Proligue – Finale

Chartres champion au bout du suspense

Au terme d’une finale passionnante à Saint-Brieuc, Chartres est sacré champion de Proligue en s’imposant d’une courte tête face à Créteil (33-32).

Chartres et Créteil avaient déjà leur billet en poche pour la Starligue. Leur dernier match en Proligue était donc une finale avec un trophée comme enjeu, un titre de champion de la saison. Purement honorifique ? Peut-être, mais en même temps, un titre couronne une saison et les deux équipes ont tout donné pour aller le chercher. Face à une équipe de Chartres qui perd rapidement Youssef Ben Ali sur disqualification (12′), Créteil a très bien abordé le match en faisant la course en tête en première période (14-16, 30′), avant de mal engager sa deuxième période. Chartres renverse en effet la situation au retour des vestiaires (19-17, 36′). Devant une salle Steredenn de Saint-Brieuc bien plus remplie que la veille, les hommes de Jérôme Delarue font l’écart et semblent même se diriger vers une fin de rencontre tranquille (29-24, 48′). Créteil ne lâche cependant rien, et parvient à recoller au score dans le oney-time (32-32, 57′). Alors que la pression est énorme, et que Rémi Feutrier est sorti sur blessure et que  Aurélien Tchitombi trouve la faille à 90 secondes du terme, puis Ricardo Candeias sort un arrêt décisif devant Antoine Ferrandier. Sur la dernière action, un ballon envoyé en tribunes par Sergiy Onufriyenko fait polémique, puisque cet acte d’antijeu peut être sanctionné d’un penalty qui aurait tout relancé. Mais les arbitres MM. Gasmi et Gasmi estiment que ce lancer est survenu après la sirène de la fin du match. Chartres est donc déclaré vainqueur (33-32).

Chartres est donc sacré champion, ce qui est logique au terme d’une saison qu’il a largement dominé. Mais ce titre a été obtenu dans la difficulté, avec deux courtes victoires accrochées lors de ces Finales. Les Chartrains s’imposent aussi dans une ambiance particulière, avec les départs peu acceptés de l’entraîneur Jérôme Delarue et de cadres comme Sylvain Kieffer, Louis Roche ou Robin Molinié, le grand absent de la soirée, à qui ses partenaires ont rendu hommage. Futur Cristolien, Molinié aura l’occasion de retrouver Chartres la saison prochaine en Starligue.

HandNews nouvelle application
Pub Espace Pronos Proligue

18 CommentairesPoster un commentaire

  1. rkj4 - le 19 mai 2019 à 18h55

    Palpitant. ce match. J'ai l'impression que Créteil avait les moyens de le gagner, mais ils ont trop joué avec le feu en multipliant les exclusions. C'était presque un gag à un moment donné, et les arbitres y ont mis du leur.

    Dommage pour Robin, qui a tout fait pour faire gagner Créteil presque à lui tout seul. Parce qu'avec un gardien à 20 arrêts (dont la plupart sans aucune aide de sa défense), perdre un match n'est pas donné à toutes les équipes ! Bref, un défaite qui devra leur servir de leçon.

    Pour la suite, inutile d'être devin, la saison prochaine sera difficile pour les 2 équipes. À Créteil, il va falloir renforcer la base arrière avec quelques mecs plus vifs que ceux qui sont là en ce moment.

  2. BHenry - le 19 mai 2019 à 19h16

    Thé brother’s Gasmy show… à quand un match sans critiques !!!

  3. Cris - le 19 mai 2019 à 20h50

    Bienvenue au champion en Lidl Star Ligue….avec Thierry Anti comme entraîneur …???

Afficher tous les commentaires

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).