Asobal – J4

Irún dans la douleur, Logroño balayé par le Barça

Bidasoa Irún

Anaitasuna Pampelune – Bidasoa Irún (source : compte Twitter Asobal)

Ce week-end s’est déroulée la deuxième journée de championnat espagnol, qui correspond en réalité à la journée 4, la première et la troisième étant reportées à dates ultérieures. Au programme, un derby Pampelune-Irún, ou encore le choc entre Logroño et Barcelone.

Les faits marquants de la journée

Barcelone s’est facilement imposé à Logroño (21-37), aidé par les 6 buts de Mem et Palmarsson, et les 4 de Janc, Ariño et Langaro. Dans un match à sens unique, les Riojanos, privés du pivot slovène Sikosek désormais à Flensburg, n’ont pratiquement pas existé et se remobiliseront pour les prochaines échéances.

Irún a beaucoup souffert à Pampelune, dans un match où les locaux menaient de quatre buts (25-21, 50ème minute) et ont globalement dominé la rencontre. Une fin de match avec une défense resserrée et un but décisif d’Aguinagalde ont permis aux Basques de réaliser un véritable hold-up en terres navarraises. À noter les 7 buts d’Azkue (Irún). Malgré zéro point au compteur, Pampelune a réalisé 2 premiers matchs prometteurs face aux cadors Barcelone et Irún.

Pas de surprise chez les outsiders León, vainqueur sérieux du promu Villa de Aranda (33-25), Granollers, qui a eu plus de mal contre Puente Genil (32-31) ou encore Cuenca qui a battu Santander 30 à 24 avec 9 buts de l’arrière brésilien Dutra.

La perf de la journée

La performance collective de cette journée 4 revient à l’équipe de Valladolid, auteur de sa deuxième victoire (en autant de matchs, tous disputés à l’extérieur). En effet, après avoir gagné de 2 buts à Puerto Sagunto lors de la journée d’ouverture, les hommes de David Pisonero (ex-coach du Vardar) sont allés l’emporter de 10 buts cette fois-ci, à Huesca (25-35). Valladolid rejoint ainsi Barcelone, Irún, León, Cuenca et Granollers avec 100% de victoires. À Huesca, les ex-coéquipiers de Robin Dourte ont pu compter sur leur gardien César Pérez (17/41, 41% d’arrêts) et les 10 réalisations de l’ailier droit Serrano. Les départs de Dourte et Rubén Rio vers Ivry ne semblent pas avoir impacté plus que cela le club castillo-léonais, au vu des excellentes prestations de Miguel Martínez (arrière droit, 8 buts) et du nouveau pivot Ugarte arrivé de Pampelune à l’intersaison (4/4).

Et nos Français dans tout ça ?

Dans les rangs barcelonais, 100% d’efficacité en attaque. Mem était titulaire et a signé un beau 6/6 aux shoots (et une exclusion). Fabregas, également aligné au coup d’envoi, a converti ses 3 tentatives. Sorhaindo  débutait cette saison (1/1 aux shoots). N’Guessan (blessure) reste indisponible.

Dans les rangs d’Irún, Tésorière (aucune tentative de tir) était titulaire en défense. À noter l’entrée en jeu du jeune ailier droit Tao Gey (16 ans), qui s’est mis en évidence pour son premier match (1/1). Gey provient du club d’Anglet Biarritz Olympique Handball et a rejoint Irún l’été dernier. Pour Benidorm, Lignières remplaçant au coup d’envoi a scoré 1 but (1/2) et subi une double exclusion.

 

Résultats

Pampelune – Irún : 26-27
Logroño – Barcelone : 21-37
Cangas – Pontevedra : 26-33
León – Villa de Aranda : 33-25
Granollers – Puente Genil: 32-31
Cuenca – Santander : 30-24
Huesca – Valladolid : 25-35
Puerto Sagunto – Benidorm : 24-24
Nava – Guadalajara : 25-22

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).