LBE

Laura Glauser à Györ la saison prochaine


Alors que le Metz Handball a officialisé l’arrivée de Hatadou Sako la saison prochaine, c’est bien pour remplacer Laura Glauser que l’actuelle gardienne de Nice a été engagée. Comme confirmé par le champion de France en titre ce midi, la gardienne de l’équipe de France s’est engagée pour trois ans avec le club hongrois de Györ, actuel tenant du titre de la Champions League. A 26 ans, Glauser aura tout connu avec le club lorrain, jusqu’à une qualification au Final Four de la Champions League la saison passée, et elle a choisi de vivre sa première aventure à l’étranger aux côtés de ses coéquipières de l’équipe de France Estelle Nze Minko et Béatrice Edwige, qui évolue déjà dans le club. En revanche, il n’est pas acquis qu’elle cohabite dans la cage avec Amandine Leynaud, dont le bruit d’un retour en France l’été prochain court, alors que le contrat de la capitaine de l’équipe de France expire au 30 juin. “Cela n’a pas été une décision facile” raconte Laura Glauser sur le site du Metz Handball. “Ce n’est pas la première fois qu’ils me contactent. J’ai longtemps hésité, mais je crois qu’il est temps pour moi de découvrir autre chose. Gyor est une très grande équipe qui m’a toujours fait rêver et où je pense retrouver les mêmes valeurs qu’ici.” Actuellement blessée au genou, Laura Glauser espère faire son retour sur les parquets avant la fin de saison et postuler à une place en équipe de France pour les prochains Jeux Olympiques l’été prochain avec les bleues, après avoir manqué les deux derniers championnats du monde.

Metz a néanmoins annoncé la prolongation de contrat d’Ivana Kapitanovic. Arrivée en 2018, la Croate tient actuellement le but messin seule ou presque, du fait de la blessure de Glauser. A 25 ans, elle a décidé de prolonger encore un peu ce qui est, pour elle, une première aventure à l’étranger réussie. “Je me sens bien dans cette équipe et j’apprécie la manière dont nous travaillons donc la décision de prolonger a été facile à prendre” explique-t-elle.

Kevin Domas

Pub Espace Pronos LFH

14 CommentairesPoster un commentaire

  1. Gogoggogogo - le 20 décembre 2019 à 12h11

    Vous avez aussi oublié Amandine Leynaud

  2. Philippemhb - le 20 décembre 2019 à 14h17

    Mais d’où sort l’argent qui permet à ce club d’acheter autant de noms prestigieux???? comme Veszprem???? quel est le secret des clubs hongrois qui n’est pas un pays réputé si riche que ça?…

    • GuyMoselle - le 20 décembre 2019 à 15h20

      leur sponsor : Audi dont les usines sont à Gyor

Afficher tous les commentaires

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).