All

Christian Prokop débarqué, Alfred Gislason le remplace


Il n’y a pas qu’en France que les sélectionneurs payant au prix fort les résultats du dernier championnat d’Europe. A l’image de Didier Dinart, Christian Prokop, le sélectionneur de l’équipe d’Allemagne depuis 2017, a été débarqué de ses fonctions aujourd’hui, à l’issue du conseil d’administration de la fédération allemande. “Nous tenons à remercier Christian pour son travail, mais à la lumière du dernier championnat d’Europe, nous sommes convaincus que nous ne pouvons atteindre nos objectifs à court-terme que grâce à un nouvel élan” a déclaré, dans un communiqué, Andreas Michelmann, le président de la fédération. Depuis l’arrivée de l’ancien entraineur de Leipzig sur le banc, la sélection germanique avait terminé à la neuvième place lors du championnat d’Europe 2018, avant d’enchainer sur une quatrième place lors du Mondial organisé à domicile l’année passée, et de finir cinquième du dernier Euro.

Le nom de son successeur ne laissera personne insensible : il s’agit de l’Islandais Alfred Gislason, 62 ans, qui a paraphé un contrat jusqu’en juin 2022. Après avoir quitté le THW Kiel en juin dernier, il n’avait pas repris de club, déclarant notamment ressentir le besoin de recharger ses batteries. Mais après onze années à la tête des zebras, ponctuées de deux Champions League remportées (après celle soulevée avec Magdeburg en 2002), il n’a bien évidemment pas refusé le poste à la tête de son pays d’adoption. Après avoir fait de nombreux appels du pied avant et pendant le dernier championnat d’Europe. “Avec ses nombreuses années d’expérience couronnées de succès, Alfred Gislason représente l’impulsion dont nous avons besoin et va apporter une nouvelle énergie à la sélection” continue Michelmann.

Pour Gislason, le défi sera tout aussi rude que celui qui attend le nouveau tandem tricolore formé de Guillaume Gille et d’Erick Mathé. Il lui faudra qualifier la Mannschaft pour les prochains Jeux Olympiques en terminant dans les deux premiers d’un TQO où elle affrontera, notamment, la Suède et la Slovénie, en plus de l’Algérie. La fédération allemande organisera le tournoi à la mi-avril à Berlin.

Kevin Domas

2 CommentairesPoster un commentaire

  1. cochonne - le 6 février 2020 à 20h39

    Bonjour
    La on peut parler de vraie rupture, le remplaçant à du palmarès et une sacrée expérience en tant qu'entraîneur.

  2. lamirabel29 - le 7 février 2020 à 09h26

    C'est plutôt un retour en arrière qu'un nouvel élan……..
    Avoir le meilleur championnat et prendre un sélectionneur islandais…. perso ça me troue le slip!
    Et j'ai une grande admiration handballistique pour Alfred.

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).