Mondial U19 (M)

La très belle réaction des Bleuets

Crédit photo : IHF

Après un quart de finale décevant, les Bleuets ont su se remobiliser de la meilleure des manières pour dominer l’Islande (30-24). Avec une défense retrouvée et un jeu sérieux malgré les rotations, les français ont montré un bien meilleur visage et affronteront à nouveau la Hongrie pour la 5ème place.

Résultats des matchs de classement 5-8 :

Islande               24 – 30                France

Hongrie              29 – 24                Espagne

Un début de match maîtrisé

Crédits : ihf

Face à une Islande qui se prive de ses demi-centres Thrastarson et Runarsson, les français réalisent un début de match parfait : Une défense 5-1 solide et mobile, avec Sadou N’Tanzi en pointe, des contre-attaques chirurgicales et un jeu placé bien construit. A la 4ème, les français mènent déjà 4-0. Après un bref temps faible français où les islandais recollent à 1 but par la précision de l’ailier gauche Dagur Gautason, les français relancent la machine et maintiennent un écart de 3 buts grâce notamment au jeu propre d’Ivan Vérin, tant au shoot qu’à la passe.

La 15ème minute voit l’entrée en jeu de Lucas Du Moulin de la Bretèche en lieu et place de N’Tanzi, qu’il relaiera à la perfection. Distributeur et précis dans ses courses, on le voit aussi efficace sur le poste avancé en défense. Avec une avance portée à 5 longueurs à la faveur des nombreux arrêts de Valentin Gouy, auteur d’un début de match exceptionnel, le staff français continue de faire tourner l’effectif avec une bonne entrée de Thibault Thellier. Les 10 dernières minutes de cette mi-temps sont ponctuées de 3 exclusions islandaises bien exploitées par les français pour faire monter l’écart jusqu’à 7 unités. Malgré l’exclusion de Drévy Paschal à 10 secondes du terme, les français rentrent au vestiaire après une mi-temps très aboutie (MT : 16-10).

Si le début de la 2nde mi-temps est un peu chaotique pour des français en infériorité numérique qui encaissent un 3-0, Sadou N’Tanzi vient remettre de l’ordre avec son 4ème but et relance la dynamique française. A la 40ème minute, les français dominent la partie avec 5 longueurs d’avance et le gardien parisien Loïc Spady, intégré à l’effectif avant le match, remplace un Valentin Gouy phénoménal avec 15 arrêts à 48% et finit meilleur joueur du match.

Des remplaçants au rendez-vous

Crédits : ffhb/P. Riou

Tous les joueurs participent à cette fin de match avec l’entrée de Guénolé Gaillard. La base arrière Gaillard-De la Bretèche-Thellier parvient avec brio à maintenir un très bon niveau de jeu et l’écart grimpe jusqu’à 8 longueurs à la 46ème (24-16). Le money time ne fait pas exception et les français se démarquent avec Spady, auteur de 2 arrêts sur 7m et Drévy Paschal auteur de 4 buts (6/6 au total).

Les français jouent le match jusqu’au bout et terminent avec un avantage de 6 longueurs (30-24). Au-delà de la victoire, on peut se réjouir du contenu du match avec une défense solide animée par des joueurs mobiles et impliqués. Aussi, la gestion des temps faibles aura été l’une des clés de la victoire : Les périodes où les pertes de balles françaises permettaient à Gautason de se régaler en contre-attaques n’ont rarement duré plus de 3 minutes et n’ont jamais vraiment laissé les islandais espérer un retournement de situation.

Le mur hongrois

Les français affronteront donc, pour la 5ème place, la Hongrie, victorieuse de l’Espagne. Grâce à une solide défense et un Kristof Gyori bouillant en début de match, la sélection magyare bloque les hispaniques à seulement 2 petits buts dans le premier quart d’heure et crée un écart grâce à leurs ailiers Bence Holdosi (6/9) à gauche et Bence Hornyak (6/8) à droite, désigné meilleur homme du match. Avec un écart porté à 10 buts à la 40ème par un missile de l’arrière gauche Alex Bognar, les hongrois ont pu gérer la fin de rencontre et seront de solides adversaires pour les bleuets.

Le programme des derniers matchs de classement (18.08) :

Français et hongrois s’affronteront pour la deuxième fois de ce mondial : Pour rappel, les magyares avaient pris le dessus sur les bleuets d’une courte tête (25-26) lors de la 4ème journée de la phase de poules.

Après avoir réalisé un très bon 8ème de finale et être passés à côté de leur quart, ces deux sélections aux parcours similaires ont toutes deux su relever la tête et maîtriser leur premier match de classement grâce à une défense de fer. Le match de demain sera l’occasion de voir laquelle de ces deux nations a fait le plus de progrès sur ces derniers matchs à enjeu.

Match pour la 7ème place :

10h30* : Islande – Espagne

Match pour la 5ème place :

13h00* : France – Hongrie

Tous les matchs sont diffusés en live sur Youtube ou Facebook, et disponibles à partir de ce lien : https://wch2019championship.com.mk/livestream-2/

*Tous les horaires donnés sont à l’heure française.

Antoine Piollat

HandNews nouvelle application
Pub Espace Pronos EDF

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).