Recherche

Pas de résultat

Veuillez taper au moins 3 caractères...

EdF (M)

Mieux que rien pour la suite

, par Lanfillo

L’équipe de France a fait le travail en disposant de la Bosnie-Herzégovine (31-23). Un lot de consolation pour les Bleus avant de prendre l’avion pour Paris demain matin.

On ne pouvait pas attendre monts et merveilles de l’équipe de France ce mardi soir. Un match sans enjeu face à la Bosnie-Herzégovine, après avoir pris un sévère coup au moral en étant éliminé très rapidement de la compétition, rien n’incitait à l’enthousiasme. « On n’était pas transcendé pour ce match, c’est un peu comme si tu jouais la 5e place alors que tu as des objectifs plus hauts, reconnaît Michaël Guigou. " À ce moment-là, tu fais le taf, tu respectes le maillot et l’équipe et c’est ce qu’on a fait. » La victoire de huit buts, « le minimum » dixit Valentin Porte, n’a donc pas été étincelante, mais au moins, elle a été confortable, grâce à une deuxième mi-temps assez bien gérée.

"Un match de travail" avant le retour à la maison

Valentin Porte (France)

Ce fut moins le cas de la première, où les Bleus ont dû attendre la vingtième minute pour passer devant au score (9-10, 20’). « Se remettre dedans psychologiquement, c’était dur », explique Valentin Porte. La base arrière pesait peu sur le jeu d’attaque, peu à son avantage sur la 6-0 bosnienne. La défense, elle, a mis du temps avant de prendre ses marques sur les tirs de Nikola Prce et de Marko Panic, auteurs à eux deux de 11 des 13 buts de leur équipe en première période. « Ça a été beaucoup mieux en deuxième mi-temps, enchaîne Porte. On a bien fonctionné en défense et pour le jeu collectif, le ballon est bien ressorti. » Les Bosniens ne marquent en effet que dix buts dans le second acte, tandis que les Français exploitent bien leurs situations de contre, notamment avec Porte, ailier en deuxième période et sacré homme du match (7 buts).

Dika Mem (France)

Ressortir une analyse du match avec des enseignements demeure assez compliqué. « On a bien joué, mais ça ne veut rien dire, affirme Dika Mem. Il n’y avait rien à jouer pour les deux équipes, il y a donc forcément moins de pression. Le plus important est de ne pas avoir lâché le match et d’avoir gagné. » Une victoire qui peut néanmoins servir pour la suite, pour Valentin Porte : « Ce match, on l’a avant tout pris pour un match de travail et pour moi, il a servi à quelque chose. » Didier Dinart se satisfait de son côté que les plus jeunes joueurs de l’équipe aient pris leurs responsabilités, qu’ils aient pris « du plaisir » et montré « de la détermination et de l’engagement ». Mais tout le monde avait déjà les yeux tournés sur la suite, à savoir le Tournoi de qualification olympique à domicile en avril, à préparer dès le retour à Paris, demain : « On est moins dans l’émotion, mais on y est encore, justifie Dinart. Il faut qu’on aille dans un autre environnement. On a prévu de se retrouver sur Paris pour ne pas se dire au revoir à l’aéroport comme des sauvages. Je pense qu’on a des choses à se dire, il faut pouvoir les entendre et ce sera constructeur pour l’avenir. » Le résultat de ce soir permettra au moins d'apporter un peu de sérénité dans les discussions.

La feuille de match

FRANCE - BOSNIE-HERZEGOVINE 31:23 (14:13) Arbitres : D. Jurinovic & M. Mrvica (CRO) Spektrum, Trondheim, 7937 spectateurs France : Gérard (12 arrêts / 26 tirs dont 0/1 pén), Pardin (4 arrêts / 11 tirs dont 0/1 pén); Lagarde (1/3), Prandi (1/3), Richardson (4/5 dont 1/1 pén), Mem (2/6), Tournat (1/1), Gérard (2/2), N. Karabatic (1/1), Grébille (1/2), Abalo (2/3), Sorhaindo (1/2), Guigou (5/6 dont 2/2 pén), Fabregas (2/3), Claire, Dipanda (1/1), Porte (7/8). Entraîneur : Didier Dinart. Exclusions : Fabregas (38’), Dipanda (51’). Bosnie-Herzégovine : Grahovac, B. Buric (12 arrêts / 41 tirs dont 0/3 pén); Ovcina (1/1), Peric (1/3), S. Buric (0/1), Panic (9/14), Mandic, Haseljic (3/4), Terzic (2/5), Toromanovic, Karacic (0/3), Prce (6/13 dont 2/2 pén), Vranjes, Malinovic (1/3), Predragovic, Vegar. Entraîneur : Bilal Suman.

A Trondheim, Mickaël Georgeault

Prochain match TV

Paris 92

20:00

Mer. 22 Mai.

Metz Handball

Voir le programme TV
0 0 votes
Évaluation de l'article
6 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Jack3544
Jack3544
4 années il y a

Porte a prouvé que sa place était sur le terrain et pas sur le banc. Seul enseignement de ce match. Dinart a démarré avec le même dispositif. Une 1-5 avec ton meilleur défenseur en avancé, une hérésie.
Ils vont se voir pour discuter. les joueurs pourront-ils dire ce qu'ils pensent?
Je pense (j'espère que je me trompe) que Dinart va persister dans sa volonté d'amener les grognards aux JOs. donc la messe est dite. Mais si Norvège n'est pas championne d'europe, on risque d'avoir un TQO de folie, et là, ce qu'on a vu ne suffira pas.

Léo
Léo
4 années il y a

Soutien à Mary Patrux dont manifestement les commentaires après France Norvège lui ont « coûté » sa place en plateau du moins sur ce dernier match des Bleus comme l’a laissé supposer Villechaize à la fin de France-Bosnie, à moins qu’elle ait préféré d’elle même ne pas être à la présentation de ce dernier match…

Etienne221
Etienne221
4 années il y a
Répondre à  Léo

Gentille comme elle est, je serais surprise qu'elle ait dit du mal de quiconque…

bravoooo
bravoooo
4 années il y a
Répondre à  Léo

Mais non… nous sommes dans un pays de droit et de liberté d’expression… il n’y a vraiment aucune censure. Nous sommes dans un pays où nous pouvons dire les choses sans aucun risque… 🤫🤫🤫

Etienne221
Etienne221
4 années il y a

Je ne comprends pas l'utilisation de Karabatic dans cet Euro. Il était censé être revenu au top d'après Dinart et Sorhaindo (dans l'équipe de Vendredi, il dit que Niko a rajeuni de 5 ans…) non ? Pourquoi l'économiser dans le dernier match alors que c'est notre dernier extra terrestre encore dans l'équipe, et qu'il y aura un TQO d'une importance capitale très bientôt ?? On ne peut pas dire qu'il soit fatigué avec les deux mauvais matchs que l'équipe a fourni non ?
Ou alors ça veut dire que Dinart ne compte pas sur lui pour la suite ? Non je ne comprends pas. Vu le peu de certitudes qu'on a aujourd'hui dans l'équipe, le faire se reposer, je ne comprends vraiment pas…

Etienne221
Etienne221
4 années il y a

Beaucoup minimisent l'absence de L.Karabatic dans cet Euro. C'était le boss de la défense à l'Euro 2014 ! Depuis il a encore progressé en défense et en attaque. Si c'est lui à la place de Di Panda en défense dans cet Euro, on gagne au moins un des 2 premiers matchs. Mais j'aime bien aussi Di Panda car c'est le seul qui arrive à remonter les balles rapidement, surtout dans les contres.
N'oublions pas non plus Kentin Mahé ! Couteau suisse des bleus depuis presque 10 ans. Il avait été permis les meilleurs français du Mondial 2019.
Et puis Mahé et L.Karabatic sont pile poil entre la génération des 84 qui va partir, et la génération Richardson.

6
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x