Proligue

Chartres n’a pas abandonné la piste espagnole

Manolo Cadenas, qui semblait en tête du peloton des prétendants au banc de touche de Chartres, ne viendra pas. L’ancien entraineur de Plock et du Meshkov Brest a préféré retourner à Leon, dans son Espagne natale. Mais les dirigeants du récent champion de Proligue pourraient bien se tourner vers un autre technicien espagnol. Le nom de Toni Gerona, l’actuel sélectionneur de la Tunisie, revient avec insistance dans les discussions. Les contacts sont bien réels mais rien n’est encore acté. Le nom de celui qui a amené les coéquipiers du Chartrain Wael Jallouz sur le toit de l’Afrique l’an dernier est en tout cas dans une très short-list. Le fait qu’il parle français est, évidemment, un avantage à sa candidature. Lui, âgé de 45 ans, se verrait tenter l’aventure en club dans un grand championnat, après avoir eu pendant deux ans la charge de l’équipe qatarie d’El Jaish et de nombreuses saisons à diriger l’équipe réserve de Barcelona. Cela veut-il dire qu’on le verra dans l’Eure et Loir dès juillet prochain ? Pas si sûr. Selon nos informations, s’il venait à être choisi, il faudrait notamment que Gerona trouve un arrangement avec la fédération tunisienne pour pouvoir faire cohabiter ses deux contrats. La perspective des Jeux Olympiques de 2020 semblerait l’inciter à mener les deux aventures de front, ce qui ne devrait pas être un obstacle à son éventuelle venue. En tout cas, sa présence dans les petits papiers montre qu’à Chartres, on n’a pas tout à fait abandonné la piste ibérique.

Kevin Domas

HandNews nouvelle application
Pub Espace Pronos Proligue

5 CommentairesPoster un commentaire

  1. 28000 - le 24 mai 2019 à 00h16

    Et Joël DA SILVA, que devient-il l'an prochain ?
    Après cette fabuleuse et historique saison, coach Delarue méritait pleinement son maintien dans ses fonctions…. tout comme conserver notre Cap' 15 et notre disjoncté (lol) pivot 51 😉

    Merci 28000 fois à l'ancienne Direction et au professionnalisme de cette équipe 2018-2019. Il était ressenti cette année une véritable cohésion, une indéniable force collective……comme tout vrai champion!!!!

  2. TRAUDROL - le 24 mai 2019 à 08h22

    Olé ! a qui le tour ! Voici un choix qui serait judicieux… Ce coach bénéficierait de l'effet de surprise, personne ne le connait. Aprés avoir longtemps usé ses fonds de culotte sur les bancs de Barcelone, viendra t'il combattre dans l'aréne de Chartres ? A barcelone, il fut adjoint et coach de la réserve, a priori, sa seule expérience en club à la tête de l'équipe première est l’équipe qatarie d’El Jaish…Wouah !…. on comprends mieux l'éviction de Jérôme DELARUE (lol).
    Les dirigeants Chartrains adorent vraiment les défis… Mettre en place un entraîneur qui n'a pas dirigé une équipe dans un championnat relevé, qui n'a pas constitué son équipe, qui ne connait pas le championnat français alors que combat va être rude (on est plus en proligue) pour se maintenir, moi je dis… BRAVO. Et oui, les grandes têtes pensantes accepteront elles, qu'en lidl starligue on ne gagne pas tous ses matchs quand on est Chartres ?…
    SI c'est bien lui, souhaitons lui force et bon courage, sinon, les dirigeants matadors de Chartres risqueraient bien de lui faire subir à l'intersaison le sort réservé aux véloces Taureaux à la fin des corridas ! On ne peut que lui conseiller de signer 2 ans… Au moins, il repartira pas les poches vides.. C'est la coutume dans ce club….

    • Pematouche - le 24 mai 2019 à 08h26

      Et bien voilà, tout est dit ! rien à rajouter…

Afficher tous les commentaires

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).