Euro 2020 (F) – Groupe II

La Croatie file en demi-finale

Mandatory Credit © /1edce7/ / kolektiff

Dans une finale de groupe, la Croatie et Tea Pivejic se qualifient pour le dernier carré en dominant l’Allemagne. Elles y rejoindront la Norvège, déjà assurée de finir 1ère, et qui a démontré sa supériorité face à la Hongrie. Pour leur dernier match, les Pays-Bas dominent la Roumanie.

La fin du Tour Principal à Kolding ne tournait quasiment autour d’une rencontre. Les Pays-Bas, dans un match sans enjeux pour elles, ont influencé le sort pour la seconde place en battant largement la Roumanie. Avec leur victoire, l’Allemagne devait obligatoirement gagner de +2 pour se qualifier. Les Allemandes et la Croatie ont donné toutes leurs forces pour décrocher le dernier ticket en jeu. Au terme d’un match haletant, c’est finalement les Croates qui verront les demi-finales avec la Norvège. Les Scandinaves, eux, ont une nouvelle fois déroulé face aux Hongroises.

La Croatie au-dessus

Mandatory Credit © Jozo Cabraja / kolektiff

Match aux allures de 1/4 de finale entre la Croatie et l’Allemagne. A cause de la victoire néerlandaise, une condition s’est ajoutée en défaveur des Allemandes. Gagner le match n’était plus suffisant, il fallait aussi ajouter un écart de 2 buts pour dépasser les Croates. Et l’Allemagne l’a bien compris. Elles entament directement la rencontre du bon pied en prenant directement les devants (0-2, 3′). En face, l’entrée en matière est un peu plus difficile. Malgré tout, les deux équipes jouent au chat et à la souris. Les Croates revenants à chaque fois que leurs adversaires s’échappent. Pourtant Maidhof et ses coéquipières ont eu les occasions de prendre de l’avance confortablement. Mais la Croatie pose enfin son jeu (8-8, 19′). Alors en double supériorité, avec l’occasion de prendre enfin la tête, le pays des Balkans va louper l’occasion. Eckerlé sauve les siennes ici et sur le 7m qui suit. L’Allemagne résiste avec une période 7 minutes sans marquer. Mais dans les dernières minutes, Jezic donne l’avantage, profitant du moins bien adverse. Les Allemandes réussissent à réagir pour revenir à égalité au buzzer (12-12, MT).

Tout reste à refaire. L’Allemagne qui avait bien démarré, a vu les Croates poser leur jeu. En gênant les Allemandes, Micijevic et ses partenaires ont réussi à rester à hauteur du score et de la qualification. Avec l’engagement pour démarrer cette seconde période, la Mannschaft avait l’occasion de mettre la pression. Mais c’est tout l’inverse qui va se passer. Sans réussite offensive, elles n’arrivent plus à trouver le chemin des filets. Pijevic se trouvant souvent entre. De l’autre côté, c’est tout l’inverse. La défense est perméable et laisse Micijevic dérouler son jeu qui transperce facilement les buts. La Croatie crée le premier vrai écart du match (17-12, 39′). Grussels met fin au trou noir de son équipe. Mais même en supériorité numérique, l’Allemagne ne marque pas. Dépassée défensivement, sans percussion offensivement, la deuxième mi-temps est un calvaire. Les Croates déroulent tout leur panel et montrent une nouvelle fois qu’elles ne sont plus une surprise. Aidées par l’arrivée dans la compétition de Milosavljevic, elles gèrent la suite de la rencontre (22-17, 52′). L’Allemagne tente alors le tout pour le tout. Montant d’un cran en défense quasiment femme à femme, elles rattrapent un peu de leur retard. Mais ce dernier était trop important. Debelic stoppe les derniers espoirs allemands avant la dernière minute. Avec une exceptionnelle Pijevic, la Croatie s’impose logiquement après une seconde période maîtrisée et se qualifie pour la première fois pour les demies de l’Euro (23-20, SF).

Les Pays-Bas en trouble fête

Eliminées, les Pays-Bas n’ont pas laissé tomber ce dernier match. Dans un match pour du beurre pour elles et la Roumanie, les Oranje ont montré à tous de quoi elles étaient capables. Si les Roumaines ont résisté dans le premier quart d’heure, l’absence de Neagu s’est vite fait ressentir. Les filles de Manu Mayonnade ont continué à développer leur jeu, distançant finalement leurs opposantes avant la pause (16-12, MT). La seconde période a finalement été une démonstration pour Van Wetering (8/12) et les siennes. Intrinsèquement supérieures, elles ont créé constamment l’écart pour s’imposer logiquement dans ce match (35-24, SF).

Balade Norvégienne

Elles ont beau être qualifiées, elles y ajoutent la manière. La Norvège veut montrer à tout le monde qu’il faudra aller la chercher. Pour leur dernier match du Tour Principal, les Norvégiennes n’avaient aucun enjeu. Déjà assurées d’être 1ère du groupe, elles affrontaient une équipe Hongroise, éliminée. Mais sans pression ou non, dès que l’équipe est sur le terrain, le rouleau compresseur est en route. Même pas le temps de respirer pour la Hongrie qu’il y a déjà 6 buts d’avance (1-7, 10′). En faisant tourner plus ou moins son effectif, la Norvège continue sur sa lancée (9-17, MT). La seconde période n’y changera rien, les Scandinaves enchaînent une 6è victoire consécutive (21-32 , SF) et abordent les demi-finales avec le statut d’ultra favoris.

Nolann Rock

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).