EdF (M)

Didier Dinart conserve la confiance de ses dirigeants


Pour la première fois depuis 42 ans, l’équipe de France a été éliminée hier d’une grande compétition internationale. Mais pas question pour les dirigeants de la fédération française de handball de se précipiter pour prendre des décisions. Présent ce matin au point presse quotidien, Philippe Bana, le Directeur Technique National, a réfuté l’idée d’un changement de staff alors que dans moins de trois mois aura lieu le Tournoi de Qualification Olympique, décisif pour aller aux prochains JO. “On est dans un état d’urgence, mais on va gérer ça comme des grands. L’idée la plus facile consisterait à jeter les entraineurs comme des Kleenex. Changer d’entraineur ne me parait pas être la question du moment” a notamment déclaré le DTN, confirmant que Didier Dinart conservait donc la confiance de la Fédération.

L’équipe de France disputera un dernier match, pour du beurre, face à la Bosnie-Herzégovine demain (18h15) avant de rentrer en France mercredi. Les joueurs ne se sépareront pourtant pas tout de suite, puisqu’ils resteront une journée ensemble à la Maison du Handball. L’objectif : déjà commencer à préparer le futur proche. “On va travailler pour savoir pourquoi on a échoué. On dit se dire les choses, tout le monde est conscient d’avoir fait des erreurs” continue Bana. “Ce n’est pas une crise. Le juge de paix de l’année 2020 reste les Jeux Olympiques, on jugera notre année là-dessus. Quand on a du faire des coups de poker, on les a fait. Je pense que cette équipe et ce staff peuvent aller chercher une médaille à Tokyo.”

A Trodnheim, Kevin Domas

44 CommentairesPoster un commentaire

  1. Alex - le 13 janvier 2020 à 15h12

    Les filles l’ont fait il y a 4 ans avec succès !

  2. Software8743 - le 13 janvier 2020 à 15h16

    Malgré l'immense déception et colère de nous supporters, la décision est cohérente vu l'année olympique. Par contre j'espère vraiment que la remise en question est bien plus profonde que ce que les dirigeants / staffs laissent paraître dans leur déclaration à la presse…

  3. Pascal Nicolas - le 13 janvier 2020 à 15h17

    Un changement de staff provoquerait il un électrochoc salutaire ou une période de flou néfaste aux performances ? Apparemment la fédé a tranché, place à la continuité, sans période de flou, mais avec des remises en questions pour tous..du moins on espere

Afficher tous les commentaires

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).