EHF Cup (M)

Nîmes sauve le nul contre Cuenca

Remi Desbonnet (USAM Nîmes Gard)

Malmené en fin de rencontre, l’USAM Nîmes a réussi malgré tout à sauver son premier point en phase de poules de la Coupe EHF face à Cuenca (29-29).

Après une défaite de justesse pour entrer dans la phase de poules de la Coupe EHF la semaine dernière contre Rhein-Neckar Löwen, Nîmes avait à cœur de réussir ses débuts à domicile contre les Espagnols de Cuenca, vainqueurs d’Holstebro lors de la première journée. Le match commence bien pour les Nîmois, qui font vite l’écart (3-0, 5′), et le creusent dans un premier quart d’heure maîtrisé (10-5 18′). Cuenca se reprend après cette entame manquée et revient dans le match, mais un gros tir de Luc Tobie juste avant la sirène permet à Nîmes de capitaliser sur 4 buts d’avance à la pause (17-13, 30′).

Au retour des vestiaires, le mieux des Espagnols se confirme, alors que la machine gardoise s’enraie petit à petit. Quelques tirs sont gâchés, et la défense ne parvient plus à faire de stops. Alors que Jean-Jacques Acquevillo prend un carton rouge, Cuenca revient à un but et Franck Maurice doit prendre un temps-mort (22-21, 43′). Nîmes parvient à rester devant encore quelques minutes, avant que, sur penalty, Leonardo Dutra Ferreira ne permette à Cuenca d’égaliser (25-25, 49′). Dans la minute qui suit, Mohamed Sanad (9 buts) manque son penalty et Cuenca prend l’avantage pour la première fois du match (25-26, 50′). Le gardien de Cuenca Samuel Ibañez enchaîne alors les arrêts, ce qui permet aux Espagnols de garder leur avance. On craint le pire pour Nîmes quand Dutra Ferreira passe son défenseur et donne deux buts d’avance aux siens à un peu plus de deux minutes de la fin (27-29, 58′). Mais dans cette fin de rencontre irrespirable, l’USAM parvient à revenir. Rémi Desbonnet capte un tir de Dutra Ferreira et Luc Tobie, le meilleur Nîmois (9 buts), égalise en contre. Cuenca a la balle de la gagne dans la dernière minute, mais Desbonnet gagne son dernier duel et permet à l’USAM de prendre le point du nul (29-29). Un point, c’est le minimum après avoir passé 50 minutes devant au score, mais Nîmes peut s’en satisfaire vu le scénario.

Mickaël Georgeault

12 CommentairesPoster un commentaire

  1. mouss - le 15 février 2020 à 20h44

    Desbonnet sauve un point précieux.
    Sinon j’ai tenté de regarder le live sur ehftv.com, et la qualité était juste horrible, ça ramait pire que sur un streaming basse qualité et pourtant j’ai la fibre et je mettais en basse qualité. Moins de lag sur le live du PAUC mais pas top non plus

  2. Lolo - le 15 février 2020 à 21h04

    He bien les Español répondent présent soit disant plus faible… Je vois que leur championnat n est pas si faible que ça.

    • Zizou - le 16 février 2020 à 07h59

      On voit bien que ça joue partout maintenant,Espagne,Allemagne,Portugal, au même niveau que les Français…tout le monde peut battre tout le monde!!Benfica qui gagne contre melsungen,whaooo..le championnat français est au même diapason que les autres..un peu faible Nîmes..par contre Aix qui ramène un point de la Rioja,plutôt l’affaire du jour!

Afficher tous les commentaires

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).