Mondial U21 (M) 1/4

La revanche des portugais

Le Portugal tient à sa revanche ! Après avoir été éliminés du dernier Euro par la Slovénie, les portugais ont éliminé les champions d’Europe en titre sur le score de 26-25, un dernier quart de finale de folie à Vigo.

Et c’est d’abord le Portugal qui mène ! Dominateurs de la rencontre dans le premier quart d’heure, ils ont un gardien qui ne laisse pas passer grand chose et les slovènes sont forcés de s’en remettre à Gregor Ocvirk. Les slovènes perdent beaucoup de ballons face à une défense portugaise plutôt solide et y laissent des plumes.

En fin de première période, la situation s’inverse. Les portugais changent de demi-centre et perdent de l’efficacité : les slovènes  continuent leur jeu et accrochent des jets de 7m et des sanctions… Qui leur permettent de prendre l’avantage juste avant la pause (14-13 MT).

Quelques ajustements défensifs et des portugais en baisse de régime ont changé la rencontre. Mais avec un facteur X portant le nom de Diogo Silva, tout peut encore arriver en seconde période.

Avec deux équipes d’un même niveau…

La deuxième période est compliquée pour les slovènes, dans une salle acquise à la cause portugaise. Les frères Kotar toujours et un Ferjan en feu dans ses cages permettent aux slovènes de coller au score, mais il faut bien reconnaître que les portugais dominent la deuxième période malgré un seul but d’avance (18-17 à la 40′).

Le dernier quart d’heure est d’une intensité… Les deux équipes se battent et sont au coude à coude sur chaque action, chaque phase offensive, chaque phase défensive (22-22 à la 53′). Les slovènes craquent donc finalement dans les derniers instants. Kotar joue bien trop près de la défense et provoque plusieurs passages en force. Gomes s’en va donc enfoncer la défense (25-23 à la 58′). Tout réussi aux portugais dans les deux dernières minutes… Sauf un chabala de l’ailier droit portugais à 30 secondes du terme de la rencontre. Le gardien portugais arrête le dernier tir pourtant assez ouvert sur l’aile, les portugais foncent vers la Croatie en demi-finale. Score final : 26-25

A Vigo, Julien Baudry

4 CommentairesPoster un commentaire

  1. rkj4 - le 25 juillet 2019 à 23h02

    Bien sûr, je suis pour la France, mais ça serait un joli message si c'était le Portugal et l'Egypte qui se retrouvaient en finale.

    • Jack3544 - le 26 juillet 2019 à 09h17

      Ce serait un beau message pour l'expansion du hand dans le monde. Notre sport est sur la sellette pour garder sa place pour les JOs dans le futur, car le CIO a marre de voir toujours les mêmes équipes (France, Croatie, Danemark, Suède…). Il faut absolument que d'autres nations et surtout des non-européenne émergent : Brésil, argentine, Egypte, Tunisie…Malheureusement l'IHF préfère organiser des championnat qui privilégient les cadors déjà en place en multipliant les tour de poules au éliminations directes, plus propices à des surprises (voir CM 2017 en France).

  2. Pirate du PCHB - le 25 juillet 2019 à 23h25

    Pour ces demies-finales, on retrouve chaque fois, le vainqueur de la poule contre le 3ème de sa poule.
    Ce qui voulait peut-être dire que les 3èmes n’étaient pas à leur vrai niveau.
    Sortir le champion du monde en titre, qui plus est chez lui, est une sacrée performance, surtout avec la manière dont ça s’est déroulé: ils ménent 10-4 à la vingtième avant de se prendre un 12-6, pour voir les espagnols revenir à égalité, et ensuite de faire la course derrière (presque comme une séance de pénalties) pour ensuite reprendre l’avance à 2 min de la fin du match, avance qui va finir par leur donner la victoire. Donc une équipe qui a ce moral, ne peut plus perdre!
    Ils sont champions du monde. (C’est un délire les gars, je sais qu’il reste 2 matchs à jouer et que la vérité d’un jour n’est pas celle du lendemain!).

Afficher tous les commentaires

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).