Recherche

Pas de résultat

Veuillez taper au moins 3 caractères...

Euro (M) - Groupe I

Renversante, la Croatie déjà qualifiée

, par Lanfillo

Copyright :Jure Erzen / kolektiffimages

Alors que l'Espagne s'est imposée face à l'Autriche, la Croatie reste aussi en tête après un match au scénario fou contre l'Allemagne (25-24). Les Croates ont assuré leur qualification pour les demi-finales.

L'opposition entre l'Allemagne et la Croatie était l'un des chocs les plus attendus du tour principal, car le vainqueur allait prendre une véritable option pour le dernier carré face à son rival. D'entrée de jeu, le match est très tendu avec de gros duels devant la ligne des six mètres. Les Allemands prennent l'avantage en profitant d'un grand jour de leur gardien Andreas Wolff (5-8, 18'), et conservent leur avance en dépit des nombreuses sanctions dont ils font l'objet (5x2 minutes en première période). La Croatie, peu en réussite en attaque, compte jusqu'à cinq buts de retard (8-13, 27'), et après une réduction de l'écart par les Croates, Tobias Reichmann redonne trois buts d'avance aux Allemands avant la pause (11-14, 30').

Un money-time irrespirable

Les Allemands continuent de faire la course en tête en début de deuxième période (12-17, 37'). Mais la base arrière croate montre davantage les muscles et met en difficulté la défense allemande. Luka Stepancic, discret en première période, Igor Karacic et Domagoj Duvnjak font remonter la sélection au damier, qui finit par égaliser grâce à David Mandic, après près de 45 minutes d'avance allemande au score (22-22, 48'). Dès lors, la fin de rencontre est irrespirable, les défenses se rendent coup pour coup et, à deux minutes du terme, le score reste de parité (24-24, 58'). Hendrik Pekeler est alors sanctionné d'un nouveau deux minutes, et laisse son équipe en infériorité numérique pour les dernières secondes. Igor Karacic marque à 1'30'' de la fin, mais les Allemands ont la possession dans la dernière minute. Marin Sego, qui a réalisé une prestation jusqu'ici quelconque, se met alors en lumière en réalisant l'arrêt du match face à Jannik Kohlbacher à quinze secondes de la fin. Mené une très grande partie du match, la Croatie s'impose finalement face à la Mannschaft qui se mordra les doigts de n'avoir pas pu conserver son avantage (25-24). A deux matchs du terme, les Croates sont d'ores et déjà qualifiés pour les demi-finales, car ils ont battu toutes les équipes avec lesquelles ils pourraient encore se retrouver à égalité.

L'Espagne domine l'Autriche, la Biélorussie reste dans le coup

Avant le match de la Croatie, l'Espagne avait déjà fait le travail pour rester en tête. Les Espagnols faisaient face au pays-hôte, l'Autriche, et ont vite pris les devants (8-5, 10'). Mais les Autrichiens inversent la tendance et sept minutes plus tard, ils prennent l'avantage au score sur un but en contre de Robert Weber (9-10, 17'). La Roja, bousculée, parvient à reprendre l'avantage juste avant la pause (17-16, 30'), et parvient à garder la main sur le match en deuxième période. Les Autrichiens sont de plus en plus en échec au tir, et à l'entrée du dernier quart d'heure, l'Espagne prend cinq buts d'avance (25-20, 46'). Sur un dernier but du futur Nantais Adria Figueras, l'Espagne l'emporte 30-26 et poursuit son parcours impeccable avec cinq succès en autant de rencontres. A noter la jolie performance de Jorge Maqueda, auteur de 6 buts et sacré homme du match.

Enfin, dans le premier match de la journée, la Biélorussie a pris le dessus sur la République tchèque (28-25). Hormis dans l'entame de rencontre, les Tchèques ont été menés durant toute la partie par les Biélorusses, malgré une nouvelle belle performance d'Ondrej Zdrahala (7 buts). Les hommes de Jan Filip n'ont jamais été décrochés non plus, puisque l'écart n'a pas excédé pendant une grande partie du match les deux buts d'avance pour les Biélorusses. Tout s'est en fait joué dans les dix dernières minutes, où les Biélorusses ont été les plus solides. La Biélorussie prend ses premiers points dans le tour principal, tandis que la République tchèque reste à zéro point.

Retrouvez le classement et le calendrier à venir à l'onglet Résultats.

Mickaël Georgeault

Prochain match TV

PSG Handball

20:45

Jeu. 22 Fév.

Barlinek Industria Kielce

Voir le programme TV
0 0 votes
Évaluation de l'article
9 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
brunhand
brunhand
4 années il y a

Match avec du suspens mais pas franchement agréable à regarder. Trop heurté et trop de grosses fautes. Les croates ne m’ont toujours pas convaincu dans cette euros.

Ziko
Ziko
4 années il y a
Répondre à  brunhand

Pourtant ils reviennent de loin,moi j’ai vu une équipe qui a du caractère!ils sont aller chercher la victoire,par contre le B mol,cindric est vraiment surcoté depuis ses débuts.c’est pas le monstre dont tous les médias parlent..je suis déçu

Mikrut
Mikrut
4 années il y a

Croate Croatie petit pays avec un gros corps Viva croatie en demi-finale énorme mikrut ivan

brunhand
brunhand
4 années il y a
Répondre à  Mikrut

Petit pays c vrai avec un beau palmarès mais tout de même 2 fois plus peuplé que la Slovénie qui a un meilleur niveau de jeu que la Croatie depuis quelques années

vince
vince
4 années il y a

ça me parait un cran en dessous du Portugal

kylian
kylian
4 années il y a

Le TQO de l’Allemagne avec la Suède et le finaliste de l’Euro va être sympa aussi !

Sasori9
Sasori9
4 années il y a

Les Allemands jouent comme si c'est en Bundesliga. Sauf que la, c'est l'Euro, avec l'arbitrage Européen ne pardonne pas avec les passages en force et jeu barbare typique Bundesliga.
A chaque match, les allemands ont entre de 5 à 8 fois deux minutes. C'est quand même énorme. Je n'ai pas tous regard les matches avec l'allemagne, mais la 4 fois ils jouent en 4….
Depuis le début, ils ont déja deux cartons rouges.

brunhand
brunhand
4 années il y a
Répondre à  Sasori9

Ça c’est clair. Avoir une bonne défense ça ne veut pas dire découper tout ce qui bouge. Wiencek est présenté comme le roi de la défense mais comme Roggish par le passé il finit par coûter cher à son équipe … quand elle ne joue pas à domicile.

rkj4
rkj4
4 années il y a

Evidemment, ils ne sont pas spécialistes du handball champagne, mais comme j'ai toujours préféré une bonne bière, je prends ! Bref, j'ai bien aimé l'engagement collectif des Allemands, leur jeu solidaire. Il leur manque un ou deux arrières un peu génial pour mettre de l'huile et marquer leur territoire mais ils ne sont pas loin du truc.
Côté croate, la performance collective m'a semblé être davantage la somme de leurs performances individuelles. Ce genre de combo présente des risques sur la durée, et je parierais pas trop cher sur eux en demi. D'autant plus que Sego n'assure aucune garantie sur un match entier.

Nos derniers articles

9
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x