Euro (M)

La Norvège se place pour le tour principal

Chez elle, la Norvège remporte la première place du groupe D face au Portugal (28-34) et fait ainsi le plein de confiance et de points pour le tour principal.

La finale du groupe D entre la Norvège et le Portugal n’était pas sans importance : le vainqueur de la rencontre conserve ses deux points pour le tour principal, pour lequel les deux sélections sont qualifiées. Les Norvégiens, pour leur dernier match à domicile avant la suite de la compétition en Suède, avaient forcément à cœur de bien conclure à Trondheim, et après un bon début de match portugais, les hommes de Christian Berge, dans le sillage d’un bon Magnus Rød, creusent un premier écart (6-10, 16′). C’est ce même Magnus Rød qui score juste avant la pause pour redonner deux buts d’avance aux siens, alors que les Portugais sont revenus dans le match (14-16, 30′). La Norvège signe un départ canon en début de deuxième période pour prendre le large (15-22, 37′), ce qui lui permet d’aborder la fin de rencontre avec un petit matelas d’avance. Les Portugais ne reviennent pas à moins de trois buts, butant notamment sur Torbjørn Bergerud dans les buts norvégiens (12 arrêts).

Gøran Johannessen (Norvège)

La Norvège s’impose finalement de six buts (28-34) et fait le plein de confiance pour la suite. “Le Portugal est une très bonne équipe, et nous gagnons confortablement de six buts d’avance, se réjouit le demi-centre Gøran Johannessen. On a très bien joué, et on a bien aidé Torbjørn [Bergerud] en défense. Pour nous, ce n’est pas une surprise que le Portugal joue si bien et qu’il ait pu battre la France. Nous prenons maintenant deux points très importants pour la demi-finale.” La suite du tournoi va désormais se dérouler dans un tout autre environnement pour les Norvégiens, avec les matchs désormais à Malmö, en Suède. “L’ambiance du Spektrum va nous manquer, confirme Johannessen. Quand nous jouerons contre la Suède ou peut-être le Danemark, nous serons à l’extérieur, on ne sera pas aidé par la salle. Mais l’ambiance d’aujourd’hui était fantastique, c’était un rêve de pouvoir jouer ici.”

A Trondheim, Mickaël Georgeault

2 CommentairesPoster un commentaire

  1. mikabalo - le 14 janvier 2020 à 23h21

    Le groupe 2 va être aussi indécis qu’un F4 de LDC malgré le petit avantage comptable de la Norvège, la Slovénie et peut-être l’Islande.
    Pour le groupe 1, à mon avis pas trop de suspens pour l’Espagne, tout se jouera sur Allemagne-Croatie..

  2. Philippemhb - le 15 janvier 2020 à 14h46

    Comme quoi le Portugal n’est pas l’ogre que veut bien nous faire croire avec un + 6 à la fin contre la Norvège, pas de quoi pavoiser. Les bleus étaient dans un trou d’air

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).