipe, c’est maintenant. Mais hors de question de se désolidariser ou de perdre notre unité. On a perdu, ce n’est pas la fin du monde. On va essayer de comprendre ce qu’il s’est passé et on va travailler. Metz arrive très vite, on a quelques jours pour se remettre la tête à l’endroit » Metz qui a pris seul la tête du général après sa victoire sur Nice (31-24).

Une semaine après sa belle qualification à Fredrikstad pour le troisième tour de Coupe EHF, Besançon est allé s’imposer à Paris 92 dans un match extrêmement important pour la suite de sa saison. La différence s’est surtout concrétisée lors des quatorze dernières minutes (20-21, 46′), là où les Parisiennes ont à la fois buté sur Roxanne Franck et loupé le coche face au but bisontin. En encaissant qu’un seul petit but jusqu’au coup de sifflet final, l’ESBF n’a pas eu à marquer plus de quatre buts pour empocher son troisième succès de la saison et revenir à quatre points de son adversaire du soir en Ligue Butagaz Energie.

Fleury grimpe à la quatrième place du général après son succès sur Chambray (31-23). Dans le même temps, les Chambraysiennes reste scotché à l’avant-dernière place et laisse filer le peloton de tête. Enfin, Nantes a battu Bourg  de Péage (30-22) et Toulon Saint-Cyr a pris le meilleur sur Mérignac (25-23).

Résultats et classement ici.

Pub Espace Pronos LFH

1 CommentairePoster un commentaire

  1. fanforn39 - le 28 octobre 2019 à 14h58

    bien joué les dijonnaises!!

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).