LFH – Transferts

Chloé Bulleux à Toulon

Arrivée de Siofok à Paris en 2017, Chloé Bulleux s’est engagée deux saisons avec Toulon. Après Hélène Falcon dans le but, c’est la deuxième recrue annoncée par le club varois pour l’année prochaine. La gauchère, formée à Nîmes, passée par Metz et Mios, a paraphé un contrat de deux saisons dans le Var. Elle arrive pour remplacer Sabrina Zazai, qui effectue sa deuxième saison à Toulon et qui n’en passera pas une troisième. Les Varoises, se sont d’ailleurs imposées lors de leur venue à Paris lors des huitièmes de de finale de la Coupe de France (19-26).

Maxime Cohen

Pub Espace Pronos LFH

6 CommentairesPoster un commentaire

  1. ANues - le 24 février 2019 à 13h06

    Le public s'était demandé pourquoi aller chercher une ailière qui avait passé sa saison précedente sans quasiment joué à cause d'un genou défectueux. Force est de constater que pour le coup les dirigeants d'ici paris n'ont pas eu le nez creux contrairement à Crina Pintea.

    Elle n'aura jamais brillé à Paris. Melville Deba ayant finalement plus de temps de jeu et de réussite.

    Ceci dit cette saison elle a justement plus de temps de jeu à cause des blessures en cascade que connait le club. On la voit arrière , on la voit pivot ..; bref comme Doungou Camara quand elle était là. Faut dire que l'entraineur est obligé de brodé tellement il manque de joueuses.

    Issy Paris est littéralment en train de sombrer à cause des multiples blessures encore et encore et la vente du contrat de Crina Pintea qui était LE pilier de l'équipe. Ca rappelle Toulon ses dernières années. Aujourd'hui IssyParis joue à 9 avec des jeunes de N1.. qui elles meme se blessent!

    En octobre 2016, Pablo Morel avait été viré pour la non qualification au tour principal de la coupe EHF alors qu'en championnat ça allait bien. Et que le club jouait déjà en sous effectif.

    Aujourd'hui: elimination au 3e tour de l'EHF, élimination de la coupe de France, 8e au classement et probable 9e place dans la semaine tellement leur prochain adversaire direct (Dijon) est en forme (les dijonnaises viennent de battre Nantes en coupe de France). Et pourtant l'entraineur est toujours en poste.
    Le club est en train de vivre sa plus mauvaise saison depuis 10 ans.

    On attend avec impatience les annonces de renouvelement de contrat. Le club va-t-il enfin se séparer de joueuses qui n'assurent pas correctement le boulot:
    – Hanna Oftedal qui n'a pas foulé les terrains depuis mai 2018 et qui semble bien manger à la cantine,
    – Oceane Sercien Ugolin néo pro qui sait sauter et shooter mais qui ne sait pas viser (encore 0/7 ce vendredi contre Toulon)
    – Bulleux (c'est fait)
    – Alric a beaucop de mal, peut-être la défense est-elle aussi en cause
    – Satrapova idem depuis debut novembre elle ne fait plus illusion
    – Deborah Lassource, très inconstante (excuse de son jeune age ?)

    Même pas surpris si Sonja Frey devait quitter le navire.

    Sans compter la gestion du budget. Le club est une année sur deux avec une dette à apurer. Espérons que revendre le contrat de Pintea aura comblé le déficit de la saison dernière.

    Les chances d'Issy Paris de finir en playdown sont très élevées; et mieux encore si les blessées ne se retablissent pas à temps c'est la D2 quitte pointe le bout de son nez.

    • chavi92 - le 24 février 2019 à 16h52

      Ah si le PSG pouvait filer un coup de main …

      • Sasori9 - le 24 février 2019 à 18h07

        IPH a refusé. comme Nanterre, Paris-Levallois, Paris volley,….
        maintenant, PSG ne bougera pas et c'est normal !

Afficher tous les commentaires

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).