Euro 2020 (F)

Les Pays-Bas éliminées malgré la victoire

Mandatory Credit © Stanko Gruden / kolektiff

Dans un match aux allures de 1/8è de finale, les Pays-Bas de Manu Mayonnade ont réussi à s’imposer face à l’Allemagne (28-27). Une victoire insuffisante, la qualification se jouera entre l’Allemagne et la Croatie

La victoire ou l’élimination. C’était le sort réservé aux Pays-Bas dans ce match face à l’Allemagne. Les deux pays étaient encore en course pour contester la 2è place qualificative à la Croatie. Au terme d’une performance extraordinaire des deux gardiennes, les filles de Manu Mayonnade sont éliminées à cause de la différence de but. L’Allemagne jouera sa qualification dans une finale de groupe contre les Croates.

Entre vitesse et précipitation

Mandatory Credit © Jozo Cabraja / kolektiff

Les Pays-Bas partent avec de la bonne volonté : mettre du rythme. Le début de match voient les deux pays jouer avec de l’envie. Malgré quelques approximations, personne ne prend vraiment l’avantage (5-5, 8′). Les Oranje veulent désorganiser la défense de leur adversaire. Ainsi toutes les balles sont jouées rapidement afin de ne pas laisser de repos. Mais à vouloir accélérer, on se précipite. C’est exactement ce qui va se passer. En perdant des occasions de rester accrochées au score, les Allemandes en profitent pour les punir. Avec des inspirations pour trouver les pivots, Julia Behnke offre 4 longueurs d’avances (7-11, 15′). Les Néerlandaises vont se ressaisir. L’Allemagne ne trouve plus les solutions en attaques, et donne des opportunités aux Pays-Bas de recoller. Mais ni Abbingh, ni Dulfer n’arriveront à remettre les deux pays à égalité (13-14, 27′). La faute à une Dinah Eckerlé (16/43, 37%) des grands soirs. La portière allemande sort le grand jeu pour laisser son équipe en tête. Les Noirs, avec un temps faible offensivement, parviennent grâce à leur gardienne à rentrer avec un avantage à la pause (14-15, MT).

Le mur Eckerlé VS le mur Wester

Tout reste à faire dans cette seconde période. L’Allemagne, un peu moins à l’aise dans le jeu, trouve le même soucis d’efficacité contre la Hongrie. La pression commence à envahir le parquet sur cette reprise de match. Les deux pays voisins ne se lâchent pas (19-19, 40′). Sans être particulièrement mise en avant, Tess Wester (17/44, 39%) réalise aussi une excellente partie. Mais jamais son équipe ne va prendre l’avantage dans les minutes qui suivent. Et elles ont les occasions encore. Mais Dinah Eckerlé est une nouvelle là pour faire face et dérouter les Néerlandaises. Sur 7m, contre-attaque, à l’aile, rien ne passe et la n°12 repousse tout avec des parades de grandes classes (23-24, 50′). Mais les Allemandes butent aussi et ne marquent plus non plus. A force de tenter, les Pays-Bas sont récompensées à l’entame du money-time. Van Wetering égalise, avant que Housheer ne donne enfin l’avantage d’un lob malicieux (25-24, 55′). Finalement devant au tableau d’affichage, les Oranje vont même prendre 2 buts d’avance. Eckerlé ne peut tout faire pour son équipe. Et alors qu’elles avaient les balles d’égalisation, Behnke puis Berger tombent sur Tess Wester qui a construit le mur. Les Pays-Bas, dans un match sous tension et agréable à regarder, s’imposent, mais sont éliminées. (28-27, SF). Dinah Eckerlé, auteure d’une performance incroyable, a malgré tout été désignée MVP du match.

Pourquoi les Pays-Bas sortent de la compétition ?

Les Pays-Bas sont éliminées à cause de la différence de but particulière. Ayant déjà joué contre la Croatie et l’Allemagne, elles ont une différence de -1, soit autant que l’Allemagne. Or, en plus d’une victoire contre la Roumanie, il fallait que l’Allemagne gagne contre la Croatie pour prétendre à l’égalité. Les Allemandes jouant contre les Croates, vont donc potentiellement améliorer leur différence de but particulière et passer devant les Néerlandaises. La Croatie est pour l’instant à +2 et sera qualifiée si elle ne perd pas.

Le second ticket se jouera donc demain, où la Croatie et l’Allemagne s’affronteront après que les Pays-Bas ont affronté la Roumanie. Dans le cas où les Néerlandaises l’emportent, les Allemandes doivent s’imposer de +2 pour espérer se qualifier. La fin de ce Tour Principal s’annonce passionnante pour cette course au dernier carré.

11 CommentairesPoster un commentaire

  1. VENIEL JM - le 14 décembre 2020 à 21h42

    Attention ” la 2ème place qualificative “, “les oranges ” “des occasions de rester accrochées “..

  2. VENIEL Jm - le 14 décembre 2020 à 21h44

    Attention “ayant déjà joué ” ” la fin s’annonce passionnante “…

  3. Djims - le 14 décembre 2020 à 21h55

    « Les Oranjes » est surnoms des néerlandaises.

Afficher tous les commentaires

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).