EHL (M)

Gros programme pour les Français, Toulouse évite les Allemands

Le tirage des poules d’EHL a donné 4 poules de beau niveau. Ce sont les joueurs du Fénix qui éviteront les Allemands, et paraissent les mieux lotis.

Le tirage ayant été reporté de 24 heures pour des précautions liées au covid, ce dernier a eu lieu ce matin 11h au siège de l’IHF à Vienne.

Le Fénix Toulouse s’est vu placé dans le groupe A, et évite les équipes allemandes. Ils affronteront néanmoins des habitués de l’ancienne ligue des champions comme les Polonais de Plock ou les Russes de Chekhov. Le petit poucet de ce groupe semble être les Autrichiens d’Aon Fivers, mais il faudra se méfier d’une équipe qui a éliminé le Benfica lors du premier tour de qualifications.

Le programme des Nîmois sera lui aussi chargé. Dans le groupe B, les Gardois héritent des Füsche Berlin, mais aussi du Sporting Lisbonne ou de l’équipe de Ljubomir Vranjes, Kristianstad. Si on a vu les Portuguais dans le dur pendant les qualifications, rien ne dit qu’ils ne hausseront pas leur niveau de jeu pour la suite de la saison, et pourraient être des candidats à la première place du groupe. “C’est un tirage à la fois très compliqué et très excitant ! Le favori c’est évidemment Berlin et derrière il y a cinq équipes qui vont se battre pour trois places. C’est du niveau des poules basses de Champions League. Ça me semble homogène, sans doute la poule la plus difficile parce que la plus dense . Il y aura deux équipes à sortir pour voir les huitièmes. Et les matchs à domicile seront donc prépondérants. Le joli clin d’œil c’est d’aller à Presov, à quelque kilomètres de la ville natale de Teo.  Mon souhait maintenant c’est que la compétition puisse se dérouler normalement” explique le coach de l’USAM Franck Maurice.

Enfin, Montpellier se retrouve également avec des équipes de grande qualité dans le groupe C. En tête de file, les Allemands du FC Magdeburg, défaits hier à domicile face à Bergischer, candidats à la victoire finale. Les Héraultais rencontreront également les Croates de Nexe, tombeurs du Bidasoa Irun en qualifications, ou les Russes de Moscou qui ont impressionné en dominant Silkeborg.

Le dernier groupe contient les Rhein-Neckar Löwen, qui batailleront notamment face aux Danois de Gudme, ou aux ambitions Macédoniens de Pelister.

Pour rappel, les quatre premières équipes de chaque groupe se qualifieront pour les 1/8èmes de finale, où elles croiseront, en fonction de leur classement, avec les formations des autres groupes.

Les groupes :

Groupe A :

  • Ademar Leon (ESP)
  • Wisla Plock (POL)
  • Medvedi Chekhov (RUS)
  • Fenix Toulouse (FRA)
  • Aon Fivers (AUT)
  • Metalurg Skopje (MKD)

Groupe B :

  • USAM Nîmes (FRA)
  • Dinamo Bucharest (ROU)
  • Tatran Presov (SVK)
  • Füsche Berlin (ALL)
  • Sporting Lisbonne (POR)
  • IFK Kristianstad (SUE)

Groupe C :

  • SC Magdeburg (ALL)
  • Alingsas (SUE)
  • Besiktas (TUR)
  • Montpellier Handball (FRA)
  • RK Nexe (CRO)
  • CSKA Moscow (RUS)

Groupe D :

  • Tatabanya KC (HON)
  • Schaffhausen (SUI)
  • Eurofarm Pelister (MKD)
  • Rhein-Neckar Löwen (ALL)
  • GOG Gudme (DAN)
  • Tribo Trebnje (SLO)

1 CommentairePoster un commentaire

  1. Zorman - le 3 octobre 2020 à 00h27

    @ChrisSV92 Les poules sont composées de 6 équipes. Les 4 premières étant qualifiées, tout le monde ne se qualifie pas, deux équipes sont éliminées dans chaque poule à l’issue de la phase de groupes.

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).